De nouvelles allégations contre Vince McMahon2 min de lecture

Vince McMahon est dans l’œil du cyclone. Depuis plusieurs semaines, celui qui incarne la WWE depuis des décennies fait face à scandale financo-sexuel (et oui, j’invente des termes). Nous vous en parlions déjà au cours du mois dernier. Le Wall Street Journal a aujourd’hui lancé de nouvelles allégations contre Vince McMahon. Et enfonce le clou.

Le premier rapport du Wall Street Journal parlait d’un accord de 3 millions de dollars entre Vince McMahon et une ancienne employée de la WWE. Cet accord avait pour but d’acheter le silence de l’employée suite à des actes sexuels avec le chairman.

Or le second rapport publié aujourd’hui est d’autant plus accablant. On ne parle plus de 3 millions de dollars mais de 12 millions de dollars. Vince McMahon aurait versé 12 millions de dollars à 4 femmes afin d’acheter leurs silences. Ces versements auraient été effectués au cours des 16 dernières années.

Également, toutes ces femmes ont signé des accords leur interdisant d’en parler et d’intenter des actions juridiques contre Vince McMahon. Ces accords ont été la condition sine qua non pour les versements.

Par ailleurs, la WWE a publié une note de service afin de rassurer des employés. Voici son contenu :

Le Wall Street Journal a publié un deuxième article avec plus de détails sur son rapport initial de la WWE le mois dernier. Nous tenons à réitérer que nous et notre conseil d’administration prenons ces allégations au sérieux.

Nous avons pleinement coopéré à l’enquête menée par notre conseil d’administration et nous continuerons à le faire jusqu’à sa conclusion. Veuillez noter qu’à sa conclusion, les dirigeants de la WWE se rendront disponibles pour répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir. Merci.

En conséquence, l’avenir de Vince McMahon se dessine de plus en plus en dehors de la WWE. Déjà mis sur la touche, il parait peu probable qu’il retrouve son poste de dirigeant à court terme.