Les séparations d’équipes les + tristes17 min de lecture

Chronique écrite par EdgeRulz le 9 février 2014

Seconde chronique portée sur la division par équipe (la 1ère portait sur les lutteurs individuels qui brillaient dans celle-ci) et cette fois, je traite les séparations d’équipes et auquel cela fut une mauvaise nouvelles pour diverses raisons. Je mentionne que sans surprise, c’est le cas récent des Prime Time Players qui m’a un peu inspiré.

Cryme Tyme :

C’est dingue de se dire que 4 ans après la fin de cette équipe, que l’un d’entre eux a été pushé comme Heel (Shad Gaspard, alors le Titus O’Neil de 2010) puis viré peu après alors que le partenaire laissé pour compte est encore là, même s’il ne donne plus trop de signe de vie. Il ne s’agit pas spécialement d’une équipe qui m’a marqué ou que j’ai adoré, mais ça restait quand même une équipe avec son propre truc. A savoir des catch-phrases, une manière de communiquer avec la foule, une tenue particulière, des segments, etc. Egalement, c’était une équipe composée d’un « Powerhouse » et d’un « high-flyer », histoire d’avoir un contraste également sur le ring.

L’équipe a eu quelques matchs pour le titre, sans jamais parvenir à le gagner. C’est même un peu étonnant dans la mesure où à l’époque de Cryme Tyme, il existait 2 titres par équipe (et d’autant qu’il n’y avait pas autant de vraies équipes que l’an dernier). Shad a trahit JTg après Wrestlemania 26, pour que les 2 s’affrontent au PPV d’après. Le combat a mal reçu en coulisses, puis Shad Gaspard (le mec qui était pushé à l’issue de cette équipe) s’est fait jeter.

De ce fait, je me demande si, si l’équipe créative n’avait pas eu l’idée saugrenue de faire rompue l’équipe, est-ce que Shad aurait quand même prit la porte à moins de 2 mois + tard ? Je me demande si cette équipe aurait pu tenter le coup en tant que Heel, histoire de se rafraîchir. Mais bon, la WWE voyait certainement cette équipe comme une petite attraction, donc je pense même pas qu’elle aurait pu exister aujourd’hui même.

Latino American Xchange :

J’avais parlé dans une autre chronique qu’Hernandez était un « tag-team specialist », mais il s’agit là de l’équipe avec laquelle il n’aurait peut-être pas du casser. Beaucoup de similitudes avec celle citée juste au dessus : un style « gangsta », une musique de rap, un style vestimentaire, puis le fait d’être composé d’un « hifh-flyer » et d’un « powerhouse ».

Mais contrairement aux cryme Time, les LAX ont remporté le titre par équipe et ont même dominé la division par équipe de la TNA. Je crois même que c’est eux qui ont mit fin aux AMW (Chris Harris & James Storm), ils ont éventuellement eu le dessus sur les Dudley Boyz, AJ Styles & Christopher Daniels ou encore les Motor City Machine Guns.

Seulement, la TNA semble du genre (une peu comme la WWE ?) à penser qu’une équipe ne peut pas être éternelle (contrairement aux… hum, « main-eventers ») et qu’il faut qu’à un moment donné l’équipe se sépare, même si la division par équipe en patit. Sauf que la TNA a fait les choses différente avec eux. Les 2 membres des LAX ont d’abord participé à un « feast of fired ». Donc pour bien entamer des trajectoires en solo, Homicide a remporté le MITB pour la X-Division tandis que Hernandez a décroché le MITB pour le WHC.

A un moment donné, Eric Young, alors leader de la « World Elite » (sérieux, à moins que vous l’ayez connu, vous devriez halluciner en découvrant la version d’Eric Young dont je parle là qui à mon sens remprésente son rôle le + intéressant à ce jour) a voulu enroler Hernandez dans son gang (qui n’est pas sans rappeler Wade Barrett qui voulait foutre Cena dans sa Nexus). Sauf que les choses se sont pas déroulés comme ça, ça s’est finit avec Homicide qui a trahit Hernandez – donc fin évidente du LAX – puis c’est lui qui a joint la World Elite. Etonnament, on n’a même pas eu la moindre suite entre les 2 ex-membres LAX.

