Kevin Owens acteur dans une série québécoise

Kevin Owens acteur dans une série québécoise. Des rings au studio de télévision, comment la Superstar de la WWE compte-t-elle se réinventer ?
Kevin Owens acteur dans une série québécoise

Kevin Owens dans une série à la télé

The Miz, Sasha Banks et Becky Lynch, s’étaient illustrés avant lui dans cette discipline. C’est au tour maintenant de Kevin Owens de faire ses grands débuts comme acteur. Ce sera dans une toute nouvelle série québécoise que Kevin Owens nous fera une démonstration de ses talents d’acteur. De Superstar à star du petit écran, il n’y a qu’un pas qu’a franchi le catcheur québécois. Celui qui marche désormais dans les pas de The Rock ou John Cena, fait partie d’une distribution signée J-F Rivard. Ce dernier est derrière, entre autres, les Invincibles, Série Noire et C’est pour ça que je t’aime. Le show sera diffusé sur Crave en 2023.

Mais comment la Superstar de la WWE s’est retrouvée au milieu de visages familiers des téléspectateurs québécois ?


La série, produite par des fans de lutte

Ce n’est pas une mince affaire que de figurer dans e paysage télévisuel au Québec. Kevin Owens a réussi l’exploit de se faire adopter par le public. Tant ses frasques sont suivies et relayées par une solide fanbase. Et parmi ses plus fidèles admirateurs, deux amateurs de catch. Selon le Wrestling Observer, ils auraient poussé pour que le lutteur puisse prendre part dans le projet. Quoi qu’il en soit, tout le monde devra prendre son mal en patience. Car, on devra attendre 2023 pour voir le catcheur donner la réplique.

La série s’intitule Bon Matin Chuck » (Good Morning Chuck), dont toutes les scènes sont déjà dans la boîte. Le scénario parle d’un certain Chuck aimé du public qui se retrouve propulsé à la une des journaux. En effet, un scandale fait beaucoup parler en mal de la vedette. Par conséquent, Chuck pète un boulon et se retrouve alors dans une maison de rétablissement. Le sujet de la série traite ainsi des personnes souffrant de différentes sortes de dépendances.


FN’Lutte souhaite à Kevin Steen de crever l’écran.