AAA: 30 ans de Triplemania, 30 histoires (3/3)

AAA: 30 ans de Triplemania, 30 histoires (3/3)

 

En 1992, Antonio Pena n’est pas heureux des décisions prises au sein de la CMLL et décide de partir fonder sa propre promotion: l’Assistencia Asesoria y Administration communément appelée AAA. Histoire de faire les choses bien, il part avec une bonne partie du roster de la CMLL. Le 30 avril 1993, la première édition de Triplemania a lieu à organisé et deviendra rapidement comme le plus gros show de l’année au Mexique.

En 2022, nous fêtons les 30 ans de Triplemania avec un retour aux sources. Comme en 1994 et 1996, le plus gros événement de l’année a lieu sur trois soirs. Ce samedi nous aurons ainsi le 3ème Triplemania 2022 à Mexico City après avoir été à Monterrey et Tijuana plus tôt dans l’année.

Forcément du haut de ce long héritage, de nombreuses histoires ont eu lieu lors de Triplemania. Afin de faire un focus sur cet événement spécial au Mexique, voici tout ce qu’il faut savoir sur chaque édition de Triplemania. C’est le moment de conclure cette série de chroniques avec les 10 dernières éditions.

Ici la première partie de 1993 à 2002 et là la seconde de 2003 à 2012.

 

Triplemania XXI (16/06/2013)

Alors que le Triplemania précédemment marquait le premier show sur ce qui deviendra son créneau habituel, celui de 2013 sera le dernier sur le mois de juin (avec un seul Triplemania par an). Après plusieurs années à proposer du lourd, l’édition 2012 avait paru moins importante. Celle de 2013 le sera encore moins sur le papier. Le show entier reposait sur un seul match à enjeu avec Cibernetico et Perro Aguayo Jr. s’affrontant dans un Hair Match. Tout avait commencé au Triplemania précédent. Perro Aguayo Jr. était déjà dans un Hair Match contre El Mesias qu’il avait d’ailleurs perdu. Cibernetico était dans le coin du vainqueur lors de ce show et avait attaqué Perro Aguayo Jr. et son père après le match. Perro Aguayo Jr. ne pouvait décemment pas perdre deux années de suite le même match et finira par remporter celui-ci.

Ce Triplemania sera surtout marqué par l’importance présence des vétérans plus capables de faire grand chose dans le ring. La légende El Canek était ainsi présent dans un quatuor de vieux comprenant également Mascara Ano 2000, Universo 2000 et Villano IV. Heureusement ils perdront contre les historiques de l’AAA La Parka, Octagon et Electroshock associé à Dr. Wagner Jr. Le champion Texano Jr. conservera contre le revenant Heavy Metal qui avait battu Cibernetico plus tôt lors de la soirée pour cette opportunité.

Autre vieux, Jeff Jarrett est toujours présent grâce au partenariat AAA/TNA. Il a amené Matt Morgan dans ses valises. Autre partenariat, le portoricain de la WWL Monster Pain leur est associé pour une victoire de prestige sur Los Psycho Circus menés par Psycho Clown. Plus tôt lors du show, Angelico a fait ses débuts à Triplemania pour un 5-Way Elimination pour le titre Tag aux côtés de Jack Evans.

 

 

Triplemania XXII (17/08/2014)

Deux mois avant l’événement, l’AAA réussit à s’assurer de luxe pour le marché mexicain. Après trois années d’échec à la WWE, Sin Cara est renvoyé. L’ex-Mistico de la CMLL qui était la star absolue de la Lucha Libre avant son expérience américaine est trop chère pour son ancien employeur. L’AAA peut cependant se le permettre et le fait venir. Le nom Mistico appartenant à la CMLL, il est renommé Myzteziz. Inévitablement sa place est dans le main event même si le délai n’a pas vraiment permis de builder grand chose. Il se retrouve cependant dans une Copa Triplemania pour une fois importante dans un 4-Way Elimination Match. Celui-ci sera cependant remporté par Perro Aguayo Jr., ancien rival de Mistico à la CMLL qu’il éliminera en dernier. Cibernetico et Dr. Wagner étaient également de la partie.

