Le fils de Scott Hall se livre

Cody Hall qui n’est pas connu pour son talent dans le ring, malheureusement, s’est livré cette semaine dans le « Insight with Chris Van Vliet » et nous a parlé de ses complexes vis-à-vis de l’héritage de son père, de sa manière de se chercher en tant que lutteur, ainsi que du rôle de DDP dans leur vie et celle de Scott Hall.

 

Concernant l’héritage des Hall :

Avant, je pensais qu’être le fils de Scott Hall était un fardeau à porter, mais maintenant j’essaye de voir ça comme un flambeau à brandir. Je suis fier d’être le fils de Scott Hall.
Mon père était un grand homme, qui a vécu une belle vie, et qui a fait de grandes choses. Il a eu une vie bien remplie, donc je suis très heureux pour lui, et très fier de lui. Mais c’était difficile…
À chaque show sur lequel je me déplaçais, les gens venaient me parler de mon père, pour me dire à quel point il était cool, fort, meilleur etc. C’était difficile à vivre. J’avais du mal à briller pour qui je suis réellement, j’avais du mal à sortir de son ombre, alors j’ai toujours eu ce complexe d’infériorité à ce sujet. Peu importe ce que je faisais, je n’étais jamais assez bien, et les gens ne reconnaissaient pas ma valeur. Tout tournait autour de mon père.

 

Au sujet de se trouver sur le ring, son personnage etc

Je cherche toujours à définir qui je suis réellement sur le ring.
Au début, lors de mes premiers matchs, je portais l’ancien équipement de mon père, et je portais les mêmes prises, c’était amusant au début. Mais plus le temps passait et plus c’était difficile car tout le monde pensait à lui. Donc accentuer ce sentiment en répliquant son catalogue de prise était une très mauvaise idée.
Qui j’essaye d’être aujourd’hui ? Même moi je ne le sais pas encore…

 

À propos de DDP :

DDP a sauvé la vie de mon père, et je lui en serais toujours reconnaissant.
Mon père était sur une pente très glissante et côtoyer la mort de prêt lorsque DDP l’a enfin convaincu de faire sa cure. On a traversé des moments difficiles, mais je tenais à les passer avec lui car je voulais passer du temps avec mon père avant qu’il ne parte.
Et DDP est arrivé, lui a donné une chance de se reprendre, et grâce à lui et à sa gentillesse, mon père a pu vivre une décennie de plus. Grâce à ça, il a pu aller au Hall of Fame, et nous avons pu partager plus de temps ma soeur et moi avec notre père. Dallas est un ange.