La suite, c’est juste Hernandez qui continuait à « buried » la World Elite, en les battant dans des Handicap en 2 minutes. Et la carrière solo d’Hernandez a fait également fausse route quand Eric Young lui a fait foirer son cash pour le titre mondial, et qu’Hernandez était même trop con pour penser à prendre sa revanche (à la place, il a préféré faire équipe avec Matt Morgan, déroulement qui n’est pas + logique).

Et au regard sur ce que peu les 2 ont fait de marquant à la TNA depuis la fin de leur équipe, cela confirme mon idée que c’était très con de les splitter (d’autant que la division Tag de la TNA à l’heure actuelle… oui, ils ont Bad Influence mais ils font quoi eux, en ce moment ?). Pour l’anecdote, Homicide a fortement chialé en coulisses avec la fin de cette équipe, la TNA lui a donné un petit run avec le titre X-Division pour le consoler un peu… en vain ? Je dirais bien.

World Greatest Tag-team :

Il parait qu’ils ont continué à faire équipe à la ROH et autres fed indépendantes, hors ça fait longtemps que je le les suis plus (j’ai juste maté un Austin Aries vs Sami Callihan récemment, juste pour voir un peu de quoi ce dernier était fait car il me laissait curieux). Donc je me fie uniquement à ce qu’ils ont fait à la WWE. Bon, eux (Shelton et Charlie) sont dans un cas + complexe car à aucun moment l’un à trahit l’autre. Shelton Benjamin et Charlie Haas sont initialement arrivés en tant qu’alliés chouchou de Kurt Angle, utilisant même sa musique.

Une fois, l’existence du Draft les a pousé à se séparer une première fois : Charlie devait alors rester à Smackdown alors que Benjamin est passé à Raw, où il a enchainé des Pushs en solo (victoires sur HHH, Flair, Edge, titres IC, Big mama). Seulement il n’arrivait jamais à être « over » par lui-même donc la WGTT a été reformée une seconde fois lorsque Haas a fait un retour dans la compagnie, à Raw. Et pour la suite des choses, je m’en souviens même plus tellement c’était oubliable. Ah si, les 2 ont encore prit des chemins différents quand Shelton retournait à SD pour capturer le titre US puis finit à la ECWWE. Quand à Haas, il blessait Lillian Garcia (incident réel menant à un angle) pour faire équipe avec Viscera puis imiter divers vedettes de la WWE, passé comme présent (ça adonné John Cenhaas, the Great Charly, Charlito, JHL, Stone Cold Steve Haastin ou encore la promotion du DVD de Mr. Perfect, très drôle).

Au final, je me dis qu’il s’agit de 2 lutteurs qui auraient toujours dû rester ensemble. Mais on se disait qu’ils étaient tellement talentueux qu’ils devaient partir en solo (comme si la division par équipe devenait un cancer avec le temps ? Va dire ça à Homidice, aux Usos, aux Road Warriors ou Bad Influence !). Et pourtant on l’a bien vu, les 2 n’ont pas réussi à faire leur trou en solo, contrairement à leur temps dans la division par équipe.

David Otunga & Michael McGuillicuty :

Juste parce que cette équipe était le seul truc qui restait du Nexus. les 2 ont même réussi à capturer le titre par équipe. C’était une bonne chose qu’ils le perdent contre « Air Boom », mais par la suite les choses se sont passé de façon étrange pour eux. David Otunga a joué l’avocat (etle punching-ball) de temps à autres, tandis que l’autre s’est transformé en Curtis Axel (mais pourquoi je dis « transformé » ? il a juste changé de nom !). Il n’y a pas eu de segment ou quoi que ce soit pour expliquer la fin de cette équipe, juste des trajectoires prises, comme ça.

Ce que je regrette dans cette équipe, c’était… pleins d’aspects similaires entre eux. Je pense qu’ils auraient du demeurer ensemble (et garder le thème original du Nexus) à ce jour. Cette équipe proposait un autre contraste sur le ring, on avait le gars axé sur le in-ring pour son côté scientifique/technique ou je ne sais quoi (McGuillicuty) et le showman frimeur (Otunga). Le truc cool aussi c’est que cette équipe aura été la seule de l’histoire à avoir un « fils de » et un « fiancé de » (bon nombre de fans de catch connaissent Curt Hennig, tandis que Jennifer Hudson est une star – actrice + chanteuse – du calibre de The Rock, si ce n’est même supérieur). Puis ils avaient une attitude qui collait de l’un vis à vis de l’autre.