Myzteziz ne fut pas la seule prise de guerre de l’AAA lors de ce Triplemania. Jouissant d’une belle exposition à la WWE, Alberto El Patron s’était fait renvoyer 10 jours avant ce show pour avoir frappé quelqu’un en coulisse suite à des supposés propos racistes. Si le mexicain était dans sa clause de non-compétition de 90 jours, l’AAA n’en a rien eu à faire et Alberto a ainsi ouvert Triplemania XXII.

Si le titre Megacampeones n’était pas en jeu, son détenteur Texano Jr. était cependant bien en action et même dans un 1 vs. 1. Il y avait également de l’enjeu avec le champion mettant en jeu sa chevelure contre le masque de son rival Psycho Clown. Bien évidemment ce dernier remporte l’affrontement, marquant le premier d’une longue série de masques/chevelures remportées. Electroshock perdra également ses cheveux à l’occasion d’un 6-Way Cage Match. Son rival Jeff Jarrett était censé être du match mais n’a pu se déplacer du fait de problèmes de transports. El Mesias le remplace et garde son booking, se permettant donc d’être celui qui prenne la chevelure d’Electroshock.

Dans une carte particulièrement solide, Taya Valkyrie remporte pour la première fois le AAA Reina de Reinas. Faby Apache lui fait passer un message particulièrement brutal au point de la faire saigner. En plus de Jeff Jarrett, un autre gros nom américain a raté Triplemania pour cause de problème de transport. Ricochet devait en effet être dans un 10-Way spotfest match comme on imagine. Il y avait notamment dedans Fenix, Pentagon Jr., Jack Evans, Drago et Angelico. Au final El Hijo del Fantasma (aka Santos Escobar) remportera le match d’unification des titres Cruiserweight et Fusion.

 

 

Triplemania XXIII (09/08/2015) 

L’AAA est passé par toutes les émotions en 2015 et cela s’est fortement reflété sur Triplemania XXIII. Star incontesté au sein de la promotion, Perro Aguayo Jr. meurt dans le ring en mars 2015 lors d’un show de The Crash. Rey Mysterio était d’ailleurs dans le match et a très mal vécu d’être accusé de meurtre. La légende mexicaine dira même avoir pensé à la retraite. S’il s’agit là du bas absolu à l’AAA, le haut fut sans conteste le retour de justement Rey Mysterio au sein de la compagnie. La légende mexicaine est l’icône incontestée du pays et a demandé quelques mois auparavant à quitter la WWE. Pour ce Triplemania, l’AAA peut donc compter dans ses rangs les 3 stars mexicaine de la Lucha Libre que sont Rey Mysterio, Alberto El Patron et Myzteziz.

Autre alignement des planètes, la Lucha Underground s’est lancée fin 2014 et des gentils midcarders ou moins de l’AAA ont vu leurs popularités exploser comme Drago, Fenix, Pentagon Jr., Angelico ou Sexy Star. Cela a d’ailleurs attiré un regard international presque jamais vu sur ce Triplemania. Pour surfer sur le coup … l’AAA décide de booker les stars de la Lucha Underground dans des matchs insignifiants. Ce choix douteux de booking a d’ailleurs naturellement poussé les fans à fortement basher ce show.

C’est lors de ce Triplemania qu’a eu lieu le fameux « pire match de l’histoire ». Psycho Clown qui avait remporté les cheveux d’El Terrible l’année dernière est rétrogradé dans un 3 vs. 3 quelconque. Associés à ses coéquipiers de Los Psycho Circus, ils sont opposés aux Villanos dont l’âge fait qu’ils ne peuvent plus rien faire du tout dans le ring. Villano III était dans un tel état critique qu’il semblait à peine pouvoir se tenir debout. Et le pire c’est que les Villanos ont gagné.

