AJ Styles ou Préparez-vous pour le grand décollage (1/3)7 min de lecture

Cette chronique entre dans le cadre d’une série de trois chroniques retraçant son parcours dans le monde du catch :


1/ Pourquoi AJ Styles a quitté la TNA

2/ Comment AJ Styles a explosé à la WWE

3/ Où AJ Styles risque de terminer sa carrière


N.D.L.R. : « AJ Styles » ou Préparez-vous pour le décollage respectera scrupuleusement la narration non-chronologique.




1/ Pourquoi AJ Styles a quitté la TNA
AJ Styles était le visage de la TNA pendant plus un peu plus d’une décennie avant de décider de quitter la compagnie en 2014

Il n’y a pas si longtemps, la TNA était considérée comme une véritable alternative à la WWE, similaire à ce qu’est l’AEW aujourd’hui. La compagnie n’a cependant pas su — ou pu — conserver cette position dans la durée. Les erreurs devenues légion au fil du temps, la WWE a continué sa lancée tandis que la TNA n’a jamais vraiment décollée.

Bon nombre de fans se demandent encore ce qui a pu mal tourner avec la TNA. Du milieu à la fin des années 2000, la compagnie avait le vent en poupe et fournissait constamment un produit offrant du catch de meilleur facture que celui de la WWE et s’était également constitué une solide base de fans.

Les choses ont cependant dérapé lorsque la TNA a décidé de s’éloigner de ce qui l’avait rendue si particulière à nos yeux en essayant vainement de concurrencer la WWE. Avec le recul, ce fut même leur plus grosse erreur.

De nombreux fans considèrent l’arrivée de Hulk Hogan et d’Eric Bischoff comme le début de la fin pour la compagnie, tandis qu’AJ Styles quittant la compagnie est considéré comme le moment où la TNA originale est morte.


AJ Styles était le cœur et l’âme de la TNA

AJ Styles était tout bonnement « The Man » à la TNA. Impliqué dans leur tout premier match à tous les deux, il a fait équipe avec Jerry Lynn et Low Ki contre The Flying Elvises, une équipe composée de Sonny Siaki, Jimmy Yang et Jorge Estrada.

Il était clair dès le début que la TNA fondait de grands espoirs en la future Superstar de la WWE. Un an plus tard, il était couronné tout premier champion de la X-Division et a remporté le titre de champion du monde poids lourd de la NWA.

Au final, il a détenu cinq championnats du monde, six championnats X-Division, six championnats tag team et deux championnats des légendes, durant son passage à la TNA. Il a également été le tout premier champion à détenir la Triple Couronne, ainsi que le tout premier champion ayant accompli le Grand Chelem. À bien des égards, Styles a été la seule superstar locale que la TNA ait jamais faite.


La TNA mettait AJ Styles de côté au profit d’autres stars venues d’ailleurs


Bien qu’il ait été l’une des vedettes de la télévision de la TNA pendant la quasi-totalité de son passage dans la compagnie, l’impression que la compagnie n’a jamais pleinement satisfaite ce qu’elle avait entre les mains planait dans l’air.

À maintes reprises, elle a préféré des stars extérieures à Styles. Cela a commencé à poser problème lorsque des personnes comme Christian Cage et Kurt Angle ont rejoint la compagnie au milieu des années 2000. Pendant une longue période, AJ Styles a commencé à n’être plus considéré comme un main eventer. Exit le main-event .

L’un de ses plus hauts faits ? Nous sommes dans les années 2000 où il remportait le titre de champion du monde poids lourd de la TNA lors du dernier grand moment de l’histoire de la TNA, lorsque les fans ont sauté par-dessus la barricade pour célébrer avec le lutteur sur le ring. AJ avait alors passé un cap.

Mais, cela n’empêchera pas la compagnie de carrément laisser tomber, quelques temps plus tard, celui qu’elle venait pourtant de porter une nouvelle fois au sommet. Des personnages plus hauts en couleurs tels que Hulk Hogan, Eric Bischoff, Sting ou Jeff Hardy deviendront, à sa place, les nouveaux centres d’intérêts de la TNA. Bien que le lutteur soit resté un numéro de milieu de tableau supérieur, il était clair qu’il méritait une bien meilleure trajectoire.


La VRAIE raison derrière le départ d’AJ Styles de la TNA


Malgré son booking bien plus que douteux, AJ Styles est resté fidèle à la TNA. Mais malgré les nombreuses compagnies qui lui faisaient du pied, la réalité l’a vite rattrapé. Il fallait qu’il s’en aille mais la TNA était la compagnie à laquelle il vouait une loyauté sans égale.

Puis, en 2013, AJ Styles a réussi à revenir au sommet une fois de plus et a remporté le championnat du monde poids lourd de la TNA. C’était une décision déroutante cependant, car il était au milieu d’un conflit de contrat avec la compagnie à l’époque et a été dépouillé de la ceinture seulement neuf jours plus tard.

Il est revenu plus tard pour faire une brève apparition, mais il a perdu contre Magnus, qui, lui, a été couronné champion du monde poids lourds incontesté de la TNA. Ce fut le dernier match de Styles pour le compte de la compagnie, mettant ainsi fin à une carrière légendaire qui a duré plus de dix ans.

Mais la vraie raison derrière sa décision de quitter la TNA était due au fait que le nouveau contrat que la compagnie lui avait proposé était nettement inférieur à ce qu’il gagnait. Encore une question d’argent.. AJ avait donc enfin décidé de se préparer pour le décollage.


Quitter la TNA s’est avéré être la meilleure décision qu’ait pris AJ Styles

Ls fans craignaient qu’AJ Styles se perde dans la masse après avoir quitté la TNA, mais c’est tout à fait le contraire qui s’est produit. Le catcheur n’a jamais gagné autant en popularité. Du statut de simple star à Superstar, la carrière d’AJ Styles allait enfin décoller.

Une incursion des plus mémorables à la NJPW au Japon pour remporter le championnat IWGP poids lourds à deux reprises, a permis au catcheur de s’illustrer contre des grands noms locaux. Ce sont Kazuchika Okada et Hiroshi Tanahashi qui ont en fait les frais. Après un passage très remarqué dans le Pays du Soleil Levant au Japon, AJ a atterri à à la WWE, prouvant aux plus réfractaires qu’il avait l’étoffe d’un grand. À son palmarès, s’ajoutent le championnat de la WWE à deux reprises, le championnat des États-Unis à trois reprises, ainsi que le championnat intercontinental et le championnat Raw Tag Team une fois chacun. Ainsi, il est également champion du Grand Chelem à la WWE.

Le WWE Universe est en passe de voir AJ Styles franchir les étapes menant à son intronisation au Hall of Fame. Mais la triste morale de l’histoire revient à s’arroger le droit de s’interroger sur les vraies intentions du lutteur. Après tout, se pourrait-il bien que son thème musical du temps où il officiait à la TNA traduise parfaitement son état d’esprit de l’époque, Get Ready to Fly renvoyant depuis le début à son envie de « décoller », de « mettre les voiles », en d’autres termes.

La suite on la connait.