Retour sur l’aventure de Sting à la WWE9 min de lecture

Chronique écrite par EdgeRulz le 20 décembre 2020

Je voulais faire ça depuis un moment, j’avais laissé tomber puis avec l’arrivée soudaine du « WCW Icon » à l’AEW, et bien oui je vais revenir dessus.

Sting aura donc parcouru toutes les feds TV, sauf la ECW originale. 

 Tout comme Eric Bishoff d’ailleurs (pour lui, je prends en compte ses apparitions AEW).

Enfin bref, je reviens sur ce qu’on a eu avec la WCW Icon chez Vince.

Mais avant de venir dessus, je voudrais revenir sur élément qui aura peut-être niqué sa run WWE :

Son interminable aventure à la TNA

Dans le contexte, le produit WWE était déja +/- en train de stagner et quelque chose comme l’arrivée de Sting aurait généré une bonne dose d’excitation. Sauf que lui était en train de perdurer inutilement à la TNA. Mais il y faisait quoi là-bas ? Pas grand chose d’intéressant. Le truc aussi, c’est qu’il était déja vieillissant et qu’une arrivée de lui à la WWE pressait de plus en plus.

Mais alors il faisait quoi Sting à la TNA depuis maintenant plusieurs années ? Heu… rien. Feud de merde avec les Aces & Eights, programme à la va-vite avec le nouveau venu EC3 suivi de Magnus. Parlant du programme avec Magnus, on était évidemment dans un programme où le vétéran met en avant le jeunot mais cet angle était absolument surfait et pas naturel. Mention au dialogue « who gonna give me the rub ? Me, at Bound For Glory ». Puis Sting qui tap-out dans un Boston-Crab dans le PPV en question, mais dans un match totalement oubiable.

Puis peu avant, la feud avec les Aces, c’était quoi ? Une redite banale d’un top-face face à un gang de Heels. Je me souviens du beat-down absolument foireux quand le gang faisait ses débuts. Ou encore de la feud avec le membre DOC (Luke/Doc Gallows), tout aussi joli.

Non, en fait je me dis bien que Sting aurait pu switcher de la TNA vers la WWE depuis facilement 2012, voire 2011. Mais il a préféré rester dans la ligue mineure pour j’ignore quelle(s) raison(s).

Sting se ramène finalement, aux Survivor Series 2014

Et jusqu’à Wrestlemania 31, il aura travaillé contre Triple H. Dans l’état des choses (il est arrivé très tard à la WWE), je me dis pourquoi pas. L’interaction entre les 2 étaient bonnes, leur match à Wrestlemania était un sympathique moment de nostalgie. Mais quelques trucs gênant. Vous inquiétez pas, aucun soucis sur sa défaite contre H’, par contre :
– pourquoi Sting a fait son entrée à WM à la japonaise ? Il a aucun rapport avec ce pays. Puis même sans tenir compte de ça, ce genre d’entrée ne lui correspondait aucunement.
– Sting qui possède la NWO comme alliés… quand on a bien connu l’histoire de la fin des années 90 chez Ted Turner. Difficile de comprendre ou d’embarquer dans cette association. Même si on peut partir en théorie que « cette rivalité c’est du passé, soyons amis maintenant ». Pourquoi pas mais vraiment pas nécessaire.

HHH de son côté était logiquement venu avec la DX. Notons que l’un de ses alliés, X-Pac, faisait également partie de la NXO. Bizarre de voir qu’il a choisi son camp entre les 2 lorsqu’une opposition soudaine s’est produite ce soir là. Je sais pas si NWO vs DX est une « dream feud », il l’auront fait là pour un soir mais là, avec Sting comme protagoniste dans ce duel (qui est un opposant majeur de l’un et rien à voir avec l’autre), ça tombe hyper mal.

Au final, ce match était pas dégueu, sur le fond il méritait d’avoir lieu mais la plupart des bêtises produites (autour de ce match) auraient pu être facilement évitées. Le NWO vs DX ne faisait d’ailleurs aucunement partie du build-up.

Sinon, petit bémol aussi sur cette arrivée de Sting pour confronter puis attaquer HHH en 2014 : Seth Rollins qui s’est prit le compte de 3 après être resté au sol 6 minutes au moins (sans rien subir entretemps), après un second Zig-Zag de Ziggler. Parce que pendant ces 6 minutes, il a y quand même de l’action : HHH qui attaque Ziggler, Sting qui fait une longue entrée et qui s’en prend à H’. Il se contente de place Dolph sur Seth et c’est bon. Le script ici donne certes un joli « OMG moment » mais c’est aussi embêtant pour le perso de Rollins qui doit rester KO aussi longtemps.

