Famous Indy Feud : Kevin Steen vs Super Dragon – PWG 200511 min de lecture

Cette chronique s’inspire en quelques sortes de celle portant sur la rivalité entre la CZW et la ROH de 2006. Le but sera de publier une série de chroniques sur les rivalités qui ont marqué l’indy.

Du côté de la PWG, s’il y a bien une feud qui a marqué l’histoire de la compagnie, c’est bien celle de 2005 qui a vu s’opposer Kevin Steen à Super Dragon.

Contexte de l’époque

En 2004-2005, la PWG est la plus grosse fed indy des USA. La compagnie a notamment des partenariats avec la TNA et ROH, ce qui fait que son roster régulier comprend entre autres American Dragon (aka Daniel Bryan), AJ Styles, Samoa Joe, Christopher Daniels, Kazarian, Colt Cabana, Alex Shelley, Roderick Strong, Joey Ryan, Super Dragon et les jeunes Kevin Steen, El Generico, Davey Richards et Human Tornado. Du archi-lourd.

Avant que cette feud ne démarre, Super Dragon est le tout récent PWG Heavyweight Champion, titre qu’il a pris à Kazarian. Dragon est le fondateur de la PWG avec 5 autres lutteurs, dont Excalibur et Disco Machine avec qui il forme le clan S.B.S. Dragon a cependant un statut de Main Eventer par rapport aux deux autres qui sont dans le lowcard et font office de commentateurs à chaque show ou presque. Bien qu’au moment du début de la storyline (fin 2004) Dragon soit un Main Eventer, il ne vient cependant d’acquérir ce statut que depuis peu de temps. Il était davantage jugé comme un upcarder jusque-là avec une rivalité prononcée contre Joey Ryan.

Concernant Kevin Steen, il n’est rien aux USA en 2004. Il devra attendre le mois de septembre pour intégrer la CZW où il ne lutte que contre des lutteurs québécois venant comme lui de l’International Wrestling Syndicate (IWS). Fin 2004, il vient à peine de rejoindre la PWG où il a perdu contre El Generico pour leurs débuts communs.

Le double maléfique de Super Dragon

La storyline démarre juste avant Noel 2004. Super Dragon vient de réussir sa première défense de titre contre l’anglais Jonny Storm qui était loin d’avoir le même statut que lui à la PWG. Dragon se fait alors attaquer … par une version de lui habillée en rouge.

Bis Repetita deux mois plus tard. Dragon vient de réussir à conserver sa ceinture contre Samoa Joe par décompte extérieur quand le Super Dragon rouge vient l’attaquer de nouveau. Cette fois le coéquipier de Dragon au sein des S.B.S, Disco Machine, vient faire fuir l’imposteur.

Au show suivant, le faux Super Dragon attaque cette fois Excalibur. Le vrai Super Dragon et Disco Machine viennent à nouveau faire fuir l’imposteur. On pense alors que la copie ne vise pas uniquement Super Dragon, mais l’ensemble des S.B.S. Ou alors cette attaque n’était faite que pour perturber Dragon ? En tout cas lors de ce show, Kevin Steen remporte un match de challengers au titre de Dragon en battant AJ Styles, Christopher Daniels et El Generico. Surement fatigué par le dur match qu’il a eu en milieu de show, Steen perdra dans le Main Event contre Dragon. Steen se fera tout de même remarquer en piquant les moves de Dragon. Ce dernier se vengera et remportera le match sur un Package Piledriver, soit le propre finisher de Steen.

Super Dragon accuse le coup

Au mois de mai 2005, changement de stratégie pour les S.B.S. Super Dragon et Excalibur décident de prendre les devants. Ils reprochent à l’imposteur d’être responsable de la perte du titre Heavyweight au profit d’AJ Styles au show précédant (bien que le faux Dragon ne soit pas intervenu lors du match). Excalibur challenge alors l’imposteur à un Guerrilla Warfare Match, soit le match le plus brutal de la PWG, contre l’original pour le soir même. Alors que Dragon et Excalibur attendent l’arrivée du faux sur le ring … Excalibur se retourne contre Dragon dans un turn qui a surpris tout le monde tellement Excalibur il était considéré comme le bon face de la compagnie. Excalibur prend ensuite le micro et dit que la compagnie s’appelle PWG et non PWSD (PW Super Dragon). Il reproche à Dragon de ne pensait qu’à lui, tandis que Disco Machine et lui sont cantonnés aux openers. Excalibur enchaine en disant qu’il ne compte pas rester un faire-valoir. Il conclut en disant qu’il sait qui est le faux Dragon. Enfin Excalibur conclut en disant que c’est lui qui affrontera Super Dragon dans le Guerilla Warfare Match qui débute dès maintenant.

Super Dragon semblait sur le point de remporter le match quand le faux Dragon interviendra et permettra la victoire d’Excalibur. L’imposteur enlèvera alors son masque et révélera qu’il s’agissait de … Kevin Steen ! Une nouvelle grosse surprise. Steen n’est à ce moment-là qu’un jeune avec du potentiel sans feud spécifique. Jusque là, la PWG se contentait de forger son personnage de teigneux qui ne lâchait rien. Là, il fait une percée vers le Main Event de la compagnie de manière impressionnante en rejoignant la feud numéro un de la compagnie (pourtant vous vous rappelez des noms des lutteurs présents à l’époque ?). Disco Machine rejoindra le ring après le match. Après une hésitation, il préférera se ranger derrière Super Dragon.

