Mise à jour sur l’enquête en cours à l’AEW3 min de lecture

Mise à jour sur l’enquête en cours à l’AEW

L’AEW a lancé une enquête interne à la suite de la rixe survenue en marge d’All Out entre le clan CM Punk et The Elite. Toujours en cours, l’enquête a néanmoins déjà révélé quelques faits saillants.

Pour commencer, les membres de The Elite ne sont pas officiellement suspendus par l’AEW. Tant que l’enquête interne ne sera pas bouclée et les conclusions tirées, aucune sanction officielle ne sera portée. Malgré tout, les Bucks et Omega restent en-dehors des écrans tant que l’enquête ne sera pas terminée. L’épisode hebdomadaire « Being the Elite » a par ailleurs été annulé et la série restera en pause jusqu’à nouvel ordre. Cette mise en pause est bien évidemment intimement liée à cette enquête.

Aucune suspension officielle ou de licenciement n’a donc été annoncé pour l’instant. Cependant, toutes les personnes impliquées dans l’altercation ont eu l’info de rester à l’écart pour toute la durée de l’enquête.

L’AEW marche sur les œufs en ce qui concerne les possibilités de sorties juridiques en conséquence de cette rixe. CM Punk aurait à plusieurs reprises proféré des menaces de cet ordre aux membres de The Elite. Cette mésentente pourrait s’étendre sur le plan juridique si elle continue à s’envenimer, ce que  ne souhaite pas l’AEW. Des procédures judiciaires allant dans les deux sens pourraient démarrer auquel cas. Les menaces juridiques sont la raison pour laquelle Khan n’a rien communiqué sur l’avenir des lutteurs impliqués par la rixe, se contentant d’annoncer que les titres trio et AEW World étaient rendus vacants.

En tout état de cause, toute sanction officielle ne sera annoncée qu’à l’issue d’une enquête d’un tiers. Toutes les parties ont été invitées à ne pas parler de l’incident. Le sujet est tabou.

L’histoire des Bucks qui ont brisé la porte de CM Punk ou qui ont donné un coup de pied à la porte pour entrer de force serait fausse. Aucune porte n’aurait été cassée et CM Punk aurait modifié sa version après coup en omettant ce fait. Globalement, CM Punk aurait exagéré sur beaucoup de choses et sa seconde version des faits serait bien plus adoucie que la première. C’est pas bien de mentir …

Toujours est-il que l’enquête bat son plein et que l’on devra patienter encore un peu avant d’en tirer les premières conclusions. En l’état, chaque partie est assignée à résidence jusqu’à la conclusion finale.