Resultats de Raw is XXX du 23 Janvier 2023

Résultats de WWE RAW is XXX du 23 Janvier 2023

 

Ce soir soirée spéciale Raw is XXX qui se déroule au Wells Fargo Center de Philadelphie, Pennsylvanie. Pour l’occasion on aura pas moins de 2 titres disputés. Lashley tentera de détrôner Austin Theory pour son titre US. Le Judgment Day eux tenteront de ramener le championnat tag team de Raw à la maison en affrontant les Usos. De plus Zayn devra subir le tribunal de la Bloodline suite aux événements survenus lors du dernier Smackdown.

Le show s’ouvre directement avec l’arrivée de Hulk Hogan accompagné de Jimmy Hart. Le Hulkster commence son speech en disant qu’on est là ce soir pour célébrer les 30 ans de Raw Puis voilà il repart merci d’être passé.

Clip avec différents moments marquants de Raw sur ces 30 dernières années.

De nouveau la Bloodline, ouvre le show, je ne compte pas le speech de Hogan, on passe aux choses sérieuses. Le jugement de Sami Zayn c’est maintenant !

Récapitulatif de l’attaque de Owens sur la Bloodline de vendredi dernier.

De retour sur le ring Reigns demande à Philadelphie d’acknowlodge leur tribal chief. Puis il continue en disant que maintenant il est temps de parler business, il s’asseoit à la table du jugement.

Heyman prend la relève, à peine il ouvre la bouche que le public scande ECW, il reprend en disant que la ECW est morte et qu’il souhaite qu’il en soit de même pour Zayn ce soir qu’il soupçonne de coopérer avec Owens depuis le 1er jour. Il annonce qu’il peut démontrer par vidéos la culpabilité de Zayn.

A : vidéos d’un ancien SD ou Zayn est en coulisse avec les Usos et que Drew les attaque. Sans aucune intervention de Sami.

B : attaque de Owens sur les Usos lors d’un Raw

C : une vidéo des wargames ou il semble faire un geste que Heyman ne comprend pas.

D : lors d’un discours Zayn percute légèrement l’épaule de Reigns, cela est prit pour un manque de respect.

De retour sur le ring Heyman continue d’enterrer Sami, va jusqu’à le traiter de « bastard » et redit qu’il le pense coupable de toutes les charges retenues contre lui. Zayn prend le micro et dit qu’il pourrait se défendre mais qu’il préfère dire ce qu’il ressent actuellement, qu’il est triste de se sentir trahi par Heyman. Le fait qu’il puisse penser qu’il pourrait trahir son tribal chief est incompréhensible et ca le rend malade. Sa défense est qu’il n’a aucune défense, lâché de micro.

Reigns reprend les choses en main et ne comprend pas que Zayn ne cherche même pas à se défendre. Il l’a laissé rentrer dans sa famille et qu’il ne daigne même pas prendre les choses au sérieux. Il envoie Solo faire un spike à Zayn mais Jey lui attrape le bras et l’en empêche au dernier moment.

Jey envoie des vidéos de défense pour Sami

A : la fois ou en faisant retenir le theme de Reigns il a permit de distraire Riddle et faciliter la prise de titre des Usos contre RK bro.

B : le jour ou il s’est prit un claymore à la place de Reigns

C : le SD ou il s’est prit un coup de chaise de Drew à la place de Solo

D : la fois ou il a permit aux Usos de garder le titre contre les Brawling Brutes

E : la fin de match lors du Wargame

De retour sur le ring Zayn est émus aux larmes de voir que son uce est la pour le défendre. Jey continue en disant que Sami Uso a toujours été là pour prendre les balles à leur place . Qu’il a toujours cru en eux même quand eux, Jey le 1er, ne croyaient pas en lui. Il continue en disant qu’il l’aime comme un frère maintenant. Puis lui et Jimmy lèvent le doigt en l’air en l’honneur de leur honorary uce.

Reigns reprend les choses en main et annonce que Zayn est jugé non coupable… pour le moment ! Il lui demande de rendre la Bloodline fière ce soir, qu’il ne veut plus le revoir avant samedi lors de son match au Royal Rumble et ce soir là ce sera son dernier test. Qu’il verra à ce moment là si Zayn est vraiment Bloodline ou pas. Fin du jugement, Jey et les Usos se prennent dans les bras pendant que le reste de la Bloodline s’en va.

On nous informe que le titre US sera défendu dans le main event dans un match No DQ.

Finalement les Usos restent sur le ring car leur défense de titre c’est maintenant !

Raw Tag Team Championship :

En plein milieu du match Jimmy semble être blessé, Pearce arrive alors en disant que si il ne peut pas continuer le match les Usos devront être forfait et par conséquent le titre changera de main. Sami prend le micro et dit alors qu’il va remplacer Jimmy et défendre le titre de la Bloodline avec son partenaire Jey. Pearce dit que vu qu’il l’a accepté pour le Judgment Day il y a 2 semaines il se doit d’accorder cette faveur à la Bloodline aussi. Le match reprend !

