On était à l’APC pour soutenir Vingtras7 min de lecture

Chronique postée le 10 juillet 2017 après les débuts à l’APC de Vintras, aka Camus, catcheur et membre du forum Fnlutte.

Fnlutte existe depuis 2001 et un paquet de lutteurs (surtout québécois) se sont inscrits sur le site, le plus connu étant bien sur Kevin Owens. A une échelle bien plus petite, le concept continue avec Vingtras -ou Faust sur le circuit français- qui a pris part la semaine dernière au stage organisé par Nitro (CMLL). En plus de cela, il a également acquis sa participation pour le show Luchamania II de l’APC hier soir. Le lyonnais venant pour la première se produire sur Paris, c’était l’occasion idéale pour aller soutenir la Next Big Thing issue du site qui va prochainement émerveiller le monde de la lutte !

Le match

Direction donc Nanterre et le Studio Jenny où l’APC produit tous ses shows. Déjà dans la fille d’attente, une affluence plus importe que prévue se présente devant les portes, dont plusieurs personnes visiblement mexicaines. J’en conclus que ces gens sont très probablement venus profiter de la rare présence de Vingtras dans le coin, démontrant ainsi que la notoriété de notre vedette n’a pas seulement dépassé nos frontières, mais carrément l’océan Atlantique.

Le chouchou du site est d’ailleurs de sortie dès le deuxième match de la carte, probablement pour ne pas faire languir la foule et lui donner ce qu’elle était venue voir. Il est en équipe avec Peter Blackwood contre l’équipe Los Barios Boys dont les membres semblent plus venir de Quimper que de Tijuana. Vingtras et son coéquipier sont les heels du match, comme le speaker le souligne avant de les annoncer, entrainant alors les hués de la part des fans lorsque notre collègue se présente au ring. Quel sacrilège. Faust n’est cependant pas impressionné pour si peu et leur répond avec un regard dédaigneux et des commentaires pour les remettre à leur place.

Notre champion se reconcentre cependant pour le match en se frottant les rouflaquettes. Motivé par Jin de Tekken à qui il a emprunté le pantalon (ou l’inverse ?), Vingtras et son coéquipier domine largement le match, maitrisant leurs adversaires par des headlocks et d’autres phases de mat wrestling. Le chambrage est d’ailleurs de rigueur, notre héros se permettant même d’ouvertement se réjouir que ses kicks passent à chaque fois. Vingtras et son coéquipier sont au-dessus, c’est une évidence. Ils osent même un pierre-feuille-ciseau en plein match afin de savoir lequel des deux va continuer la destruction. D’on ne sait où les, Barrios Boys reviennent à la vie miraculeusement et réussissent même à voler le match avec un double roll-up ! MAIS NAN C’EST PAS POSSIBLE.

Débrief

KO après ce résultat inattendu, je parviens tout de même à profiter du reste de la soirée et de la présence de Nitro qui est visiblement le père de tous ses adversaires. La version mexicaine de Starbuck en soit. Le show finit, je m’empresse cependant d’aller auprès de notre héro afin d’avoir des explications. Celui-ci se montre beau joueur et à la hauteur en félicitant ses adversaires pourtant bien inférieurs à son niveau. Ceux-ci ont su exploiter une de ses rares failles, même si auparavant l’un des Barrios Boys avait un peu botché en finissant dans les cordes lors d’un Sunset.

Plutôt que de ressasser ce mauvais moment, la discussion s’oriente sur le stage avec Nitro auquel il a pris part, même si Vingtras a raté les deux premiers jours. Notre champion ayant l’habitude des stages recherchés, son avis était donc intéressant, d’autant plus qu’après Davey Richards/Eddie Edwards en Angleterre, Truth Martini aux USA ou le Wrestle-1 Dojo au Japon, ce séminaire semblait donc orienté Lucha Libre. Contrairement au pays du Soleil Levant, l’entrainement physique (squats, pompes) y a été moins prononcé, pareil pour tout ce qui est rigueur de la part des élèves, même s’il semble difficile de faire mieux que le Japon à ce niveau-là (relisez l’interview de Jay White pour avoir une idée de cela). Contrairement à ce que l’on aurait pu penser avec la Lucha Libre, l’accent a particulièrement été mis sur le chain wrestling, Nitro expliquant par exemple comment bien positionner ses mains lorsque l’on réalise un bras à la volée afin que la répétition de ce move ne cause une rupture ligamentaire.

Vingtras n’était cependant pas prévu pour le show au départ. Lui et son coéquipier ont cependant été pris en affection par le Maestro mexicain (comment pouvait-il en être autrement) et il fut décidé qu’ils fassent un « match de démonstration ». L’idée venait de Nitro lui-même qui a donc booké le match afin de promouvoir le type d’entrainement qu’il proposait, d’où les nombreuses séquences en chain wrestling. Malgré cette volonté du vétéran mexicain, la tenue de ce match n’était pas acquise, notamment du fait de l’inexpérience des Barrios Boys. Le match avait donc été répété devant les autres élèves et le rendu final a été jugé satisfaisant, digne de figurer lors du show.

L’idole du forum s’étant absentée pour se changer, j’en profite pour aller interroger un autre lutteur du show qui a également pris part au stage, El Matador. A la lueur de ses réponses, j’en viens à la conclusion que je ne suis pas le seul à avoir trouvé que Vingtras avait le It Factor et qu’il était destiné à un grand avenir. El Matador me confirme ainsi qu’il s’agit d’un élève appliqué dont le niveau -déjà élevé- a été renforcé au cours de ces quelques jours par une maitrise accentuée sur le plan technique et notamment sur le placement des jambes lors des phases de mat wrestling.

*****

Le show est maintenant terminé depuis plus d’une heure et il est temps de se séparer, les autres élèves du stage ont apparemment besoin de Vingtras pour qu’il leur montre comment bien démonter le ring et ranger les éléments dans le camion. Après une courte nuit chez son coéquipier du soir Peter Blackwood, notre champion aura un réveil difficile ce lundi avant d’aller prendre son train à 5h du matin direction Lyon.

Félicitation si vous êtes allés au bout de cette chronique assez particulière. Si vous êtes encore là, c’est que vous êtes un habitué du forum et que vous avez déjà pu croiser Vingtras dessus. Si ce n’est pas le cas, je vous invite alors à vous inscrire sur le forum afin de continuer à échanger.