Résultats – AEW Double or Nothing – 29 Mai 20229 min de lecture

 

It’s Sunday night, and you know what that means.

Depuis la Mobile Arena de Las Vegas dans le Nevada.

 

Buy-In

 

Le préshow débute avec des images de Malakai Black, membre de The House Of Black. Dans une salle comble et chauffée à bloc, déboulent de l’arrière-scène Max Caster et Anthony Bowens, membres de The Acclaimed suivis d’Austin et Colten membres de The Ass Boys.

Hook et Danhausen (Hookhausen) déf. Tony Nese et “Smart” Mark Sterling via pinfall

Débarquent ensuite pour le premier combat de la soirée, Tony Nese et Mark Sterling ainsi que Hook et Danhausen.

Vers la toute fin du match, Hook claque le Capture Suplex puis, presque immédiatement, il fait le tag sur Danhausen pour le compte de trois.

 

DOUBLE OR NOTHING

 

Wardlow defeated MJF by pinfall

A peine monté sur le ring, MJF esquive de justesse la charge de Wardlow. Des chants “He showed up” fusent de part et d’autre de la salle. MJF agresse Wardlow dans le dos à la manière d’un moustique innofensif. Toutefois, MJF arrive encore à annihiler une tentative de Powerbomb de son adversaire. En réponse, MJF tente le set flip que Wardlow bloque sans grande peine mais échoue dans sa tentative de Powerbomb à cause d’une morsure (!) de MJF. Ce dernier a beau enchaîner des coups de poings sur son adversaire, celui-ci ne bronche pas d’un iota. Des chants « Fuck You, MJF » font suite à un eye poke des plus vicieux sur Wardlow.

Complètement remonté, MJF renverse la Powerbomb de Wardlow par le biais du Hurricanrana sur une Powerbomb pour le compte de deux. Des chants « Bullshit » viennent ensuite ponctuer la fausse blessure que MJF feint de contracter.

Dans un geste de désespoir, MJF essaie d’utiliser sa bague mais en vain car l’arbitre s’en aperçoit et finit par la lui retirer. En fin de compte, Wardlow réussit sa Powerbomb (la dixième de la soirée) sur son adversaire malheureux pour le compte de trois.

Après le match, MJF, mal en point, est emmené sur une civière. On annonce officiellement que Wardlow fait partie du roster de l’AEW suite à son squash match sur MJF.

 


The Hardys (Jeff Hardy and Matt Hardy) déf. The Young Bucks (Matt Jackson et Nick Jackson) (w/ Brandon Cutler) via pinfall

Vers la toute fin du match, Matt Hardy exécute son Twist of Fate après le Side Effect sur Nick Jackson puis Jeff Hardy ponctue le match via le Swanton Bomb pour le compte de trois.

 

AEW TBS Championship : Jade Cargill (c) déf. Anna Jay via pinfall

Vers la toute fin du match, tandis qu’Anna Jay et Jade Cargill se tiennent toutes deux sur la deuxième corde, Jade Cargill prend le dessus grâce à une distraction de Stockely Hathaway (Malcolm Bivens à la WWE) fraîchement arrivé. La championne termine enfin sa challenger malheureuse avec son finisher, le Jaded, pour le compte de trois.

Après le match, Kiera Hogan et Red Velvet relèvent ensemble la perdante chancelante pour subir une attaque de Jade Cargill sauf que Kris Statlander débarque à toute vitesse pour les en empêcher la secourir lorsque le thème musical d’Athena (Ember Moon à la WWE) résonne dans la salle. Finalement, The Baddies sont obligées de se barrer face aux trois lutteuses qui représentent une menace sérieuse à ne pas négliger.

 

House of Black (Malakai Black, Brody King et Buddy Mathews) déf. Death Triangle (PAC, Rey Fenix et Penta Oscuro) via pinfall

Le spectacle continue avec un tag-team match avec énormément de jolis spots dont une tentative de dive de Brody King à l’extérieur du ring pour se jeter sur ses adversaires.

Vers la toute fin du match, PAC, au moment de monter sur la troisième corde afin d’appliquer le Black Arrow sur son adversaire, s’éteignent les lumières de la salle puis se rallument pour laisser apparaître Julia Hart crachant son Black Mist au visage. Etourdi par cette distraction, PAC tombe lourdement, ce qui laisse tout le temps à Malakai Black d’appliquer le Black Mass pour le compte de trois.

