C’est quoi le problème avec les gimmicks de métier ?12 min de lecture

Chronique écrite par EdgeRulz le 28 avril 2019

Je m’excuse d’emblée pour cette démarche qui va pas forcément plaire : je réagis par rapport à un membre (ou plusieurs) de l’équipe de « c’est ça le catch » (parce qu’il me semble que cette chaîne soit actuellement pas très aimée ici). Bon, on a pas mal parlé de Norbert mais là, c’est davantage au sujet de son pote Rabbi Mantaur qui n’a de cesse de « bury » dans ses podcast l’utilisation (à la WWF/E) de gimmicks basés sur un métier n’ayant rien à voir avec le catch.

Les type de perso qui ne fait effectivement pas l’unanimité dans la IWC à savoir les sportifs (basketteur, hockeyeur, golfeur, pilote nascar, etc), ceux qui sont dans le nettoyage ou réparation de biens immobiliers (plombier), la musique et divers autres encore (inspecteur des impôts, forain, matador, etc). Et ce genre de gimmick fait souvent l’objet de remontrances de la part de Mantaur.

A quel occasion, dans quelle vidéo ? Difficile d’en sortir une précisément, mais normalement, il a dû le faire pour celle parlant de la WWF en 1995, une des années où on voyait pas mal de catcheurs qui représentaient un métier sans rapport avec le catch (ouais enfin, je crois que 1993 et 1996 faisaient mieux dans le registre) :

https://www.paris-catch.fr/videos/la…f-en-1995-179/

Voilà, je saurais pas dire à quel moment il insulte les métiers à la WWE, mais il me semble évident qu’il le fait dedans.

Je crains que Mantaur ait réussit dans son ambition, qui est de dégoutter le + de monde (comme pour lui) l’existence de métier dans la WWE. Je le crains car la chaîne dont il fait partie regroupe 40K abonnés, Mantaur doit être bien populaire et les auditeurs doivent certainement lui faire confiance quand il leur dit qu’un gimmick de métier, c’est de la merde.

Alors maintenant :

Quel est donc ce foutu problème ? Pourquoi ?

Je m’imagine que la scène indépendante et le Puro ont fortement contribué à forger cette conception. Dans ces environnements hors-WWE, j’ai pas souvenir avoir vu de métier représenté.

Et les fédérations type New Japan, ROH, PGW ne misent pas vraiment sur ce genre de catcheurs. Ce qu’ils produisent davantage de dans, c’est des messieurs en slip qui jouent à se tordre le bras pendant 20 minutes. Ainsi que des prises et des séquences dites « strong style » ou « mat-work » avec des prises et Suplex puissantes.

Mais dans tous les cas, pas question de se préoccuper d’avoir une touche humoristique, de mettre une once de bonne humeur, de délirer un minimum car les prises de catch ici sont davantage prises au sérieux. Et il fait être absolument en slip, ou avec un pantalon ou un maillot (style Bret/Owen Hart).

Un genre de produit très, très populaire dans la IWC et par le fait même, dans l’équipe de c’est ça le catch, dont Rabbi. Et un genre qui va donc dans le sens contraire des métiers.

Une série que j’ai en tête c’est les matchs de Kazuchika Okada, notamment contre Omega. C’est du vrai catch certes, mais faut avoir une sacrée bonne volonté (et même au delà) de tous se les taper en entier. L’aspect « casual » des matchs de Okada (aidé par son charisme vraiment bien dissimulé) est pour ainsi dire mort et enterré.

A partir du moment où tu te forges l’idée que c’est le genre de match que « tout bon fan de catch qui se respecte » doit visionner, on comprends pas là que les gimmicks de métier, c’est à mettre au bûcher et que la WWE est donc morte de honte d’en avoir produit plusieurs dans les années 90.

Entrons maintenant dans le vif du sujet, quel intérêt ai-je à les défendre (ces gimmicks) ?

Petite remarque pour commencer : dès que tu abordes un gimmick de métier, tu es déja + charismatique que n’importe quel gars en slip travaillant à la New Japan ou ROH.

Réfléchissons un peu : pour un gars ne suivant pas le catch, voir ne l’aimant pas, quel type de catcheur a le + de chance de susciter le regard (notamment du profane) entre un métier et un gars en slip qui fait des clés de bras pendant 20 minutes ?

Voire un éboueur filer des pains à un jobber, c’est + attirant que les matchs de Kazuchika Okada ou Will Orspray. Et pensons y un instant, un métier ne te prendra pas + de 10 minutes de ton temps alors que pour Okada, c’est pendant 2 heures que tu dois rester scotché.

Un éboueur ou un fermier, plombier qui fait du catch, c’est très intriguant, fascinant. Alors que des gars en slip, on en voit à la pelle, tellement qu’il est difficile de distinguer l’un d’entre eux.

Puis le fait d’avoir une gimmick pour chaque catcheur (que ce soit métier au même autre) apporte de la diversité, fraîcheur, bonne humeur au produit. Alors que rien ne viendra faire la différence entre un gars en slip et un autre en pantalon, mais qui font à peu près le même travail dans les 2 cas.

Merci la New Generation Era

Et donc merci aux années 1993-1996 de la WWF. Merci pour les catcheurs où avec eux il n’y a pas à se prendre la tête, au matchs qui se laissent voir tranquille et qui nous permettaient d’être fan de catch en toute sérénité (plutôt que de se prendre la tête avec les gars en slip de la ROH dans des clés de bras qui font 45 minutes).

