Stephanie McMahon fait sa première déclaration de PDG par intérim2 min de lecture

Afficher l’image source

Stephanie McMahon

La nouvelle PDG et présidente par intérim de la WWE, Stephanie McMahon, a publié une déclaration en direction des employés après l’annonce qu’elle revenait aux affaires. Rappelons qu’elle s’était mise en retrait à la suites des problèmes de santé de son époux. Triple H a en effet subi une opération cardiaque. Opération qui sigerait on retrait des rings.

Son père, Vince McMahon, quitteses fonctions de président et chef de la direction. En effet, Le conseil d’administration enquête sur lui et le vice-président principal des relations avec les talents de la WWE, John Laurinaitis. Rappelons que Vince McMahon sera à Smackdown ce vendredi.

Mr. McMahon will appear tonight on SmackDown | WWE

Stephanie envoye le message suivant aux employés ce matin :

« Je reviens de mon congé et j’assume le rôle de présidente et chef de la direction par intérim. J’adore notre entreprise et je suis ravi de continuer à travailler avec notre président et chef des revenus, Nick Khan, et notre chef de la finance et de l’administration, Frank Riddick. Et bien sûr, j’ai hâte de travailler avec vous tous. Ma porte est toujours ouverte. »

La déclaration est similaire à ses commentaires du communiqué de presse initial.

Un bad Buzz à éteinre rapidement

Actuellement, la WWE reçoit une attention médiatique dont elle se serait bien passé. Ce sujet peut déboucher sur l’un des plus grands scandales dans le milieu de la lutte. En effet, on sait depuis ce mercredi que le conseil d’administration de la WWE enquête sur McMahon au sujet d’un « règlement secret de 3 millions de dollars » qu’il a conclu avec un ancien employé  de la WWE embauché en 2019.

Quant à Laurinaitis, il fait l’objet d’une enquête pour son implication dans le même dossier. Par ailleurs, le conseil d’administration examine d’autres cas avec d’anciennes employées ayant accepté un Accord de Non Divulgation.

Qu’est-ce qu’un Accord de Non Divulgation ?

Un AND c’est une clause de silence accepté par le plaignant. Souvent, cette clause accompagne souvent une contrepartie secrète entre les parties.