La promotion de Bruce Prichard ne fait pas l’unanimité à la WWE1 min de lecture

 

Revenu à la WWE en 2018 pour (re)devenir le bras droit de Vince McMahon, Bruce Prichard a vu sa carrière prendre de plus en plus en responsabilités depuis. Suite au scandale déclenché par Vince McMahon qui a vu le chairman de la compagnie être temporairement mis sur la touche, John Laurinaitis a lui aussi dû prendre du recul. Prichard a alors été annoncé comme le remplaçant temporairement au niveau du pôle Ressources Humaines de la compagnie. Selon le Wrestling Observer Newsletter, cette nouvelle n’aurait pas été prise aussi bien que celle de la nomination de Stephanie McMahon.

Le site spécialisé précise ainsi que malgré l’image qu’il peut renvoyer, Laurinaitis avait une bonne relation avec la plupart des lutteurs, bien plus en tout que Prichard. Ce dernier est décrit comme presque inapprochable et quasiment invisible, ce qui ne réjouit donc pas les talents. Laurinaitis était quant à lui présenté comme à l’écoute des employés et prêt à discuter. Ce changement de personne serait ainsi décrit en coulisse comme « inquiétant ».