Tiers List de la WWE en 2022

Tiers list WWE 2022

Tiers List

Mieux que la tiers list sur un jeux vidéo, voici votre tiers list WWE 2022…

1- God Mode

Tiers List

On commence avec l’indiscutable, l’imbattable Roman Reigns. Double champion impossible à battre sur 2022, il a gagné contre tous : Logan Paul, AJ Styles, Drew, Lesnar, Rollins, Goldberg bref que des grands noms en plus (en dehors de LP, cas à part) . Il a été logiquement 1er au PWI 500.

Enfin, il est à la tête du clan le plus dominant des dernières années et au cœur de la story la plus stimulante de 2022 avec Sami. La WWE a crée un monstre.

Qui le fera tomber ?

 

2- Champion matérial

Ici c’est compliqué car il y a des cas très différents. Mais ça reste des lutteurs importants et dignes d’être des champions.

Commençons par le plus facile avec ceux qui ont dominé l’année avec une forte présence comme Rollins, Drew, Sheamus, Bobby, Bianca et Ronda. Certains ont eu des feuds fortes (Sheamus contre Gunther, son clan), d’autres sont restés toujours haut placés dans la hiérarchie (Rollins, Drew, Bobby) et les femmes ont gardé une sorte statu quo.

Ensuite, nous avons les retours épiques mais qui n’ont pas eu le temps de faire grand chose pour Cody et Bray. On connait leur aura et impact mais ça ne c’est pas matérialisé sur 2022.

Nous avons aussi la situation de Lesnar toujours « big » par nature. Il peut venir 15 minutes sur une année que, pour une raison irrationnelle, il reste un gros morceau.

Enfin, le cas atypique de Sami devenu, contre toute attente, un top face ! Il a vraiment été mis en orbite tout en étant à la base un lutteur de milieu de carte. On peut dire que c’est finalement la meilleur progression, réussite de l’année 2022. N’aura-t-il pas pris la trajectoire de Riddle qui a sombré cette année ?

 

3- Good

On passe à des catégorie très fournies désormais où on ne peut citer tout le monde. Ici les « bons », ceux qui sont bien ancrées et/ou qui ont marqué l’année.

Déjà les Usos champions par équipe historique ont forcément une excellente année même si on ne peut nier que c’est du fait de Reigns qu’ils en ont profité pour s’imposer. Mention spéciale à Jey et sa story avec Sami.

Nous avons les « jeunes » pousses qui ont su se faire remarquer (pour différentes raisons) et qui ont, peut être, un avenir radieux comme Theory, LA Knight, Logan Paul ou Gunther. On trouve également les valeurs sures qui n’ont pas forcément briller mais qui se maintiennent dans des postes confortables (Edge, AJ, Riddle, KO…). Il y a aussi le cas de celui que personne n’aime Dominik, il a réussi à être l’un des lutteurs les plus détestables et huées de la compagnie ! Pour un gars qui faisait rien, sans aucun charisme c’est juste énorme.

Joke : Scarlett juste pour illustrer le fait qu’elle est la vrai attraction du duo. La nouvelle Sable ?

 

3- OK…

C’est la catégorie à mi-chemin entre une montée en « bon » et une descente en enfer…

Débutons par ceux qui montent comme Lumis grâce à sa tête bizarre (c’est une qualité comme une autre), Raquel grâce au fait qu’elle est costaud, Ricochet car il persiste et signe, Solo Sikoa qui a des matchs tout le temps… Nous avons donc des lutteurs qui sont testés pour voir si ils peuvent aller plus haut. Entre potentiel et lutteur de milieu de carte, il n’y a qu’un pas.

Inversement proportionnel, nous avons ceux qui dévissent comme Priest, ex next big thing, il est devenu lambda dans le Judgement Day se faisant voler la vedette pour Dom et Rhéa. Kross c’est compliqué… Car il a démarré fort mais ça prend pas. On peut se demander quel trajectoire il va prendre. C’est une grosse interrogation pour l’avenir. MVP est bloqué avec son géant boulet alors que sa qualité au micro pourrait sublimer d’autres catcheurs plus intéressants.

 

4- Live Event Matérial

Ici c’est le début de la fin… On retrouve ceux dont on s’en branle même si on a une petite curiosité (malsaine ?) à les voir.

Ils sont des fois presque déjà enterré comme Omos qui avec le retour de Strowman a une utilité discutable. Un Corbin du passé qu’on essaye encore une (ultime ?) fois de nous vendre un peu comme les Viking pour leur 72eme retour en « méchants »… On sent que ça peut être la fin et qu’on tente une dernière fois de faire réagir. ASH ou Cross c’est idem, ZERO réaction à tout ce qu’elle fait…  Moss d’ailleurs doit déjà être en train de signer sa rupture conventionnelle… Dans le lot certains devaient certainement être des produits Vince qui n’ont manifestement plus leur place à la WWE.

Certains peuvent s’en sortir et émerger comme Santos Escobar mais il ne faut pas trop traîner dans cette catégorie au risque d’être vite catalogué.

 

5-Jobbers

Jobber n’est pas un mal mais quand c’est votre métier c’est dur !

Pas besoin de définir mais ici c’est le bas de gamme, le fond de la cave inondée, les rébus de la WWE, ceux qui sont là pour donner des victoires faciles aux autres. Parfois, ils ont des vrais qualités, parfois aucune. Entre le Shanky danseur, digne d’un nouveau Kurrgan, les MMM et leurs poses lascives ou encore un Otis passé de mode, faites votre choix !

 

6- Hit Row

Rien à dire… Regardez ça :

Tiers List