Money in the Bank est devenu obsolète

Avant de devenir obsolète, le concept de Money in the Bank envoyait du lourd. Jadis, les fans trépignaient d’excitation à l’idée de pouvoir suivre en direct le Pay-Per-View. C’est à peine, désormais, s’ils se donnent la peine de suivre, d’un œil désintéressé, les périples de la fameuse mallette. Le dernier en date, Austin Theory, a eu grand peine à faire esquisser, le moindre sourire (même en coin). Tant l’évènement est passé à la trappe.

Money in the Bank est devenu obsolète
Money in the Bank est devenu obsolète

C’était mieux avant

Money in the Bank est devenu tellement obsolète qu’il n’est pas étonnant d’apprécier la chronique d’un désastre à RAW. Très ordinairement, le dernier cash-in de la mallette MITB n’a pas vraiment fait mouche. Cette année encore, il n’y a pas eu foule devant les écrans de télévision. Et, pour célébrer la victoire du protégé de Vince McMahon ? Que nenni. Autrement dit, ce qui représentait, autrefois, une attraction « à ne pas manquer » est devenue extrêmement lambda. Plus aucun suspens, ni encore moins de magie autour du Graal à décrocher. Malheureusement, il est loin le temps où Edge créait la sensation. Lorsqu’il débarquait en plein main-event muni de l’objet tant convoité… Certes, les deux catcheurs ont tous deux soif de gloire. Mais, si la similitude suffit à corréler leur ambition démesurée, la ressemblance entre les deux s’arrête là.

Désormais, cela fera bientôt 17 ans que le concept a été introduit dans la grille de programmation de la WWE. Mais, il s’essouffle lentement, perdant grandement de son importance, au fil du temps. Sûrement, son poids sur les intrigues et l’influence dont il jouissait sur les téléspectateurs n’est plus.


L’étrange cas d’Austin Theory

Au cours du dernier épisode de RAW, Austin Theory a tenté le coup, mallette en main. Comme un dératé, ce qu’il traînait comme une casserole n’a pas fait long feu. Hélas, ce fut court mais intense. L’Open Challenge lancé par Seth Rollins affublé d’une ceinture de seconde zone a même réussi à éclipser ce triste évènement. Dans l’histoire, le United States Championship n’en est pas sorti grandi. Car, dans cette entreprise laborieuse, le catcheur s’est vautré lamentablement. Malgré le fait qu’il s’agisse d’un titre mineur. Néanmoins, on a pu constater qu’il n’y a pas de demi-mesure à la WWE.

Mais, le mal est fait. En se débarrassant de la mallette de la sorte, Austin Theory a pris cher. En tant qu’élément de narration, sorte de fil conducteur jusqu’à la victoire finale, la mallette méritait un bien meilleur sort. Pire. Cela pourrait marquer le début de la fin de la mallette.


Quand le chat n’est plus là

Vince McMahon parti, le King of Kings s’est empressé de jeter le jeune prodige en pâture aux fauves. Faute et d’avouer que Paul Levesque ne savait pas quoi faire de la mallette. Et, la manière dont il a choisi de s’en débarrasser à la première occasion préfigure la suite de la (courte ?) carrière d’Austin Theory à la WWE.

Cet cash-in raté souligne non seulement le peu de considération que Triple H a pour le catcheur, mais surtout pour le concept de Money in the Bank.

Et, pour remédier à la situation, il faudrait l’homme de la situation. Quelqu’un de capable de rendre le MITB enfin intéressant. Pourtant, lorsqu’on y regarde de plus près, on aura beau trifouiller parmi les membres de la WWE, d’aucun n’a ce qu’il faut. Alors, il faudra se tourner vers là où il faut. À savoir chez le concurrent direct. Comme un arrière-goût d’erreur de casting répondant à l’acronyme : MJF.


Obsolescence programmée

Parmi pléthore de réactions parmi les catcheurs ayant relevé sa cuisante défaite, la réaction la plus remarquable ne vient pourtant pas de MJF. C’est un gars de la maison, Baron Corbin, qui décroche la palme de l’intervention la plus drôle post-RAW. En effet, ce cash-in, déguisé en autopsie d’un désastre annoncé, est bel et bien passé sous son radar :

Hey @_Theory1 Bienvenue au club. On est un groupe spécial dirigé par @JohnCena

Pour rappel, Baron Corbin avait échoué lors de sa tentative de cash-in à WWE SmackDown contre Jinder Mahal en août 2017. Avant lui, John Cena a encaissé son opportunité à WWE Raw 1000 en juillet 2012 contre CM Punk. Le catcheur éloigné des rings avait remporté le match par disqualification, signifiant que le championnat WWE avait été conservé par le désormais ex-AEW. Mais, on est loin du four d’Austin Theory, à l’image du Money in The Bank. Tout un symbole.