L’AAA avait en fait basé tout son Triplemania sur deux matchs. On l’oublie aujourd’hui mais Alberto El Patron était un babyface très apprécié à cette époque même aux USA. Tout le monde avait pris son parti suite à son renvoi de la WWE suite à des supposés propos racistes. Brian Cage profite pour sa part de son exposition à la Lucha Underground pour devenir un gros rudo à l’AAA pro-Donald Trump. On est à l’époque de l’annonce de la possible construction d’un mur entre les USA et le Mexique. Afin d’ajouter de l’enjeu, chaque lutteur met ses cheveux en jeu dans ce match. Pour un tel show, il était évident que le babyface ultime à ce moment allait l’emporter.

Le main event est pour sa part un dream match non seulement aux USA, mais pour le monde entier. Rey Mysterio prend part à son premier Triplemania depuis 1996. Face à lui, celui qui était présenté comme son successeur qu’est Myzteziz (pour rappel ex-Mistico). La WWE rêvait de proposer ce match à Wrestlemania avec idéalement chaque luchador mettant son masque en jeu. Il était question de battre le record du monde de personnes masquées au même temps au même endroit. Finalement Sin Cara a fail à la WWE et les deux lutteurs ont multiplié les blessures. C’est donc l’AAA qui a l’honneur de ce 1 vs 1. Le match s’avérera ainsi … très quelconque, bien loin de la dinguerie qui était imaginée sur le papier.

 

 

Triplemania XXIV (28/08/2016) 

L’échec magistral du Triplemania a entrainé -volontairement ou non- un changement radical au sein de la compagnie. Konnan se voit bien facilement rejeter toute la faute dessus et quitte la promotion et le booking. Myzteziz en tecnico ne fonctionnant pas, un rudo turn est réalisé. La rivalité avec Rey Mysterio continue avec l’idée d’aboutir en main event de Triplemania XXIV à un gigantesque Mask Vs. Mask Match dont rêvé la WWE. Ce match n’aura jamais lieu. Malheureux et peu performant à l’AAA, Myzteziz quitte la compagnie pour rejoindre la Lucha Libre Elite, compagnie mexicaine montant ayant des liens avec la CMLL. Le luchador changera d’ailleurs à nouveau de nom pour Caristico. Rétrogradé dans la hiérarchie, l’historique Cibernetico le suit à la Lucha Libre Elite.

Autre absence notable, la WWE a finalement rappelé Alberto El Patron qui ne s’est pas fait prier pour revenir. L’inconvénient pour l’AAA est que le lutteur était à ce moment-là Megacampeones. L’explosion de la Lucha Underground se révèle finalement être une plaie pour l’AAA. Les révélations de ce programme sont demandées de partout aux USA. Etant sous contrat au sein de la compagnie mexicaine, l’AAA se rince en commission et pas qu’un peu. Sexy Star décide donc de quitter la promotion. Fenix le fera juste avant ce Triplemania également.

Malgré les effets néfastes de la Lucha Underground, l’AAA a cependant largement surfé dessus pour ce Triplemania. Johnny Mundo (aka John Morrison) a débarqué au sein de la promotion mexicaine. Il remporte lors de Triplemania le titre Latin American en battant Pentagon Jr. Cela a été permis suite au rudo turn de Taya Valkyrie qui a trahi le mexicain masqué au profit de son chéri. Un 3 vs. 3 Lucha Undeground Exhibition Match a également lieu. Rey Mysterio, Prince Puma (aka Ricochet) et Dragon Azteca (aka Rey Horus) batten finalement Matanza Cueto (aka Jeff Cobb), Mil Muertes (aka El Mesias) et Marthy The Moth.  