Mais y a un autre pépin, le genre de détail qu’on oublie mais qui n’est pas moins préoccupant : la voix utilisée pour Sting lors d’une vignette.

La WWE ayant produite sur lui une vidéo où Sting parle mais avec une voix qui est loin d’être la sienne. Je suppose qu’on n’est pas supposé l’avoir entendu parler à la TNA, soit. Mais je pense qu’on se souviens l’avoir entendu parler au micro à la WCW quand même. L’idée que sa voix ait changé avec le temps, plausible mais à ce point là ? Exagération.

Challenger versus Rollins

Quelques mois plus tard, en vue de Night Of Champions, Sting fut désigné comme challenger pour Rollins au titre mondial. L’idée que Sting n’ait jusqu’alors gagné aucun match à la WWE pour avoir ce match, pourquoi pas car après tout c’est Sting (s’il a affronté HHH à Wrestlemania, c’est que c’est pas rien et qu’il peut truster le titre sans faire ses preuves).

Seulement, Seth détenait une autre ceinture solo, le titre US qui lui, avait John Cena comme challenger, ce qui fait que Seth se retrouvait donc avec 2 title-show à NOC 2015.

Là aussi on est dans la merde : au vu des choix WWE, ils ont décidé plusieurs choses à la fois :
– que Cena reparte avec le titre US,
– que Sting se couche pour un jeune, décision totalement juste en 2015,
– mais aussi, qu’on mette Sting dans le Main-event.

Autre détail : la WWE a fait enchainer les 2 matchs, contrairement par exemple à Wrestlemania 2014 où Bryan faisait l’ouverture et le ME puis avoir assez de temps pour récupérer. Pareil pour Bret Hart à WMX. Mais pour Seth, non. Pourquoi ? Juste pour avoir Sting et Cena dans le haut de carte ?

Parce que sur les faits, dans le résultat, au final, Sting a combattu contre un champion certes, mais qui venait de perdre (+ le AA dans le post-match avant l’arrivée du Stinger) et qui n’a eu aucun temps de récupération. La construction du ME exigera donc une sacrée charge de travail et de condition physique. Mais les 2 sont parvenu faire un match relativement bon au final. Mais auquel surviendra le fameux incident de Sting salement blessé après un second Bucckle-Bomb. N’empêche à ce stade de sa carrière, on aura eu un vétéran proche des 60 ans qui fait le job pour un futur Main-eventer (je dis « futur » car pour moi Seth était pas tellement établi).

Après quoi, en dela de toutes les déceptions obtenues, il y aura plein de trucs que Sting aurait pu faire s’il y en avait possibilité. Il aurait pu feuder avec le Shield, les Wyatt, Kane, etc. Mais la rivalité la + attendue de lui et qu’on aura jamais eu en fin de compte étant celle-ci :

Au final, Sting à la WWE

Je l’avoue, il y a eu un gaspillage certain. Mais au delà de ça, sa présence et ses 2 grosses rivalités étaient bien intenses et bien plaisantes. Pour ma part du moins. Je me dis qu’au moins, le mec sera passé à Raw et fait 2 PPV. En même temps et comme j’ai dis plusieurs fois : il est arrivé vraiment trop tard à la WWE et aussi tardivement juste pour « brasser du vent » dans une compagnie mineure. D’ailleurs, je me souviens que la « carrière TNA » de Sting a été mise à l’enjeu plusieurs fois et à chaque fois, j’attendais que sa défaite se produise pour qu’il vienne à la WWE. C’est finalement Nick « Magnus » Aldis qui aura accompli cela en début 2014. Et Sting aura donc fait « avec ses restes » mais aussi « avec le savoir faire WWE » pour son aventure WWE.

Le débat inutile sur « les WCW Originals au rabais chez Vince

Encore un autre aspect mais là complètement « IWCesque », mais là je la vois complètement comme une théorie : la WWE qui ruine volontairement Sting « comme » elle a déjà ruiné les anciens de la WCW comme DDP, Booker-T, Lance Storm, etc. Pourquoi en venir à cela ? La WCW est morte en 2001, alors pourquoi s’imaginer jusqu’en 2014/2015 que la WWE va encore se préoccuper de l’héritage WCW pour l’enterrer ?

Donc voilà, Sting à la WWE, je suis content que ce soit finalement arrivé. Puis il a représenté avant tout du mouvement et de la bonne ambiance durant cette aventure.