Justin Gabriel & Heath Slater :

Une autre formation issue de Nexus, et il s’agit également d’anciens champions par équipe. Pour le coup, les 2 partageaient un style similaire de voltige et technique (de vitesse et d’agilité, en tout cas). Jusqu’au jour où Heath a dit à Slater « j’en ai marre de partager mon succès avec toi » (c’est clair que partager ton succès mirobolant avec 3MB, c’est très glorieux). Puis les 2 ont fait quoi depuis ? Ils ont participé au MITB pour la valise bleu dans le PPV qui a suivi et… Justin a brièvement fait équipe avec Sheamus, puis a éventuellement envoyé Drew McIntyre à la porte quand ce fut la défaite de trop pour ce dernier (cette storyline de « losing streak to be fired » était la seule période où Drew avait du temps d’antenne).

Heath quant à lui a juste eu + de temps d’antenne, om ils’est fait enterrer semaine après semaine par des « légendes », puis la formation de 3MB, toujours d’actualité. Un groupe de Rock humoristique, qui se fait « bureid » à à seconde où il apparait à l’antenne). De ce fait, ça ne servirait peut-être pas de les remettre ensemble. C’est juste que quand je vois où les 2 sont rendus aujourd’hui (car oui, ils sont encore là), je comprends pas le but de les avoir fait séparer (et allez, encore une équipe de moins).

Awesome Truth :

Quand j’y pense, cette association est peut-être le truc qui est arrivé de mieux dans les carrières de Miz et R-Truth. Pour reprendre les choses dans leur contexte, Miz sortait d’un « burial » absolu en solo, alors qu’il fut utilisé comme figurant dans une feud entre les commentateurs Michael Cole et Jerry Lawler (puis Djack Swaggah prit la relève du Miz das ce rôle) puis dans celle entre Rock & Cena. Puis servi de paillasson pour son rookie Alex Riley (leur split a quand même fait énormément réagir la foule, et même généré de l’audience) et a prit part au MITB de la valise rouge (ainsi, il restait malgré tout actif sur les PPV et dans les storylines, c’est pas Fandango qui pourrait en dire de même aujourd’hui).

Quant à R-Truth, il a d’abord fait un heel-turn dans une situation particulière. C’est bordélique à expliquer, mais edge venait de prendre sa retraite de manière forcée, et Vince voulait un chevelu pour le remplacer. Donc John Morrison fut l’élu. Dans les storylines, ce dernier était « bon ami » avec R-Truth. Ce dernier a eu droit à un title-Shot à Extreme Rules auquel j’ignore pourquoi. Mais il a mit ce spot en jeu contre Morrison. Truth a perdu ce spot à l’issue de sa défaite, ce qui a mené à son fameux Heel-Turn. Et la fameuse histoire du « gamin invisible » (little jimmy).

Truth fut poussé en tant que Heel avec une victoire en PPV contre Mysterio, d’une place bouche-trou pour challenger John Cena suivi d’un spot en MITB. Suivi d’une association avec The Miz (auquel les 2 se trouvaient ainsi sur la même « longueur d’ondes ») qui représentait alors une forme de rébellion vis à vis de la direction de la compagnie (une histoire de « conspiration »). Ainsi, on a eu droit à pas mal de moments énormes, avec une attitude qui leur fut propre.

Diverses choses par lesquelles on ne serait pas où commencer, comme une arrestation. Foutre le bordel pendant le Show, une chance pour le titre par équipe contre « Air-Boom » (un très bon match d’ouverture dans un PPV). Une feud contre une association formée de CM Punk et Triple H. Pour terminer avec un match contre John Cena et The Rock, en main-event des Survivor series (dans le but de promouvoir le ME de WM 28). La chute du duo commença avec le fait que le Rock les a rétamé tous les 2 avant le PPV. Le fait que le match lui-même (à SS) fut une farce, n’ayant donné aucune faveur pour Awesome Truth. Puis le lendemain, les 2 membres furent en désaccord, et Miz attaqua Truth marquant la fin de leur association. Ceci est arrivé avec le fait que Truth se fait fait contrôler positif, donc absence de 30 jours s’ensuit pour lui.

Et depuis… Miz a rarement été protégé dans son booking. Il a juste eu un petit règne IC sympa en 2012 et eu une énorme ovation lors de MITB 2012. Truth a quand même continué son run de « little jimmy » mais en Face. Récemment, il vient de s’associer à un transfuge de NXT, Xavier Woods et les 2 font équipe pour mettre « over » le Shield et les Wyatts.

