Des ex-catcheuses WWE ont refusé le projet Women of Wrestling

Des ex-catcheuses WWE ont refusé le projet Women of Wrestling

 

Lancée en 2000 en plein pendant l’Atitude Era qui trait principalement la femme comme un objet, l’a Women of Wrestling cherchait à faire tout le contraire. La promotion californienne voulait au contraire mettre en avant les catcheuses et leurs compétences dans le ring. Comme la WCW et l’ECW, la compagnie fermera également ses portes en 2001. Après deux revivals en 2013 et 2016, une nouvelle tentative est faite en septembre 2022. Le projet avait d’ailleurs fait parler de lui à l’annonce de la présence d’AJ Lee dans le staff de la compagnie. Tessa Blanchard devait également être l’une des principales stars du programme. Son caractère prononcé la fera cependant quitter la promotion avant même son lancement.

La Women of Wrestling manque cependant de star power. Consciente de cela, la compagnie fondée à Los Angeles voulait chercher des lutteuses avec déjà une notoriété nationale. L’idée était donc d’aller piocher dans les talents relâchés par la WWE. Selon Fightful, les premières approchées furent ainsi les IIconics (Cassie Lee et Jessica McKay). Les deux australiennes préféreront cependant prendre leur temps puis aller à Impact Wrestling. Ruby Soho fut également contactée. Il a cependant rapidement été appris que l’ex-Ruby Riot de la WWE ne prenait pas de booking Indy. Il semblait alors clair qu’elle avait signé avec l’AEW.