AAA: 30 ans de Triplemania, 30 histoires (2/3)

AAA: 30 ans de Triplemania, 30 histoires (2/3)

 

En 1992, Antonio Pena n’est pas heureux des décisions prises au sein de la CMLL et décide de partir fonder sa propre promotion: l’Assistencia Asesoria y Administration communément appelée AAA. Histoire de faire les choses bien, il part avec une bonne partie du roster de la CMLL. Le 30 avril 1993, la première édition de Triplemania a lieu à organisé et deviendra rapidement comme le plus gros show de l’année au Mexique.

En 2022, nous fêtons les 30 ans de Triplemania avec un retour aux sources. Comme en 1994 et 1996, le plus gros événement de l’année a lieu sur trois soirs. Ce samedi nous aurons ainsi le 3ème Triplemania 2022 à Mexico City après avoir été à Monterrey et Tijuana plus tôt dans l’année.

Forcément du haut de ce long héritage, de nombreuses histoires ont eu lieu lors de Triplemania. Afin de faire un focus sur cet événement spécial au Mexique, voici tout ce qu’il faut savoir sur chaque édition de Triplemania. Pour commencer, voici les 10 éditions entre 2003 et 2012:

Ici la première partie de 1993 à 2002

 

Triplemania XI (15/06/2003)

L’AAA attirera une belle affluence de 15 000 personnes pour ce Triplemania à Naucalpan, une ville mexicaine réputée pour apprécier la lutte. Le show manque cependant à nouveau de star power et d’intérêt. Un 4-Way Hair Match a ainsi lieu et voit l’over Heavy Metal affronter trois vétérans que sont El Texano, Sangre Chicana et Pirata Morgan. Comme deux ans plus tôt, c’est à nouveau Pirata Morgan qui perd ses cheveux et tout le monde s’en fiche. Cela n’est même pas le main event. On a le droit pour cela à un 4 vs. 4 sans enjeu qui voit La Parka, Octagon, Super Calo et Lizmark battre Cibernetico, Abismo Negro et les Headhunters. Ce match restera cependant en mémoire quand … Abismo Negro aura mis le feu à Antonio Pena. Malheureusement il n’existe aucune image sur internet de cela.

 

Triplemania XII (20/06/2004)

Avec ce show, Antonio Pena a tapé un homerun avec les deux principaux matchs qui feront parler pendant un bon bout de temps. Pour cela, rien de mieux que des Stipulation Matches qui intéressent vraiment les gens. On a ainsi droit à une feud fratricide entre les deux frères Electroshock et Charly Manson s’affrontant, chacun mettant sa carrière en jeu. L’aspect émotionnel sera mis par la présence de leur mère au premier rang leur demandant en pleurs d’arrêter. Finalement Manson l’emporte. C’est à ce moment-là que Lady Apache, femme d’Electroshock, arrive et supplie Manson de permettre à son époux de continuer. En échange, elle propose de se raser la tête. Manson accepte et Electroshock décide d’accompagner sa femme en se rasant lui aussi la tête. Pour le main event, on a droit à un Mask Match entre La Parka et Cibernetico. Ce match sera marqué par un très grand nombre d’intervention et d’overbooking clairement destiné à masquer les faiblesses dans le ring des deux lutteurs. C’est finalement La Parka qui l’emportera par roll-up. Cibernetico ne perdra au final pas grand-chose, restant un leader efficace pour La Secta Cibernatica et développant un nouveau look avec une seule lentille bleue.

 

 

Triplemania XIII (15/05/2005)

Les planètes s’alignent pour l’AAA en 2005. C’est à ce moment-là qu’un partenariat est noué avec la TNA. Cela permet ainsi à Konnan, rabiboché avec Antonio Pena, de revenir. En même temps, les mexicains ayant fait parler d’eux aux USA à la WCW ou ECW manquent de solutions. La WWE n’a en effet montré de l’intérêt que pour Rey Mysterio. Psicosis Ier du nom revient donc à l’AAA. Vampiro le suit, lui qui s’est révélé à la CMLL dans les années 90.