Lance Cade & Trevor Murdoch :

Pour l’histoire, j’avais réalisé en 2008 une chronique rien que sur ce split (et ce, juste après), mais cette chro. est visiblement « dead ». Près de 6 ans plus tard, je peine à me rappeler des faits. Donc avec ce split, on reste encore une fois sur l’idée de niquer la division par équipe en en supprimant une, en espérant de « pusher » au moins d’un d’entre eux en star solo. Et je crois avoir raison en disant que cette démarche est une connerie car du coup, les 2 membres de cette équipe n’ont même pas finit l’année 2008 à la WWE.

Ce que je regrettais c’était quoi (ou plutôt, quels souvenirs m’ont-ils laissé)… une équipe de cowboys (je crois que c’est les seuls qu’on a eu à la WWE en 15 ans), leur style et leurs talents respectifs sur le ring (leur approche old-school notamment). Leurs vignettes d’introduction dans un bar, la feud contre les Hardy Boyz en 2007 (entre le faux-Face Turn et les très bons combats en PPV). Ils avaient un look différent, mais étaient très complémentaires entre eux. Puis leur physique quoi… on ne pourrait pas le croire et pourtant, ils étaient physiquement + imposants que beaucoup d’autres lutteurs, c’était quasiment des « big men ». Mais ils étaient tellement vifs et techniques sur le ring que ça ne se remarquait pas.

Trevor Murdoch a utilisé une gimmick de chanteur country (?) puis a prit la porte (il parait qu’il fumait trop) et Lance Cade a été le « sidekick » de Chris Jericho. Un jour, il s’est fait squasher par HBK dans un Street Fight et le lendemain, il a prit la porte. Cela s’explique par un incident dans un avion où il a fait un malaise (abus de substances illicites, dit-on), puis Lance décéda la veille de Summerslam 2010 (évidement, la WWE fera comme si de rien n’était). Alors quite à paraître de mauvaise fois, je suis certain que l’équipe aurait être encore à la WWE aujourd’hui (pour preuve, ils n’y en a pas eu d’autres comme eux à ce jour) et que c’est le split de cette équipe qui a tué Lance Cade.

Prime Time Players :

Comme il s’agit d’un split tout récent, il est difficile de se prononcer sur les conséquences… reste que le geste me parait complètement idiot. Pas spécialement à cause du timing (Road to WM 30) mais juste parce qu’encore une fois, on se débarrasse d’une équipe pour lancer 2 nouveaux lutteurs en solo. Et niveaux lutteurs en solo, la WWE en a fait débarquer une sacrée pile sur ces 2 dernières années (c’est sans doute pour cette raison que Ted Dibiase a préféré partir). Ils n’utilisent même plus Fandango, Sandow, Brodus Clay et tant d’autres (et « by the way » ils sont tous encore employés), pourquoi refaire la même bêtise avec les Prime Time Players ?

Sans parler qu’au moins un membre du Shield va partir en solo… Titus a encore du temps d’antenne, mais pour combien de temps ? C’est quoi qu’ils ont prévu pour lui, notamment pour Wrestlemania 30 ? Probablement que c’est lui qui va attaquer Christian, pendre sa place dans l’EC, prendre la ceinture (plutôt les ceintures, puisque le titre mondial fait toujours 2 ceintures) et battre Batista à Wrestlemania.

Mais sérieusement, il parait que le split était prévu depuis un certain temps, mais encore une fois la WWE n’a pas réfléchit sur le long terme. Que les 2 avaient une bonne connexion avec la foule, une attitude qui allait avec, un côté drôle. On raconte souvent que la WWE préfère lancer des jeunes gars, mais Titus aura 37 ans cette année. Je sais pas si la WWE parviendra à l’installer sur la durée (sachant qu’ils n’ont même pas encore installé Sheamus que je vois toujours comme « just one guy like others »).

Quant à Darren, on ne peut que le plaindre. Considéré comme « the weak link » à sa sortie du Nexus, le voici comme « the dead weight » à la sortie des PTP. Est-ce qu’ils vont lui trouver une autre issue, déjà quand les PTP était un spot + ou – confortable pour lui. J’imagine mal voir l’équipe se reformer vu la façon dont ça s’est terminé, et la WWE ne reforme que très rarement les équipes (après un clash) : je pourrais citer les NOA qui sont légendaires, tout comme les Hardy Boyz et les Rockers qui ont fait 1 ou 2 « one shot ».