Men’s Owen Hart Foundation Tournament Final : Adam Cole déf. Samoa Joe via pinfall

Vers la toute fin du match, Adam Cole profite d’une distraction de Bobby Fish pour surprendre son challenger pourtant annoncé comme très coriace à l’aide d’une série de trois Superkick ponctuée par son finisher, le Boom (pas très convaincant), pour la compte de trois.

Women’s Owen Hart Foundation Tournament Final : Dr. Britt Baker « DMD » déf. Ruby Soho via pinfall

Vers la toute fin du match, Ruby Soho applique le Sharpshooter que DMD annule de justesse en allant chercher les cordes. S’ensuit un roll-up pour roll-up, DMD retournant la tentative de son adversaire grâce au Rana Pin pour le compte de trois.

Après le match, Martha Hart (la veuve d’Owen Hart), accompagnée de Tony Khan, remercie la compagnie pour ce tournoi ayant permis de rendre hommage à son défunt mari. Suite à cette cérémonie, Adam Cole et Britt Baker, tous deux vainqueurs du tournoi au regard de leur parcours sans faille se sont vus attribuer une ceinture chacun pour l’occasion.

 

Mixed Trios match : American Top Team (Ethan Page, Scorpio Sky et Paige VanZant) (w/ Dan Lambert) déf. Frankie Kazarian, Sammy Guevara et Tay Conti via pinfall

Vers la toute fin du match, Kazarian esquive le superkick de Guevara qui attérit par mégarde sur la face de sa petite copine dans la vie, Tay Conti. Tout de suite après, Ethan Page claque le Roundhouse Kick sur Kazarian, Scorpio Sky avec le TKO pour le compte de trois.

Kyle O’Reilly defeated Darby Allin via pinfall

Vers la toute fin du match, une fois son troisième Penalty Kick sur Darby Allin réussi, Kyle O’Reilly exécute le Bomb Away Kneedrop (variante de Diving Knee Drop) depuis la troisième corde pour le compte de trois.

AEW Women’s Championship : Thunder Rosa (c) déf. Serena Deeb via pinfall

Quelque peu « endormi », le public semble bien rassasié par tout ce spectacle de belle facture malgré un bon petit match entre deux lutteuses aguerries.

Vers la toute fin du match, Thunder Rosa enchaîne coup sur coup le Superplex puis le Fire Thunger Driver sur sa challenger malheureuse pour le compte de trois.

Anarchy in the Arena match
The Jericho Appreciation Society (Chris Jericho, Daniel Garcia, Jake Hager, Angelo Parker et Matt Menard) déf. The Blackpool Combat Club (Bryan Danielson et Jon Moxley), Eddie Kingston, Santana et Ortiz via disqualification

Vers la toute fin du match, Jake Hager, à l’aide d’une batte, se concentre sur la jambe de Bryan Danielson permettant à Chris Jericho d’appliquer en toute quiétude le Single Leg Boston Crab. Le cou de Bryan Danielson se retrouve enroulé par les cordes du ring par Jake Hager. Après ce match sanglant, l’arbitre est obligé de faire sonner la cloche pour mettre fin aux hostilités parachevées par un Bryan Danielson gisant au sol, laissé inconscient par l’attaque subie plus tôt.

– AEW World Tag Team Championship : Jungle Boy et Luchasaurus (c) (with Christian Cage) defeated Keith Lee et Swerve Strickland et Team Taz (Powerhouse Hobbs et Ricky Starks) by pinfall

Vers la toute fin du match, suite au sauvetage de Luchasaurus sur Jungle Boy, jonché sur les épaules de Swerve Strickland, les deux compères claquent de concert le Thoracic Express magnifiquement exécuté pour le compte de trois.

AEW World Championship
CM Punk déf. « Hangman » Adam Page (c) via pinfall

La droiture de cœur d’Adam Page, surjouant à fond la carte du babyface, n’a pas vraiment joué en sa faveur ce soir.

Vers la toute fin du match, l’arbitre est au sol et Adam Page a tout loisirs d’utiliser sa ceinture contre CM Punk… ce qu’il ne fait finalement pas, fidèle à ses principes. Au bout du compte, CM Punk, ayant eu le temps de récupérer, contre de justesse la tentative de Buckshot Lariat de son adversaire grâce à son GTS pour la victoire.

NOUVEAU AEW WORLD CHAMPION : CM PUNK !!