Bloodline (c) (Jey et Jimmy Uso/Sami Zayn) def. Judgment Day (Damian Priest et Dominik Mysterio) (w. Rhea Ripley et Finn Bàlor)

En coulisse on retrouve JBL et Baron Corbin qui tentent de participer à une partie de poker mais ils sont refusés à l’entrée par The Godfather. Arrive alors Ron Simmons qui vient leur à rescousse et leur permet de participer.

Petit clip d’images arrêtés sur différents moments de Raw.

On reprend avec LA Knight qui se trouve au centre du ring. Il commence en rappelant que lors du dernier SD, Wyatt à ramené la Firefly Fun House puis se demande si cela est supposé l’effrayer de voir un adulte jouer avec des peluches. Il implore ensuite Wyatt de venir sur le ring pour lui montrer ce qui l’attend au Royal Rumble. Mais ce n’est pas Bray qui arrive… DONG ! The Undertaker est là ce soir ! Mais pas sous sa gimmick de deadman c’est le Taker version american badass qui arrive sur sa légendaire moto ! Le public est en feu.

LA Knight, qui a fuit du ring, en a marre et demande que l’on arrête la musique. Il dit qu’avant toute chose il est d’accord avec Taker quand il disait que le vestiaire est devenu trop soft ces derniers temps. Il fait mine de remonter sur le ring mais n’en fait rien, il informe le deadman que pour cette fois il lui laisse un passe et s’en va.

Les lumières s’éteignent et d’un coup Wyatt surgit derrière lui avec sa lanterne. Knight est acculé, d’un côté Wyatt de l’autre Taker sur le ring. Il décide finalement de remonter sur le ring et l’Undertaker en profite pour le surprendre avec un chockslam qu’il ne portera finalement pas. A la place il envoie Knight sur Wyatt qui lui inflige un Sister Abigail. Le Phenom quitte le ring mais avant il murmure quelque chose à l’oreille du eater of worlds.

Nous voilà de nouveau à la partie de poker où l’on retrouve Alpha Academy, DDP et Alundra Blayze à la table de Corbin. Une main remportée par DDP.

C’est l’heure maintenant du steel cage match entre Becky Lynch et Bayley.

Bayley (w. IYO Sky et Dakota Kai)
contre Becky Lynch finit en NO Contest

Le match n’aura jamais réellement débuté, avant même que la cloche sonne les acolytes de Bayley s’en prenne à Lynch. Les 3 s’enferment ensuite avec elle dans la cage et The Man à droit à un beatdown en règle. Pearce et les arbitres tentent désespérément d’ouvrir la cage et le segment se finit avec Damage CTRL qui montent sur la cage et célèbrent à 3.

De retour de la pause on a droit à de nouvelles images arrêtées sur le passif du show rouge.

Are you ready ? La DX, composée de HHH, HBK, X-Pac, Road Dogg (toujours pas de Billy Gunn) est avec nous ce soir ! Lors du speech d’introduction habituel du Road Dogg au moment où il doit annoncer Billy Gunn il se rend compte que c’est Kurt Angle qui est là. Il lui demande ce qu’il fait là et Angle lui répond qu’il a toujours rêvé de faire parti de DX. Il enlève son t shirt et en révèle un de DX.

HHH lui dit que si il veut faire parti de DX il doit passer un test. Il lui demande si il est ready mais quand il voit que le médaillé olympique ne comprend rien il laisse tomber et va pour commencer son introduction avec le public. Mais il est interrompu par l’arrivée d’Imperium.

Gunther dit qu’il est la pour virer DX de son ring, qu’ils n’ont rien à faire la. Sauf si quelqu’un a un problème avec ça. HHH prend alors le micro pour dire qu’il est à la retraite. C’est au tour de HBK de dire qu’il est trop vieux pour ça. Road Dogg s’enflamme mais quand il se retrouve face à Gunther il fait demi tour aussi sec. DX se concerte alors et disent que Angle va s’occuper d’eux mais il se débine aussi. HHH dit alors qu’il va trouver quelqu’un d’autre pour s’occuper d’eux…

BURN IT DOWN ! Seth Freakin’ Rollins fait alors son entrée avec le public qui chante son theme comme à son habitude. HHH continue en disant que ça pose problème ça fait du 1v3 sauf.. si une team se dévoue pour soutenir Rollins. C’est le moment que choisissent les Street Profits pour arriver.

Road Dogg et HHH disent qu’ils ont besoin de quelqu’un pour rendre ça officiel. Si seulement quelqu’un pouvait s’en occuper.. Theodore Long arrive a ce moment là. On part donc sur un six-man tag entre les 6 protagonistes playa ! HHH dit maintenant qu’ils ont besoin de quelqu’un pour garder tout ça sous contrôle. Les 4 de la DX se concertent une nouvelle fois, Angle tente de soumettre une idée et quand il arrive enfin à se faire entendre il enlève une fois de plus son t shirt et cette fois en dessous il a une tenue d’arbitre ! Il sera donc le special guest referee et si on n’est pas d’accord avec ça DX à 2 mots pour nous… c’est pas PG donc je ne les dirais pas. Le match débute.