L’AAA décide donc d’organiser un match Psicosis I vs. Psicosis II qui avait remplacé l’original lors de son départ à la WCW, l’AAA gardant cependant le nom au Mexique. L’enjeu est alors simple: la propriété du nom Psicosis. Match qui plait aux fans et qui voit … Maniaco, coéquipier de Psicosis II, attaquer les deux hommes et annoncer qu’il prend le nom Psicosis. Encore à ce jour personne n’a compris. Le match entre Vampiro et Konnan est particulièrement vendeur. Vampiro était la star de la CMLL dans les années 90 et Konnan celle de l’AAA à la même période. Konnan l’emportera d’ailleurs suite à une intervention de Psicosis et X-Fly.

 

Triplemania XIV (18/06/2006)

Comme deux ans au paravant, Triplemania XIV se tiendra dans la même enceinte destinée à la tauromachie de Naucalpan. Antonio Pena fera d’ailleurs simple et mettra à nouveau La Parka dans un Mask Match. En 2004, il avait ainsi démaqué Cibernetico le leader de la Secta Cibernetica. En 2006, ce dernier veut se venger et a pour cela engagé un big man pour venir pourrir la vie de La Parka en la personne de Muerte Cibernetica. Le lutteur sous ce nom est bien plus connu en tant qu’El Mesias, ou Mil Muertes (Lucha Underground) ou Judas Mesias (TNA). C’est cependant La Parka qui remportera son second Mask Match à Triplemania. Quant à lui, le dorénavant démasqué Muerte Cibernetica fera un tecnico turn et partira en feud avec Cibernetico. Il perdra un Casket Match puis reviendra en tant qu’El Mesias et deviendra un main eventer de l’AAA.

La Parka remportant un Mask Match à Naucalpan en 2006 n’était pas le seul rappel au Triplemania de 2004. Lors de cette dernière édition, Charly Manson avait battu son frère Electroshock dans un Career Match en co-main event. Manson était en 2006 de nouveau en co-main event dans un Hair Match contre son rival El Zorro. Le fight avait d’ailleurs été boosté. Cela était un Last Man Standing et un Cage Match. Comme en 2004, Manson remportera à nouveau ce Stipulation Match. Il s’agira du dernier Triplemania d’Antonio Pena qui fera une crise cardiaque quelques mois plus tard. La gestion de de l’AAA sera reprise par sa soeur Marisela Pena, son beau-frère Joaquin Roldan et son neveu Dorian Roldan. Niveau booking, Konnan (et un peu Vampiro) récupère la tâche.

 

Triplemania XV (15/07/2007)

L’AAA est bien à Naucalpan et décide de continuer à tenir ses Triplemania au même endroit. Cela garantit à la promotion mexicaine une affluence comprise entre 17 et 19 000 spectateurs. Konnan décide à ce moment-là de lancer le clan rudo mythique de La Legion Extranjera qu’il manage. Le but à l’écran est de prendre les rennes du pouvoir à Joaquin Roldan. Pour cela, des étrangers sont amenés via la Legion pour cela. C’est pratique, ça permet de justifier en storyline la venue épisodique de guests. C’est de cette manière que Ron Killings (R-Truth), Rikishi, Sabu, Kenzo Suzuki et X-Pac sont présents sur ce Triplemania. Le Main Event est d’ailleurs un 6-Way sous la forme Legion Vs. AAA dans un Domo de la Muerte Hair Match. Les tecnicos Los Hells Brothers (Cibernetico, Charly Manson et Chessman) affrontent ainsi La Legion (X-Pac, Kenzo Suzuki et El Mesias). Le japonais Suzuki passé par la WWE ne pourra finalement jamais quitter la cage et sera rasé à l’issue du show.

Si La Legion avait perdu le main event, ils s’étaient cependant rattrapés en remportant le co-main event dans un 4 vs. 4. L’autre principal match de ce Triplemania était cependant plutôt le Fuerza Guerrera vs. Juventud Guerrera dans un street fight père vs. fils qui tournera à l’avantage du plus jeune. Un Mask Match aura également lieu dans le low-midcard et verra Super Fly remporter le masque de Super Calo. Ce dernier avait remporté deux Mask Matchs à Triplemania en 1995, en 2007 il perd donc le sien dans son tout dernier Triplemania.

 

Triplemania XVI (13 juin 2008)

Le nouveau management de l’AAA tient sa recette et continue de proposer une storyline a long terme entre les pro-AAA et La Legion Extranjera menée par Konnan. Alors que Cibernetico a longtemps été le top heel de la promotion, il en est maintenant le top face. A contrario, le gentil El Zorro a fait le chemin inverse. Cette arrivée au sein de la Legion a fait un malheureux en la personne d’El Mesias qui a été kické du clan. Ce dernier a cependant enchaîné les malheurs. D’abord il s’est fait prendre le titre par Cibernetico puis a été passé à travers une table table en feu par la Legion, lui causant une brulure au second degré. El Zorro a remporté le Rey de Reyes et est donc le challenger #1 pour un affrontement attendu à Triplemania XVI.

La Legion Extranjera sera par ailleurs bien représentée à ce show avec les présences de Bryan Danielson pour son seul Triplemania et de Bobby Lashley dans des matchs assez osef. En midcard qui compte, on a cette fois-ci droit à un affrontement fratricide avec Faby Apache battant sa soeur Mary dans un Hair Match. L’histoire est que leur père refusait l’amour de Faby pour Billy Boy et que Mary était du côté de son père. Finalement on aura droit à une happy ending ensuite avec le père El Apache acceptant finalement Billy Boy dans la famille. Revenu de blessure, El Mesias et Vampiro sont dans un Hardcore Match qui finit sur un match nul. Dans le main event, le show se termine bien pour les pro-AAA avec la victoire de Cibernetico contre El Zorro.

 

Triplemania XVII (13/06/2009)

A votre avis quel était le main event de ce nouveau Triplemania ? Facile, AAA vs. La Legion Extranjera à nouveau. Cette fois dans un 5 vs. 5 dans une cage avec Joaquin Roldan et Konnan se disputant le pouvoir au sein de l’AAA. Forcément au cours de ces deux années, pas mal des lutteurs de ce match ont changé de camp. Chessman et Electroshock sont maintenant des pro-Legion alors que Jack Evans est devenu un pro-AAA. Les historiques La Parka et Octagon sont forcément du côté des gentils alors que Vampiro déteste Konnan en storyline comme en vrai et est donc ajouté. Le 5ème membre fera cependant beaucoup parler. Présent au tout début de l’AAA, El Hijo del Santo fait son retour 15 ans plus tard pour sa toute dernière apparition pour la promotion. Joaquin Roldan triomphera finalement quand El Zorro -présent dans un autre match- fera un tecnico turn et fera perdre La Legion.

En opener, on verra le premier Triplemania des clowns maléfiques de Los Psycho Circus, mené par un Psycho Clown que l’on aura pas fini de voir par la suite. L’AAA exhibe également sa première prise de guère avec l’américain Marco Corleone arraché à la CMLL rivale. Celui-ci ne prendra part cependant qu’à un seul Triplemania mécontent qu’il sera de sa paie. La principale prise de guerre de l’AAA est cependant en co-main event. La compagnie réussira à arracher la star Wagner Jr. de la CMLL qui est un coup énorme à l’époque. Ce dernier refuse dans un premier temps de rejoindre la Legion comme les pro-AAA. Lui ne veut que le titre principal repris entre temps par El Mesias. Cela sera finalement fait dans un match historique de Triplemania ayant duré en tout 35 minutes

 

Triplemania XVIII (06/06/2010)

Si vous me demandez de citer un seul Triplemania à retenir de part son main event, c’est clairement celui-ci que je citerais sans hésitation. Le match final était l’affrontement ultime que tous les mexicains du pays voulait voir: La Parka vs. La Par-K, le gagnant obtient les droits sur le nom « La Parka ». Pour rafraichir la mémoire, l’AAA conserve les droits sur les gimmicks qui ont début chez eux. La Parka Ier du nom débute ainsi en 1992 avant de partir de la promotion pour la Promo Azteca (compagnie éphémère de Konnan) et la WCW. La gimmick de La Parka est alors donnée à un un autre lutteur à l’AAA et le déserteur peut continuer d’utiliser le même nom aux USA (et même au Mexique pendant un temps). A la chute de la WCW, le luchador veut cependant retourner au pays et aller à la CMLL. Sauf qu’entre temps, Antonio Pena a reçu confirmation qu’il est le seul à pouvoir utiliser le nom « La Parka ». L’ex-WCW est donc obligé de se renommer « La Par-K » (et aujourd’hui LA Park).

Tout le pays est cependant furieux de ce résultat car si La Parka II est devenu un pilier de l’AAA, pour la plupart des gens le nom « La Parka » renvoie au lutteur de la WCW qui est bien plus connu que son imitation. La Par-K est également réputé pour être têtu et sanguin et il semblait acquis qu’on ne le reverrait plus jamais à l’AAA. Jusqu’à la mort d’Antonio Pena visiblement. Après avoir été renvoyé de la CMLL en 2008 suite à une bagarre en coulisse avec Dr. Wagner Jr., La Par-K n’a pas vraiment d’autres choix que de revenir à l’AAA. Il a d’ailleurs une place qui s’écrit d’elle-même comme membre de La Legion Extranjera qui veut faire la peau à l’AAA. En plus de Konnan, les rudos sont rejoints par le fils Dorian Roldan qui s’est retourné contre l’autorité de son père.

Le Match impensable La Parka vs. La Par-K a donc lieu et est un brawl bien brutal qui semble dépasser le storytelling. En voyant La Par-K chercher à s’en prendre à son père, Dorian Roldan a un éclair de lucidité et fait un tecnico turn. C’est alors qui l’improbable arrive. Los Perros del Mal (Perro Aguayo Jr., Halloween et Damian 666), un ancien clan de la CMLL parti depuis fonder sa propre promotion du même nom débarque. Ils viennent en aide à La Par-K qui porte un Piledriver à La Parka pour remporter le match. Il sera cependant annoncé que suite à l’intervention, le résultat officiel est changé pour un no contest. La Par-K a battu son remplaçant mais n’a donc pas récupéré son nom pour autant. La compagnie partira ensuite dans une storyline voyant les ennemis de toujours Pro-AAA et La Legion unir leurs forces contre les nouveaux envahisseurs de Les Perros del Mal.

D’autres choses notables ont eu lieu lors de ce show, mais forcément de moindres envergures. Les partenariats ont marché à fond et l’AAA a reçu de la part de la TNA Christopher Daniels, Abyss et les Beer Money (Robert Roode et James Storm), alors que la NOAH a envoyé Atsushi Aoki et Go Shiozaki qui étaient même alors AAA Tag Team Champions. Jack Evans remporte le titre Cruiserweight d’Extreme Tiger alors que Dr. Wagner Jr. devient champion pour la seconde fois en battant Electroshock. El Zorro est retourné au sein de la Legion et feud à nouveau avec Cibernetico alors qu’El Mesias est blessé et a manqué Triplemania.

 

Triplemania XIX (18/06/2011)

Finalement la Legion va vite se retourner contre les pro-AAA pour s’associer aux Perros del Mal pour former le méga-groupe La Sociedad. Après avoir brièvement arrêté son partenariat avec la TNA (qui travaillera un temps avec la CMLL), l’entente est de retour et ce Triplemania XIX voit un afflux fou de représentants de la TNA. On note ainsi les présences de Jeff Jarrett, Rob Van Dam, Mr. Kennedy, Mickie James, Abyss et les Beautiful People (Angelina Love et Velvet Sky) venus représenter La Sociedad. Ce Triplemania est un succès et c’est assez normal, la carte est vraiment folle avec tous ces imports.

La principale storyline est qu’El Zorro est le champion de l’AAA et membre de La Sociedad. LA Park met une énorme pression pour avoir un title shot mais El Mesias et le challenger officiel. LA Park veut donc éliminer la concurrence et s’en prendre régulièrement au challenger #1. En même temps, Jeff Jarrett fait kicker El Zorro de la Sociedad. On a donc deux des principales affiches de la soirée: Jarrett/Zorro pour le titre et Park/Mesias dans un Mask Vs. Hair Match. Grâce à une aide extérieur d’Abyss, Jarrett remporte pour la première fois le titre de l’AAA. Le main event est prévu pour être le stipulation match et LA Park parvient à remporter les cheveux de Mesias d’un brawl hardcore de près d’une demi-heure.

Cela ne sera pas le main event de la soirée. L’AAA avait peur que le show déborde du créneau prévu et que le flux soit coupé. La compagnie mexicaine ne voulait pas prendre le risque que le très attendu Park/Mesias soit interrompu et engendre une grosse colère. Le match pour le nouvellement créé titre Latin America a donc droit de conclure le show. Dr. Wagner Jr. en devient le premier champion en battant le membre de La Sociedad Rob Van Dam. Autre titre créé à l’occasion de ce show, Los Perros del Mal (Damian 666, Halloween et X-Fly) deviennent les tout premiers Trios Champions en battant Los Psycho Circus. Enfin en Dark Match, signalons la présence des tout jeunes Rey Fenix et Pentagon Jr. sous des noms un peu différents.

 

Triplemania XX (05/08/2012)

Pour la première fois, un Triplemania se tient au mois d’aout et cela deviendra dorénavant la norme. Pour les 20 ans du plus gros show de l’année au Mexique, l’AAA avait prévu de taper fort avec l’assurance de voir 3 masques ou chevelures tomber. Alors que a feud principale est pro-AAA Vs. La Sociedad, la compagnie décide d’introduire un nouveau clan composé d’ex-CMLL guys appelé en référence El Consejo. Celui-ci comprend notamment Mascara Ano 2000 Jr. en leader, Toscano, El Texano Jr., Semental (aka Black Taurus) le pro-AAA de toujours Octagon faisant un rudo turn. Triplemania se passera d’ailleurs mal pour le groupe. Ils perdront dans un premier temps un 4 vs. 4 contre les Pro-AAAA La Parka et Los Psycho Circus, ce qui verra Octagon se faire mettre à la porte du groupe.

Dans le main event, Mascara Ano 2000 Jr. affrontera Dr. Wagner Jr. dans un Mask Match. Le Leader d’El Consejo est surement présent pour faire référence à son père qui était dans le tout premier Triplemania. Le fils semblait destiné à occuper le match principal pour simplement perdre son masque. Et c’est ce qui arrivera avec énormément d’overbooking. Dr. Wagner Jr. passera autour de tous les obstacles, que cela soit les intervention contre lui de Mascara Ano 2000, la trahison de son frère Silver King (présenté comme le réel leader d’El Consejo) et même de son fils El Hijo del Dr. Wagner Jr. qui lui éclatera une bouteille sur la tête pour finalement remporter le match.

Dans les autres matchs à enjeu, 5 équipes composées de lutteurs qui se détestent s’opposer dans une cage. L’équipe perdante s’affronte ensuite en 1 vs. 1 pour le masque/chevelure de l’autre. Comme attendu les anciens coéquipiers de La Hermandad 187 Joe Lider et Nicho El Millonario s’affrontent dans un match hardcore. Lider avait auparavant craché une boule de feu au visage de son partenaire qui avait donc pour ce Triplemania repris sa gimmick mythique de Psicosis. En co-main event, El Mesias ne perdra pour une fois pas à Triplemania et conservera son titre Perro Aguayo Jr. notamment accompagné de Taya Valkyrie.

Afin de continuer la rivalité pro-AAA Vs. La Sociedad, Dorian Roldan s’est une nouvelle fois retourné contre son président de père Joaquin Roldan. Les deux mettront leur chevelure en jeu à l’occasion d’un 2 vs. 2. Electroshock et LA Park (qui a quitté La Sociedad) représenteront l’AAA alors que Jeff Jarrett et … Kurt Angle sont eux alignés avec La Sociedad. Dans l’overbooking général, les tecnicos l’emportent. Dorian fait amende honorable auprès de son père qui veut lui éviter de passer sous la tondeuse. C’est cependant un piège et Dorian, Jarrett et Angle rasent la tête du président de l’AAA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *