Le nom du finisher de Raquel Rodriguez trop vulgaire pour le main roster1 min de lecture


De 2020 à à avril dernier, Raquel Gonzalez a marché sur la division féminine de NXT. En l’espace d’un peu plus de deux ans, elle a ainsi remporté à deux reprises le titre féminin par équipe et surtout le NXT Women’s Championship. Lors de cette période de domination, la conjointe de Braun Strowman a mis en avant un move appelé la Chingona Bomb, soit une Powerbomb à un seul bras. Depuis passé en main roster avec notamment un changement de nom en Raquel Rodriguez, un autre élément n’a pas suivi l’arrivée à l’étage supérieur.

Lors de son mach contre Ronda Rousey d’il y a deux semaines, il a été possible de constater que le nom « Chingona Bomb » avait été bippé pour la télévision. Lors de l’épisode de Smackdown d’hier, la prise a depuis été renommée en « The Texana ». Cela a intrigué les fans et la réponse à cette décision semble être que les officiels du main roster ont cherché la définition du mot « Chingona ». Il s’agit notamment d’un mot d’argot espagnol pouvant être traduit en anglais par « Fuck ». La WWE interdisant ce mot à l’antenne -et visiblement dans toute les langues- le finisher a donc dû être renommé.

Cela n’est donc pas demain que l’on verra l’équipe québécoise de la Tabarnak de Team à la WWE.