Seth « Freakin’ » Rollins et Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) def. Imperium (Gunther, Ludwig Kaiser et Giovanni Vinci)

A la fin du match Ford fait son splash sur Vinci puis Rollins prend le relais et lui inflige son curb stomp pour la victoire. A noter que durant le match il y a eu une brève confrontation entre Angle et Gunther durant laquelle Kurt à repoussé sèchement le champion IC. Un coup d’un soir où les prémices d’un dernier match vu les récentes déclarations de Kurt Angle ? L’avenir nous le dira.

On revient à la partie de poker où JBL et Corbin semblent avoir décroché le gros lot mais IRS et Ted Dibiase arrivent alors, l’homme des impôts leur dit qu’ils doivent payer leur impôts et repart avec le magot. Les 2 sont alors dépités et c’est le moment que Ron Simmons choisit pour nous lancer son classique « Damn ! »

En coulisse on retrouve Lashley en interview concernant son match US prévu plus tard ce soir. MVP revient à la charge pour tenter une nouvelle fois de convaincre son ancien protégé d’accepter son aide pour le match de ce soir. Mais le challenger refuse une fois de plus et dit qu’il n’a besoin de personne.

Ric Flair fait son entrée et se dit heureux d’être la ce soir pour introduire la plus grande championne de l’histoire de la WWE, sa fille Charlotte Flair. La Queen arrive alors avec son titre. Elle se dirige ensuite vers le ring pendant que son père repart.

La championne de SD commence alors à se vanter comme à son habitude, qu’elle a beau avoir le titre de SD, Raw restera toujours sa maison. Bianca Belair arrive alors pour un échange entre championnes. La championne de Raw commence alors a dire qu’elle a beaucoup de respect pour Charlotte mais que maintenant c’est elle qui domine Raw et qu’elle en fait le show numéro 1.

De nouveau une interruption, cette fois-ci de la part de Sonya Deville qui demande à la Queen si elle a vraiment besoin de toujours ramener son père partout où elle va. Elle s’en prend ensuite à Belair. Et se demande où est la reconnaissance des gens pour le travail qu’elle a fourni en tant que GM pendant une bonne année. Belair lui répond en lui disant que si elle veut son attention elle peut l’avoir dès maintenant. Elle la challenge donc pour un match, ce soir.

Belair def. Sonya Deville

Rien à dire de particulier sur ce match, Belair règle les choses assez facilement et dispose de son adversaire avec son KOD

Après le match Bianca prend le micro et dit qu’elle n’a pas oublié Bliss ni son match lors du prochain PLE. Peu importe qui sera sur son chemin, que ce soit Bliss, Uncle Howdy, Bray Wyatt ou la Firefly Funhouse, elle restera championne. Alexa Bliss apparaît alors sur le titrantron pour dire à Belair que son seul obstacle c’est elle, elle n’a besoin ni de Uncle Howdy, ni de Bray Wyatt, et elle repartira du Royal Rumble avec le titre.

Vidéo package sur Cody Rhodes pour nous rappeler qu’il sera de retour au Royal Rumble pour le match éponyme.

Petit teaser sur le futur WWE 2k23 mettant en vedette John Cena

The Miz se trouve sur le ring au retour de la pause. Il est la pour se plaindre de l’absence de Miz Tv pour les 30 ans de Raw, il n’a pas le temps de finir son speech que Owens arrive derrière lui pour lui infliger un Stunner. KO prend alors le micro pour s’adresser directement à Roman Reigns. Il dit que Zayn n’a peut-être pas été déclaré coupable ce soir mais lui l’est, de retenir en otage le titre universal depuis plus de 2 ans maintenant. Et il fera tout pour remédier à ça. Il lui garantit qu’il n’abandonnera jamais et que si il le faut il mourra en essayant. Le Miz se relève difficilement mais se reprend un 2ème stunner.

C’est l’heure du main event !

United States Championship :

Austin Theory (c) def. Bobby Lashley

En milieu de match Theory échappe de peu au Hurt Lock en se rapprochant des cordes. Les 2 se retrouvent ensuite à l’extérieur et le champion en titre aveugle Lashley avec un extincteur. Alors que Lashley fait passer Theory à travers une table et il semble proche de la victoire la musique de Lesnar retentit ! The Beast ne perd pas un instant et inflige un F-5 au challenger. Mais il n’en a pas finit il en fait un également sur Theory qui atterrit sur Lashley ce qui lui permet de faire un compte de 3 et conserver le titre.

Je ne sais pas si c’est moi qui ai bugué ou si ils étaient salement en retard mais à peine le compte final effectué ça a basculé sur autre chose. J’en déduis que le show se termine ainsi.