Jimmy Wang Yang raconte son improbable retour à la WWE en 2006

Jimmy Wang Yang raconte son improbable retour à la WWE en 2006

 

Pour bon nombre de fans, Jimmy Wang Yang résonne comme le nom d’un jobber à la WWE dans les années 2000. Né en Californie de parents coréens, le vétéran s’est également fut affecter la gimmick d’Asian Redneck à l’occasion de son troisième run à la WWE débuté en 2006. En interview avec WrestlingNews, l’homme de 41 ans a raconté son comeback qualifiable de folklorique au sein de la compagnie.

De 2001 à 2002, Yang a fait son premier passage à la WWE avant de faire son second de 2003 à 2005. Catcheur à la ROH, il fut convié à un show de la compagnie de Stamford en 2006. Le vétéran se souvient qu’en coulisse, il échangeait des messages avec une fille avec qui il cherchait à coucher avec. Cela sera d’ailleurs le fil rouge de son histoire. Yang racontera à plusieurs reprises que revenir dans les bonnes grâces de la WWE était important, mais coucher avec cette fille également.

En coulisse de ce show, il a croisé Vince McMahon. Le boss de la WWE l’a salué chaleureusement et lui a demandé où il était passé. Jimmy Wang Yang a dû lui rappeler qu’il l’avait viré l’année d’avant. Le chairman a alors eu l’air très surpris d’avoir fait cela. En tout cas il ne s’en souvenait pas. Alors qu’il était en train de manger au catering tout en tchattant avec cette fille, on est venu le voir pour lui demander une faveur.

 

Le cobaye de Shawn Michaels

Lors de ce PPV, le Spirit Squad devait faire passer Shawn Michaels à travers une table. Le Showstopper n’était cependant pas sûr de vouloir faire cela. Afin de le rassurer, il fut décidé que le Spirit Squad fasse une démonstration. Il fallait donc un cobaye pour cela et c’est à ce moment-là que quelqu’un a pensé à lui. On est donc venu lui demander s’il était partant et c’était le cas.

Il se souvient être ainsi allé sur le ring. Il était observé par Vince McMahon, Michael Hayes et Shawn Michaels pendant que le Spirit Squad le faisait passer à travers une table. Avant cela, il entendait Hayes demander à McMahon si c’était opportun de l’utiliser. Après tout, il n’était pas sous contrat. Cela pouvait créer une situation compliquée s’il se blessait. McMahon a alors répondu que Yang devrait être sous contrat. Il est donc passé à travers cette table. Michaels lui a demandé comment il allait et il a répondu bien. Le spot fut donc gardé pour le PPV.

De retour au catering, il lui fut demandé s’il pouvait venir au Raw du lendemain. Sur place, on lui a demandé de faire un match avec Charlie Haas pour Sunday Night Heat. Il l’a fait et pense avoir donné un bon match. On lui a ensuite demandé de venir aussi pour Smackdown le lendemain. Il a dit oui mais commençait à en avoir un peu marre. La WWE lui prenait tous jours et il n’avait pas le temps de voir cette fille et coucher avec elle. Finalement un contrat lui fut proposé lors de Smackdown.

 

L’Asian Redneck

Dans la suite de l’interview. Jimmy Wang Yang explique qu’il a voulu aller remercier Vince McMahon de l’avoir repris. Une fois en présence du grand patron, celui-ci lui a dit se souvenir de lui. Sauf qu’il le présentait comme ce mec coréen avec un fort accent asiatique. Yang l’a alors coupé pour lui dire qu’il n’avait aucun accent. Il n’était pas comme Ultimo Dragon ou Tajiri. McMahon lui a alors dit qu’il ne le laissait pas parler à cause de cela lors de ses précédents runs. C’est à ce moment-là que le grand patron a voulu prendre le contre-pied. Il lui a alors donné la gimmick surprenante d’Asian Redneck et ce nom de Jimmy Wang Yang. Il trouvait que cela sonnait bien et que c’était marrant. Le principal concerné n’était pas trop fan, mais cela lui assurait un boulot et une paie régulière.