Teddy Long raconte l’un de ses passage au tribunal des lutteur de la WWF2 min de lecture

L’un des éléments qui a marqué l’esprit Attitude Era à la WWE, ce sont toutes ces histoires sur le tribunal des lutteurs (appelé wrestler’s court en anglais) qui voyait un employé être jugé par ses paires. L’Undertaker officiait ainsi en tant que juge et était par moment remplacé par Triple H. Cela servait notamment à régler les différents entre lutteurs sans avoir à passer par les officiels et possible sanctions infligées par la compagnie. Multi-tache à la WWE, Teddy Long était un habitué des tribunaux et vient de raconter une nouvelle histoire le concernant pour Wrestling Inc:

Ils m’ont amené à la cour des lutteurs pour avoir vendu du viagra. J’ai dû avoir recours à un avocat. Mon avocat était donc Mae Young. J’ai dit à Mae Young l’histoire complète. Nous sommes allés à la court des lutteurs et la première chose qu’elle a dit a fait exploser de rire tout le monde. Elle a dit « Je veux que vous sachiez les gars que Teddy Long n’est pas coupable pour avoir vendu du Niagra ». Elle n’arrivait pas à dire mot correctement, elle appelait ça du niagra. Cela fut un jour sympa même si au final j’ai été jugé coupable. J’ai dû payer des buckets de poulets et des bières pendant deux semaines à Bradshaw, au Taker et à d’autres des gars. Il n’y avait rien de mal avec la court des lutteurs, j’adorais ça. Taker en était le juge et nous avions besoin de choses comme cela, d’avoir notre propre truc. Nous divertissions les gens à longueur de journée, nous avions besoin de nous divertir nous-même. J’aimais donc la court des lutteurs en particulier quand je n’étais pas le prévenu. C’était quelque chose que nous faisions et tous les gars adoraient.