Le mois d’après nous offre un Steen et Excalibur vs Super Dragon et Disco Machine. Dragon subira un nouveau coup dur quand Disco Machine, son dernier allié, se retournera contre lui pour s’associer à Steen et Excalibur. Ils formeront par la suite la New S.B.S. Dragon est à nouveau passé à tabac. Ce sont les jeunots El Generico et Human Tornado qui lui viendront en aide. En promo d’après show, Steen annonce que l’ambition du clan est qu’il devienne PWG Champ et Excalibur et Disco Machine Tag Champs.

Super Dragon au fond du trou

La rivalité se poursuit par un 6-Man Elimination Match entre la New S.B.S. et Super Dragon et ses récents alliés, El Generico et Human Tornado. Dragon pourra cependant rapidement se rendre compte que ses partenaires ne sont pas à la hauteur. Ils perdront largement le match sans même réussir à éliminer un seul membre de la New S.B.S.

Au show suivant, Super Dragon a enfin l’occasion de mettre les mains sur celui qui l’a fait tomber de son pied d’estale dans un mano a mano. Le match est de plus un #1 Contender Match pour le PWG Championship d’AJ Styles. Peine perdue pour Dragon. Steen l’emportera de manière clean dans un match très violent où il continuera de voler les moves de Dragon.

Ce match laissera des traces à Dragon qui ne prendra pas part au show suivant, probablement afin de se remettre de ses blessures. Steen lui en profitera pour prendre le titre de la PWG après un tombé maintenu à l’aide des cordes sur AJ Styles.

Super Dragon se rebiffe

Le second mano a mano a lieu lors du premier tour du tournoi Battle of Los Angeles (BOLA 2005). Steen l’emportera à nouveau de manière clean. Ecœuré, Dragon proposera une poignée de main à Steen en guise de soumission. Du moins c’est que croyait Steen qui lui fera même un hug, pensant surement que la rivalité venait de prendre fin. Dragon lui portera alors son Supernatural Drive et s’enfuira avant qu’Excalibur et Disco Machine ne puissent mettre la main sur lui. C’est la première fois que Dragon prend l’initiative dans cette feud et fait des dégâts au clan d’en face. Steen se fera d’ailleurs éliminé par AJ Styles au tour d’après, surement toujours blessé de la prise d’après-match reçue de Dragon.

Il y aura ensuite une sorte de trêves de deux mois où Dragon ne croisera pas Steen et son clan. Dragon en profitera d’ailleurs pour devenir Tag Champion avec le jeune Davey Richards. Ce titre va alors ranimer la feud vu qu’Excalibur et Disco Machine sont en quête de ces ceintures.

Dragon et Richards défendront d’ailleurs leur titre contre ces derniers au show suivant. Malgré l’intervention de Steen qui détournera passablement l’attention de Dragon, la New S.B.S. ne parviendra pas à remporter le titre. Loin de se montrer abattu, Steen portera un Package Piledriver à Dragon sur une chaise après le match.

Le show d’après servira à préparer le grand finish. Dragon viendra couter le Titre de la PWG à Steen au profit de Joey Ryan. Quand on se rappelle la haine que se vouait Dragon et Ryan, on peut penser que Dragon a dû prendre sur lui pour faire cela. Un Steen fou furieux viendra plus tard à attaquer Dragon dans le rematch pour le titre Tag entre Dragon et Richards contre Excalibur et Disco Machine, concluant donc ce match par un No Contest. Excalibur et Disco Machine ne supporteront pas cette intervention de Steen, surtout qu’ils étaient en passe de l’emporter, et lâcheront Steen considérant qu’il est aussi égoïste que Dragon. Après que la totalité du roster soit intervenue pour séparer Dragon et Steen, ce dernier challengera Dragon à un Warfare Match que Dragon acceptera.

L’apothéose de la fin de feud

Si cette feud est considérée par les suiveurs de l’indy comme l’une des meilleures storylines de l’histoire, c’est en grande partie grâce à ce match devenu légendaire. Les deux lutteurs se mettront considérablement dans la gueule dans un affrontement que la CZW et ses matchs ultraviolents n’auraient pas renié. Cela n’était pas le premier Warfare Match à la PWG, mais l’intensité mise dans ce match collait parfaitement à l’épilogue de cette feud qui aura duré un an.

Dragon l’emportera, mais Steen fera preuve d’une belle résistance. Dragon aura beau menotter dans le dos Steen et l’enchainer, Steen continuera de se relever avant le compte de trois jusqu’à ce que l’épuisement le gagne après être tombé à plusieurs reprises sur des punaises et des planches entourées de fil barbelé.

Conclusion

Kevin Steen avait besoin d’une feud mémorable pour se faire remarquer sur la scène indy. Il vient de l’avoir. Cela lui permit notamment d’intégrer dès 2006 la Chikara de faire des tournées au Japon avec la Dragon Gate. La ROH attendra début 2007 et un match où il sera mis en équipe avec El Generico. Je ne pense pas avoir besoin de rappeler l’histoire qui suivra entre ces deux.

Concernant Super Dragon, la suite fut moins rayonnante. Il ne parviendra plus jamais à regagner la ceinture Heavyweight de la PWG. Il sera d’ailleurs essentiellement cantonné à la division par équipe. La raison est que la santé de Dragon s’est très rapidement dégradée. Beaucoup avancent même que cette feud avec Steen et ces matchs violents lui ont laissé des traces à vie. Du coup, Dragon prendra sa retraite début 2008 (même s’il fera un bref retour à la PWG fin 2011-début 2012). A noter également qu’il prendra également part au début de la feud entre la CZW et la ROH débutée en 2006.

Stats Zone:

Victoires Kevin Steen : 4

Victoires Super Dragon : 2

Seuls les matchs entre les deux protagonistes sont comptabilisés (en simple comme en équipes)