Eric Bischoff donne son avis sur un retour de CM Punk à la WWE

Eric Bischoff n'est pas sûr qu'un retour de CM Punk soit une bonne idée.

Depuis son retour sur les rings à l’AEW, il n’est plus insensé d’espérer revoir CM Punk à la WWE, un de ces jours. Il faut dire que l’ancien champion du monde ne serait plus sous contrat, après un comportement jugé déplacé et des tensions en internes qui n’ont fait qu’aggraver sa réputation dite « difficile ». Interviewé par Wrestling Inc, Eric Bischoff a été interrogé sur la possibilité que CM Punk revienne à la WWE, alors que les rumeurs d’un tel retour deviennent de plus en plus grandes.

Je ne sais pas comment Triple H voit les choses, je ne sais pas quels sont les plans de la WWE, leurs stratégies, donc je n’ai aucune idée de la question. Ce que je peux dire de mon point de vue, c’est que même de très loin, je ne m’approcherais même pas de CM Punk. Je pense que ce dernier a une aura grâce à la WWE, grâce à sa pipe bomb et aussi parce qu’il est parti sans rien dire du jour au lendemain, cela a créé une aura autour de lui et que Tony Khan n’a fait que ramener à l’AEW pour profiter de celle-ci.

Sauf qu’il n’en a profité qu’une minute, car cette aura s’est envolée, notamment parce que CM Punk a commencé à lutter toutes les semaines, c’est comme si vous laissez un ballon se dégonfler et perdre toute l’air qu’il avait à l’intérieur. Je ne voyais plus cette aura chez Punk, je ne voyais plus cela dans son personnage, ni sur le ring. Alors certes, il a été bon, mais n’était pas phénoménal.

Par la suite, Eric Bischoff a expliqué en quoi, il trouvait qu’un possible retour de CM Punk pourrait être un échec, si cela se concrétisait.

Il n’est plus tout jeune, il a un corps fragile, il n’a jamais vraiment eu un bon physique pour commencer et n’a pas commencé sa carrière en tant qu’athlète et cela se ressent aujourd’hui à 44 ans, car il est fragile comme pas possible. Donc que voulez-vous faire avec lui ? Encore plus à la WWE où le calendrier chargé fait que c’est un métier très physique, bien plus qu’à l’AEW. Et je ne parle-là que de la charge de travail.