Quelques exemples de ces cas sous-estimés :

Un superbe exemple représentant la conception que si t’es vêtu comme ça et non en slip, tout fan de bon catch doit te zapper et dire que tu est néfaste pour le produit. Imaginez le scandale qu’il aurait suscité sur le net si ce videur de poubelles aurait eu la moindre ceinture.

Et quand on y réfléchit, sur le ring c’était pas un mauvais lutteur hein. Mais à partir du moment où il était pas en slip, on ne voulait plus rien entendre et qu’il « suckait » quoi qu’il arrive ou fasse.

Petit match de lui pour vous faire une idée : petit match tout à fait regardable pour quiconque, mais on va dire davantage pour le casual que pour le « vrai fan sur le net ». Mais Duke catchait proprement, connaisais et maitrisait son rôle sur le ring et faisait très bien son job. Et vu qu’il atteignait rarement le mid-card, de quoi se plaindre ?

Voilà le fondateur de la TNA, récent dans le WWE Hall of Fame. Lors de ses années WWF, il était très bien utilisé dans le mid-card avec une présence constante, raflant quelques règnes IC mais plus spécifiquement, sa run WWF est détestée car il avait une gimmick de métier…

Et pourtant, il a +/- ré-utilisé cette gimmick de chanteur country vu qu’il conservera par la suite sa guitare dans n’importe quelle compagnie où il ira (ou mieux encore, fondera).

Notons aussi que durant ce passage où il incarnait un métier, que Jarrett aura largement eu la possibilité de montrer ses capacités sur le ring, lors de ses matchs contre Razor Ramon, Aldo Montoya et surtout, HBK lors de In Your House 2. Ainsi, il est fort possible que ce passage WWF était le + fun de toute sa carrière.

Mieux reconnu en tant que Shane Douglas hors de la WWE par les internautes. Cette run WWE est la + détestée, facilement. Et pourquoi à votre avis ? Présenté comme un professeur d’école.

Les forumeurs le préféraient complètement à la ECW où il était le Franchise qui faisait de mauvais choses et insultait.

Cela dit, même si cette gimmick de prof ne plaisait pas (au net) The Dean a quand même pu s’exprimer en promo et même sur le ring. Après, son attitude backstage + problèmes avec la Cliq ont coupé court à son run chez Vince. Mais je pense pas que le métier lui causait du trouble dans sa carrière.

Une de mes préférences à l’époque. L’inspecteur des impôts était bien reçu en tant que Heel par le public. Un personnage unique et spécial qu’on est pas prêt de revoir où que ce soit. Il emmerdait le monde avec ses taxes, ses réprimandes.

Il était très utilisé et sur un long moment : tag-team avec Dibiase (plusieurs run en champions, participations multiples en PPV), feud avec des vedettes tels Razor Ramon, Undertaker. Je me souviens quand j’ai kiffé l’avoir vu détruire la coiffure « plummé » de Tatanka.

Malheureusement, la IWC (en grande partie) en décidait autrement en déclarant que ce catcheur était « boring », ils en pouvaient plus de lui… et ce, parce que c’était un métier, mais quel métier, ce contrôleur des impôts !

Je pourrais évidemment allonger la liste (avec El Matador, TL Hooper, The Goon, etc) mais il y a déja de quoi faire avec cette ère de lutteurs bien trop méprisée injustement. Juste parce qu’ils étaient pas représentés uniquement en slip à faire du chain-wrestling pendant 20 ans.

Seulement voilà, c’est un genre de catcheur qui se démarque, qui divertit (ou tente de), on peut même dire que la plaisanterie était de mise. Aujourd’hui, j’ai l’impression que la WWE a écouté Rabbi et ses potes de l’IWC vu que des métiers, on n’en voit plus trop, la seule qui semble encore survivre et c’est :

La WWE m’a quand même laissé lui en 2019, j’en suis super ravis mais j’aurais souhaité qu’il en mettent d’autres et ils en ont la possibilité :
– tu peux facilement convertir Heavy Machinery en travailleurs de chantiers, tu les fais venir avec des outils pour creuser et un casque.
– Chad Gable qui reprendrait la gimmick de pilote de course abandonnée par Bob Hplly.
– Jinder Mahal en vendeur d’antiquités.

Pour en revenir à Elias… on peut le considérer pleinement comme métier vu qu’il fait même des albums et nous en tiens informé à la TV. Et par le fait même, c’est loin d’être le favori des internautes. Il est souvent clarifié qu’il est « pas ouf dans le ring ». Et alors ? Cela a le mérite de varier et de se démarquer de toute la pléthore de gros talents dont la WWE regorge actuellement. Elias est unique et serait une grosse grosse perte pour le produit s’il disparaissait. J’espère qu’il se retrouvera pas comme Damien Sandow et ce, même s’il dirait « j’ai kiffé mon temps à la WWE »‘.

Elias est une source d’animation à lui tout seul alors que c’est… un métier. Il est probablement plus « over » que n’importe quel indy darling. Donc il prouve que le métier dans la WWF fonctionne même en 2019 (merci Elias).

D’ailleurs, si on se glissait dans la peau d’un profane, faisons une comparaison encore.
– qui est Okada ?
– un formidable catcheur qui catche pendant 2 heures.
– ça m’ennuierait car ça me branche pas le catch.

– qui est Elias ?
– c’est un superbe musicien.
– ah, ça me rend curieux…

Mais comme j’ai dit, même en incarnant des métiers, les catcheurs avaient nettement l’occasion d’exprimer leurs talents et ils l’ont fait (JJ, Sparky Plugg Holly). Mais, si t’es dans un métier et non en slip avec une gueule banale, on s’en cogne. (ah oui, le coup du « Pole Emploi à WWF », légendaire 

)