Après avoir été mis à l’écart l’année précédente, Psycho Clown a de nouveau droit à un spotlight match. Quelques mois auparavant, l’AAA a fait débuter le luchador Pagano. Les deux feuds ensemble avec une idée simple: savoir qui est le meilleur clown de la Lucha Libre. Les deux sont des lutteurs aimant les matchs hardcore qui se sont fait plaisir, en particulier lors de Triplemania. L’impensable a cependant eu lieu après le match. Psycho Clown remporte la chevelure de Pagano malgré même l’intervention de Dr. Wagner Jr. Ce dernier challenge alors Psycho Clown à un inimaginable Mask Vs. Mask pour Triplemania 2017. C’est le match que tout le Mexique voulait voir sans savoir qu’il le voulait.

 

 

Triplemania XXV (26/08/2017)

Avec l’annonce post-Triplemania XXIV, l’AAA n’avait pas besoin de faire de build particulier pour la prochaine édition de ce show. Un événement avec comme seul match un Psycho Clown Vs. Dr. Wagner Jr. aurait de lui-même eu lieu à guichet fermé. Cela tombe bien d’ailleurs, parce que l’exile a continué. Pentagon Jr. est parti rejoindre son frère Fenix ailleurs, tout comme Daga et Garza Jr. (aka Angel Garza). Rey Mysterio a délaissé l’AAA également alors que Jack Evans a trashé la compagnie sur les commissions qu’elle se prenait et s’est fait virer. Dans un autre registre, le président Joaquin Roldan est décédé, marquant le deuxième président de l’AAA à mourir en activité après Antonio Pena. Son fils Dorian Roldan le remplace.  

Konnan renvoyé, c’est Vampiro qui a repris le booking et qui de l’avis général à fait à peu près tout n’importe comment. Le couple composé de Taya Valkyrie et Johnny Mundo est couvert d’or à l’AAA. La première est Reina de Reinas et le second est triple champion avec les ceintures Megacampeones, Latin American et Cruiserweight. Mundo est booké seul pour un show de l’AAA et Vampiro lui demande d’amener la ceinture de Valkyrie pour un photo shooting. Dans la foulée, il est annoncé … que Valkyrie a fait un no-show et que le titre féminin est rendu vacant. Mundo trashera l’AAA et Vampiro comme jamais suite à cela. Il était même craint qu’il se venge en faisant un no-show d’un gros événement lui le triple champion. Finalement il était bien présent à Triplemania XXV. Il réussira sa triple défense en battant El Hijo del Fantasma dans un Ladder Match. Dans un angle un peu bizarre, Vampiro viendra l’attaquer par la suite.

C’est également lors de Triplemania qu’aura lieu le fameux Sexy Star Incident. Comme par hasard dans la foulée de la destitution surprise de Taya Valkyrie, Sexy Star fait son retour à l’AAA et prend le titre. Elle défend alors sa ceinture dans un 4-Way incluant la lutteuse de la TNA Rosemary. Comme on s’en souvient, Sexy Star blessera celle-ci avec un Armbar maintenu inutilement longtemps. Tout le monde se souvient du backlash qui en a suivi et encore aujourd’hui, Sexy Star n’a plus jamais remis les pieds à l’AAA ou dans n’importe quelle promotion digne de ce nom. Aujourd’hui, elle est d’ailleurs partie vers une carrière en boxe et MMA.

Ce show verra également les débuts en dark match d’un certain Hijo del Vikingo dont on ne devrait pas finir d’entendre parler dans les années à venir. La Parka remportera également la Copa Triplemania. L’image de ce match restera un Jeff Jarrett bourré qui lance des tortillas au public pendant son entrée. Moose fait ses débuts à l’AAA à l’occasion de ce match random. Puis vint le main event. Dans un affrontement de près d’une demi-heure, Psycho Clown remporte le prestigieux masque de la légende Dr. Wagner Jr., cimentant son statut de nouveau visage de l’AAA. Dr. Wagner Jr. aurait pour l’occasion obtenu la somme de 250 000 dollars, de quoi l’aider à se remettre de ses émotions.

 

 

Triplemania XXVI (25/08/2018) 

L’AAA est dans un nouveau creux depuis quelques années avec l’incapacité de booker correctement son show et de délivrer les matchs attendus. Après deux années d’exil, Konnan fait finalement son retour au booking. En storyline, ce dernier lance un nouvel angle d’invasion avec le clan MAD composé des revenants Jack Evans, Teddy Hart, Psicosis, El Mesias, Black Taurus et du nouvel arrivé à l’AAA Killer Kross. Malgré son état de l’année dernière, Jeff Jarrett a par la suite été redevenu AAA Megacampeones. Grâce au retour de Konnan, Pentagon Jr., Fenix et LA Park qui étaient à la CMLL sont revenus au sein de la compagnie. Anciennement proche de la CMLL, la Lucha Libre Elite est en 2018 amie avec l’AAA. L’occasion de voir Flamita et Bandido faire leurs débuts à Triplemania du fait de ce partenariat. Pour sa part, Impact Wrestling enverra également Rich Swann, Andrew Everett et DJ Z (aka Joaquin Wilde).

Konnan mettra à fond ses poulains en avant lors de ce show mais absolument personne ne lui en voudra. Fenix deviendra ainsi AAA Megacampeones en battant Jeff Jarrett. Afin que cela ne soit pas un 1 vs. 1 qui aurait probablement été mauvais, cela a été transformé en 4-Way avec les inclusions de Brian Cage et Rich Swann. Le match sera marqué par un Dive de Fenix qui finira dans le public … sur Marisela Pena, la veuve du fondateur Antonio Pena. En main event, LA Park remportera le masque d’El Hijo del Fantasma (aka Santos Escobar) dans un 4-Way Cage Match incluant également Pentagon Jr. et Psycho Clown, soit l’assurance de voir un beau nom perdre son masque. Après le match, Dr. Wagner Jr. viendra challenger LA Park pour un Mask Vs. Hair au prochain Triplemania qui faisait saliver tout le monde (et qui n’aura pas lieu).

Ce Triplemania sera marqué par l’un des plus gros moments de la lutte féminine lors de ce show. Lady Shani reçoit un énorme push en tant que tecnica. Elle est opposée à l’historique de la compagnie Faby Apache dorénavant heel et la bat dans un Mask Vs. Hair Match. Enfin parce que l’AAA ne serait rien sans une bizarreté, la compagnie fait venir au Mexique Sammy Guevara, Shane Strickland et ACH pour … participer à un dark match. Guevara prendra à cette occasion le titre Cruiserweight à Australian Suicide.

 

 

Triplemania XXVII (03/08/2019) 

A cette époque, l’AAA est en partenariat avec Impact Wrestling mais également avec la toute récemment lancée All Elite Wrestling. Cette dernière n’a pas encore de deal TV et se contente de shows occasionnels. Prendre part à Triplemania est donc un bon deal pour tout le monde. Le main event voit ainsi The Elite (Kenny Omega et les Young Bucks) venir au Mexique pour un rematch de Fyter Fest contre Laredo Kid et les Lucha Brothers. A cette époque, les Bucks et les Lucha Brothers feudaient à l’AEW et ce match était l’occasion au trio de mexicains d’égaliser dans leurs confrontations contre The Elite.

Autre vice-président de l’AEW (à cette époque du moins), Cody est également présent à ce Triplemania. Il se retrouvait dans un spotlight match 3 vs. 3 mais aux côtés de la star Psycho Clown mais surtout de Cain Velasquez. Ce dernier est lui aussi une légende mexicaine en étant un ex-UFC Heavyweight Champion, ayant au passage battu Brock Lesnar pour la ceinture. Velasquez est un fan de Lucha Libre et venait de signer avec l’AAA (avant de partir pour un passage raté à la WWE). Ce trio de champions a besoin d’être alimenté et Killer Kross, Black Taurus et Rey Escorpion sont présents pour faire la viande.

Avant d’évoquer le main event, Tessa Blanchard fait ses débuts à l’AAA via le partenariat avec Impact Wrestling. Elle remporte alors un 7-Way TLC Match pour le titre vacant. Taya Valkyrie était également présente et lui prendra le titre le mois suivant. C’était lors du fameux show au « Madison Square Garden », ou plutôt la petite salle adossée au Madison Square Garden. Sammy Guevara n’est plus Cruiserweight Champion mais tente sa chance pour le titre Mixed Tag Team. S’il échoue en 2019 associé à Scarlett Bordeaux (dont une vidéo d’elle avait fait exploser le record de vue de l’AAA sur Youtube), il se rattrapera en 2022 aux côtés de Tay Melo.

Du coup place au main event. Au Triplemania précédent, l’AAA nous avait ressorti la carte Dr. Wagner qui vient challenger pour le Triplemania suivant. Si cela avait très bien marché avec Psycho Clown, cela ne fut pas le cas avec LA Park. Ce dernier a quitté l’AAA entre temps … pour revenir lors de ce Triplemania. Le skeleton attaquera Pagano qui venait de remporter la Copa Triplemania. Vu le pedigree hardcore des deux lutteurs, la rivalité promettait. Pour son main event, l’AAA fait simple et remplace LA Park par une autre légende mexicaine qu’est Blue Demon Jr. Sur le papier c’est moins vendeur mais ça reste classe quand même. Les deux vétérans surprendront également tout leur monde en proposant un match fou d’une quinzaine de minutes que personne n’attendait. Finalement Blue Demon Jr. remporte son gros match à Triplemania. On imagine que Dr. Wagner Jr. a repris un gros chèque, mais cette fois pas 250K.

 

 

Triplemania XXVIII (12/12/2020)

Initialement, ce show aurait dû avoir lieu le 22 aout de cette année. La vague de covid est cependant passée par là et le monde s’est retrouvé confiné. Si les gens étaient autorisées à ressortir en aout 2020, tous les événements été à huis-clos et l’AAA a donc préféré attendre. Triplemania a donc été reporté en décembre afin que ce show ait lieu … à huis-clos. Même quatre mois plus tard, la situation sanitaire au Mexique ne s’était pas améliorée. Forcément, l’AAA a dû faire sans la recette de billetterie qui était prévue et donc limiter le nombre de guests présents. Kenny Omega était cependant AAA Megacampeones à ce moment et il était impensable qu’il rate l’événement, même sans public. Pour l’occasion, il lui fallait un adversaire qu’il allait forcément battre mais qui lui donnerait un bon match. Laredo Kid entrainait parfaitement dans cette catégorique. Cela était également tout bénéfique pour le luchador qui bénéficiait d’une belle exposition sur le moment qui lui servira plus tard.

Kenny Omega Vs. Laredo Kid n’était cependant pas le main event de la soirée. Pour le public local, il fallait plutôt un stipulation match pour conclure la soirée. Cet honneur est ainsi revenu à Pagano et au fidèle de la compagnie Chessman. Les deux avaient pour l’occasion mis leurs cheveux en jeu. Cela était d’ailleurs la troisième fois que Chessman mettait sa chevelure en jeu à l’occasion d’un Triplemania. La fois de trop. Pagano de son côté ne connaitra pas la même désilusion qu’il y a 4 ans contre Psycho Clown. En parlant de ce dernier, il était en retrait à l’occasion de ce Triplemania. De nouveaux aux côtés des Psycho Circus, ils étaient censés être opposés à une alliance improbable. L’ex-CMLL Rush avait ainsi débuté à l’AAA fin 2019 et s’était associé à son rival de toujours LA Park. L’idée était que leur tant teasé Mask Vs. Hair Match puisse potentiellement avoir lieu à Triplemania XXIX. Au final, Rush disparaitra complétement de l’AAA dès que le covid frappa. Pour ce Triplemania, LA Park était donc associé à son fils El Hijo del LA Park et à Blue Demon Jr., vétéran que l’AAA utilise en bouche-trou pour ses shows.

 

 

Triplemania XXIX (14/08/2021)

Du fait du Triplemania précédent tenu en décembre, l’édition suivante eu lieu à peine 8 mois après et de nouveau au mois d’aout. Pour l’occasion, le public est autorisé à revenir mais en nombre limité (4 500 places). Il est de nouveau prévu que Kenny Omega défende son titre Megacampeones et l’AAA lui cherche un adversaire de calibre pour l’occasion. Le choix est alors arrêté sur Andrade qui vient à peine de quitter l’AAA. La rumeur veut même que le parcours au sein de la promotion mexicaine d’Omega soit sur la fin et qu’il soit prévu qu’il perde son titre lors de Triplemania. Andrade se paie même le luxe de se présenter avec Ric Flair. Malgré ce soutien de luxe, Omega finira par conserver son titre. Il était alors cru que le canadien ayant perdu son titre Impact quelques jours avant, l’AEW ne voulait pas le faire perdre à nouveau. Au final, il fut prouvé qu’Andrade demandait trop d’argent et que l’AAA n’aurait pas pu le faire revenir.

Encore une fois, ce match était pour le public international mais pas destiné à être le main event d’un show mexicain. Psycho Clown a de nouveau l’honneur de conclure la soirée dans un stipulation match. Il remet ainsi son masque en jeu contre la chevelure de son rival Rey Escorpion. Personne ne l’imaginait perdre et c’est d’ailleurs ce qui est arrivé. Après les cheveux d’El Texano Jr. en 2014, les cheveux de Pagano en 2016 et le masque de Dr. Wagner Jr. en 2017, Psycho Clown remporte un nouveau stipulation match lors de Triplemania. A signaler que la tradition des seconds faisant un heel turn pour rien a été continué. Goya Kong s’en est en effet pris à son frère Psycho Clown qui a tout de même remporté le match.

 
Pour l’occasion, a pris part à son 4ème Triplemania de suite, le 7ème en 8 éditions également. En équipe avec Taurus, il échouera cependant à prendre le titre par équipe aux Lucha Brothers. Lors du reste de la soirée, Deonna Purrazzo remportera le Title vs. Title contre Faby Apache alors que les titres féminins Impact et AAA étaient en jeu. La promotion mexicaine avait prévu un feel good moment en faisant  remporter la Copa Triplemania à Mr. Iguana. Tout cela a abouti à l’arrivée de l’équipe La Nueva Generacion Dinamita qui viendra s’associer à La Empresa pour former un nouveau clan d’ex-CMLL à l’AAA. En équipe après leur main event du Triplemania précédent, Pagano et Chessman n’ont pas réussi à mettre leurs différents de côté et se sont mis sur la gueule après leur défaite. 

 

 

Triplemania XXX (30/04/2022, 18/06/2022 et 15/10/2022)
Pour les 30 ans de son show mythique, l’AAA a voulu retourner à ses origines en organisant à nouveau Triplemania XXX sur trois soirs. L’aspect financier n’est pas non-plus un détail. Triplemania est un événement vendeur pour la compagnie et le tenir trois fois rapporte donc beaucoup d’argent. La promotion a cependant réfléchi sur une ligne rouge pour ces 3 shows et a eu idée de génie. Un tournoi de 8 lutteurs légendes ou très populaires au Mexique a ainsi vu le jour. Le principe est simple, le perdant avance jusqu’à la finale où le masque du perdant final va tomber. Si les réguliers Psycho Clown et Pentagon Jr. étaient présents, ce tournoi étaient l’occasion de revoir les vétérans El Canek, Ultimo Dragon, LA Park, Blue Demon Jr., Villano IV et El Rayo de Jalisco Jr. Dès le départ, Villano IV semblait avoir la tête de la victime parfaite en carrière quasiment finie et luchador susceptible d’accepter de le faire. La finale de samedi opposant Pentagon Jr. à Villano IV, le résultat final est déjà connu. Jamais un lutteur de l’AEW à fort marketing perdrait son masque dans une autre promotion.
En décembre dernier, Kenny Omega est prévu pour un show à Monterrey contre l’archi-over El Hijo del Vikingo et devait perdre sa ceinutre. Le canadien a cependant fait un break pour cause de blessures multiples et le titre fut mis vacant. L’AAA aimant coller au plan initial, El Hijo del Vikingo remportera tout de même le titre dans un multi-man match. L’AAA étant l’AAA, sur 3 Triplemania en 2022 le titre Megacampeones sera défendu … une seule fois. Seulement ce samedi. Pire, le champion Hijo del Vikingo a perdu ses matchs lors de ses deux premiers Triplemania. En avril il est en équipe et perd -en prenant le pin- contre les Young Bucks. En juin il est dans un 5-Way All-Star pour les titres Cruiserweight et Latin American aux côtés de Bandido, Laredo Kid, Taurus et Fenix. Ce dernier deviendra double champion. Si El Hijo del Vikingo aurait pu être triple champion, Fenix pourrait l’être dès ce samedi.
Tout au long de l’année, El Hijo del Vikingo étaient tecnicos mais se cherchaient. Il semblait évident que les deux s’affronteraient pour le titre en octobre mais les fans ne cessaient de réclamer Kenny Omega. Pour contrer cela, l’AAA a annoncé … qu’elle laisserait les fans voter pour le challenger de leur choix. Le hasard a fait que le résultat final est tombé sur Fenix. Bien pratique. Une personne a cependant recompté et est arrivé à un Kenny Omega plébiscité. Fenix n’est même pas deuxième, cette place revient au vétéran Juventud Guerrera. Ce dernier avait limité pour obtenir le match. Les fans ont suivi suite à un mélange de troll et de réelle affection pour Juventud Guerrera. Pour conclure sur ce sondage bidon, Omega a confirmé qu’il n’avait jamais été approché par l’AAA pour potentiellement faire partie de Triplemania. Konnan pour sa part s’est caché derrière la suspension du canadien par l’AEW pour dire que le plan était dans les tuyaux mais tombé à l’eau.
Juste pour évoquer les principaux matchs de Triplemania XXX -passés comme futurs-, les Hardyz étaient censés être en main event du second show. Jeff Hardy s’est cependant faut gauler intoxiquer quelques jours auparavant. Cela était la seconde fois qu’un lutteur de l’AEW booké pour un gros match est décommandé. Matt Hardy fera finalement équipe avecc Johnny Caballero (aka John Morrison) pour une défaite contre Dragon Lee et Dralistico. Sammy Guevara est également venu blessé au premier Triplemania de l’année. Il a donc laissé sa place à La Parka Negra pour faire équipe avec Tay Melo et remporter le titre par équipe mixte. Oui, Guevara est devenu champion sans prendre part au match. Pour ce 3ème Triplemania, Thunder Rosa devait venir challenger la championne Taya Valkyrie. Nouvelle blessure, match annulé. L’AAA n’est vraiment pas garnie avec les lutteurs de l’AEW. Au moins les FTR qui sont champions par équipe de l’AAA ne risquent pas de venir blessés … ils n’auront pris part à aucun des 3 Triplemania.

Lors du second Triplemania de juin, Cage Match féminin a eu lieu. Flammer et Chik Tormenta ont été les deux dernières lutteuses dans le ring et la première a battu la seconde pour son masque. C’est la première fois qu’une lutteuse perdait son masque à l’occasion d’un Triplemania. Les Stipulation Matchs féminins sont également rares lors de ce show (Faby Apache chauve à Triplemania XXVIII).  Un autre luchador chauve à compter de samedi soir. Pagano retente sa chance et remet ses cheveux en jeu. Il sera opposé à Cibernetico qui n’est pas bon dans ce genre de stipulation matchs. Dans ses deux seules tentatives, il a perdu son masque en 2004 avant de perdre ses cheveux en 2013. 

 

Voilà, vous savez tout sur l’histoire des Triplemania. Vous n’avez plus qu’à profiter du show de ce samedi soir. En espérant que les informations que vous aurez lu ici vous auront servi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *