Résultats – Dynamite – 18 mai 202215 min de lecture

Bonjour la Nation et bienvenue à All Elite Wrestlling Dynamite

Ce soir, nous sommes à Houston, Texas et les gars, pas le temps de niaiser, Samoa Joe fait immédiatement son entrée pour le Owen Hart Foundation Men’s Tournament First Round Match. Qui sera donc son adversaire ? Cesaro ? Gargano ? NON C’est Johnny ELITE anciennement connu sous le pseudonyme John Morrison à la WWE.

Owen Hart Foundation Men’s Tournament First Round Match: Samoa Joe vs Johnny Elite

Durant le match, Elite s’amuse avec Joe, mais ce dernier ne l’entend pas de la même manière, et sèche Johnny à coup de boule, coup de coude, soumission au sol etc. Les gens sont fou et scandent « Johnny Elite ».
L’ancien Johnny Nitro ne compte pas de faire figuration et montre de quoi il est capable en portant de la 3e corde vers l’exterieur du ring, un swimming canon ball parkour style sur Joe.

Chaque offensive de Johnny Elite est très vite stopper par la puissance brute de Joe, qui cherche désespérément à ralentir et clouer au sol son adversaire. Johnny Elite cherche à porter Samoa Joe sur ses épaules, mais se fait exploser par un atemi du Samoan Submission Machine. Ce dernier enchaine ses trademark sur Elite (chelou de dire ça comme ça)

Joe tente de porter son finish, mais Elite esquive et enchaine avec un Samoan Drop avant de se diriger vers la 3e corde. Et porte un 450 Splash très maladroit pour un compte de deux. Elite tente d’enchainer avec un Starship Pain, mais Joe le contre, enchaine avec son Muscle Buster pour la victoire.

Winner : Samoa Joe

Après le match, Sonjay Dutt, Jay Lethal & Satnam Singh attaquent le ROH World Télévision Champion. Les Best Friends, Trent Barreta, Chuck Taylor & Rocky Romero arrivent pour faire le save et son munis de chaise. On sait jamais hein ?
Le groupe de Heel finissent par fuir le ring.

On nous remontre des images de la semaine dernière et du match de dingo entre Jeff Hardy & Darby Allin. On retourne ensuite en backstage où une bonne nouvelle est annoncé: Jeff Hardy est médicalement autorisé à retourner sur le ring (perso, je savais pas qu’il avait plus le droit de monter sur le ring…. RE PERSO il ne devrait même plus y retourner mais bon)
Jeff a à peine le temps de se réjouir qu’il est interrompu par les Young Bucks. Ces derniers disent que Jeff devrait – suite à son dernier match – faire attention à sa santé, et prendre sa soirée pour se reposer. Matt leur répond que Jeff va très bien, qu’il est un Hardy, et pas un cosplay des Hardy (en pointant du doigt les Bucks) et qu’ils interviennent durant le match de son frère ce soir en faveur d’Adam Cole, ça va chier dans les brancards ! Parole de Matt ! (Bon, j’ai un peu schématisé)

CM Punk arrive sous un très belle pop encore une fois et se place à la table des commentateurs pour le prochain match

Single Match: Konosuke Takeshita vs Adam Page

Le match s’emballe très vite avec des gros assaults de Takeshita. Hangman ne se laisse pas faire et enchaine déjà avec un springboard lariat sur Takeshita. Ce dernier répond avec un saut très particulier de la 3e corde, un running somersault tope rope , un truc comme ça.

Plus tard dans le match, Takeshita tente une suplex sur l’apron, mais Adam le contre et écrase son adversaire sur le bord du ring. Adam Page monte sur la 3e corde et porte son moonsault en dehors du ring. Adam Page reprend le contrôle du match et domine son adversaire. Une bataille d’atemi commence que le champion des poids lourd de la compagnie termine par un death Valley driver ultra puissant.

Takeshita finira à son tour par reprendre le dessus durant le match en enchainant quelques gros move dont un Helluva Kick, rendu immédiatement par Adam Page et enchaine avec une German Suplex de dingue, NON VENDU PAR TAKESHITA qui lui rend sa prise à son tour. Les deux tomberont sur une double Lariat.

A la fin du match, Takeshita cherche à en finir en enchainant un Last Ride Powerbomb et un Running Knee sur Adam Page pour un malheureux compte de deux. Punk reconnait que Takeshita est un sacré compétiteur. Mais le japonais s’inclinera sur le Discuss Lariat de Page, suivi d’un GTS histoire de nargué un peu Punk.

Winner : Adam Page

À la fin du match, Punk & Adam Page se regarde. Les gens scandent le nom de CM Punk.

Fuego Del Sol balance une promo en backstage et provoque la House of Black. Il est accompagné de 10 et Evil Uno et les challenge pour un match à Rampage ce vendredi.

Tag Team Match: Keith Lee & Swerve vs The WorkHorsemen (JD Drake & Anthony Henry)

Le match n’est qu’un squash à sens unique en faveur de Keith Lee & Swerve, qu’ils terminent avec leur move double team Spirit Bomb / Top Rope Double Stomp.

Winners : Keith Lee & Swerve

Après le match, Lee prend le micro et dit qu’avec cette victoire, ils font partie du Top 5 d’All Elite Wrestling. Ils sont très vite interrompus par Powerhouse Hobbs & Ricky Starks qui s’amuse à appeler Keith Lee « Rex de Toy Story »
Les deux équipes s’envoient quelques insultes, Starks dit que leur équipe mérite un match de championnat bien bien avant eux. Starks rappelle qu’il a battu Jungle Boy dans un match simple, mais également Swerve.
Jungle Boy, Luchasaurus & Christian Cage arrivent à leurs tours. Christian demande à Ricky Starks de la fermer et dit que Jurassic Express challenge les deux équipes, pour un Triple Threat à Double or Nothing pour les titres par équipe d’All Elite Wrestling.
Mais ce n’est pas terminé, Christian dit que Jungle Boy veut se revanche contre Starks, mais également se venger de la personne qui lui à coûter la victoire, Swerve. Donc la semaine prochaine, nous aurons un match entre Swerve, Ricky Starks & Jungle Boy.

Tony Schiavone est avec Red Velvet & Kris Statlander. Red Velvet dit qu’elle va démonter la tronche à Kris ce vendredi. Kris dit qu’elle est là pour remporter la ceinture, et elle demande à Red Velvet de ne pas lui en vouloir quand elle va lui casser la tête, car ce n’est que le business. Jade Cargill arrive, fait sa petite promo histoire de trash talk et s’en va.

MJF arrive sous les hués du public pour les 10 coups de fouets à Wardlow.
Comme à son habitude, MJF se moque de la ville de Houston Texas, et manque de vomir à chaque fois qu’il l’a prononce. Voilà voilà, du MJF pure et dure comme on l’aime.
Il appelle Wardlow sur le ring qui est accompagné de la sécurité.
MJF donne le premier coup de ceinture qui ne fait absolument pas bronché Wardlow sous les regards médusé de Spears & MJF.
MJF perd très vite patience et enchaine plusieurs coups de ceinture, mais Wardlow s’en bat la race royal. Il reste impassible. Spears veut tenter à son tour les coups de ceinture, mais rien à faire.
Au 9e coup, on sent que cette fois, Wardlow n’est pas resté insensible, et prévient MJF et Spears qu’ils leurs restent UN coup. Les gens scandent le nom de Wardlow.
MJF enchaine avec un Low Blow. Wardlow au sol, MJF enchaine avec de nouveaux coups de fouets et sa bague.
Spears porte Wardlow sur ses épaules pour le C4. Spears fait mine de porter un tombé sur Wardlow que MJF compte… 1… 2… 3. Bon y’a pas de match mais le message est passé.

Trent Barreta est dans les coulisses avec Rocky Romero et annoncent que Roppongi Vice reprennent du service à temps plein. Ils visent les championnats ROH, IWGP & AEW.
Barreta défie les FTR pour un match pour les titres de la ROH.

Owen Hart Foundation Men’s Tournament First Round Match: Kyle O’Reilly vs Fenix

O’Reilly bloque très vite Fenix au sol afin de bloquer toute tentative de voltige. Malin. Le mexicain a voulu porter un Cutter mais son adversaire l’intercepte et le place dans un Armbar. Fenix rampe vers les cordes mais le membre de l’Undisputed Elite le ramène au milieu du ring et augmente la pression sur le bras pour forcer son adversaire à taper.

Winner : Kyle O’Reilly

Le Blackpool Combat Club (Moxley & Danielson) font leur entrée. Pour rappel Wheeler Yuta n’est pas là, car il participe au Best Of The Super Junior de la NJPW. Ils sont rejoints Par Eddie Kingston, Santana & Ortiz.
À leur tours, la Jericho Appréciation Society fait leur entrée sous la traditionnel chanson de Jericho, coupée par Papa Magic.
Jericho prend le micro et balance ses plus grosses vannes sur William Regal. Tout d’abord, il déplore le fait qu’il ai été attaqué par les personnes présentent sur le ring. Il pointe du doigt William Regal et dit qu’il est content de le voir ici, car en effet, après avoir passé sa vie à succomber dans les excès, il pensait que Regal serait déjà mort. Il est étonnant qu’après ce que Regal ait infligé à son corps, ce dernier ait toujours un cerveau qui fonctionne. Jericho enchaine en disant que Regal aurait pu être un des plus grands, un champion du monde, mais qu’à la place, il est devenu un toxicomane de classe mondiale et déplore le fait qu’il soit arrivé à All Elite Wrestling parce qu’ils s’est fait virer de toutes les compagnies avec lesquels il a travaillé.

Il dit ensuite que si Santana & Ortiz sont là où ils sont aujourd’hui, c’est grâce à Jericho, grâce à l’Inner Circle. Pour Kingston ? Et bien, qu’il est trop stupide pour comprendre qu’avec un physique pareil, il devrait rester chez lui…

Jericho cible ensuite Brian Danielson, qu’il qualifie comme l’un des meilleurs du monde aujourd’hui, mais qui malheureusement, à force de trainer avec des toxico, finira surement avec un verre de whisky à la main, avant de rentrer en désintox avec Moxley.
Jericho dit à Regal qu’il devrait faire attention à lui, s’il ne veut pas recevoir une boule de feu en plein visage, car il est un sorcier !

Regal prend la parole et dit que le truc le plus douloureux qu’il pourrait entendre après les discours de Jericho, c’est les cris émanant d’un orphelinat en feu (euh… ok ?)
Regal dit que depuis qu’il connait Jericho, à chaque show auquel ils ont participé ensemble, Regal s’est faufilé dans les locher room pour s’enfoncer la brosse à dent de Jericho dans le cul. (Mais what ???) Daniel Garcia tente d’interrompre Regal, mais ce dernier lui dit que la semaine dernière, c’était sa brosse à dent (mais mais mais ??)

Jericho veut ensuite défier Moxley, Danielson, Kingston, Santana & Ortiz pour un Stadium Stampede Match, mais Moxley le coup et dit qu’il ne feront aucun match de divertissement à la con. Non, à la place, ils s’affronteront dans un match d’une violence incroyable.
Le catch professionnel contre cette merde de divertissement que Jericho représente.
Jericho essaye de perturber l’esprit d’équipes de ses 5 futurs adversaires sur le ring, en balançant quelques dossier, comme le fait Santana ai planté une fourchette dans l’oeil de Moxley la dernière fois qu’ils se sont croisés sur un ring.
Kingston coupe vite court, dit que tous le monde s’en fou, et qu’il veut se battre. Kingston cherche à s’en prendre à la JAS, mais Danielson s’interpose.
Kingston & Danielson se provoquent. Regal les séparent.

Owen Hart Foundation Women’s Tournament First Round Match: Britt Baker vs Maki Itoh

L’adversaire mystère de Baker s’est donc révélée être la japonaise Maki Itoh qui avait annoncé son prochain retour à l’AEW. Les deux lutteuses sont complices et se sont font un hug dans le ring avant que l’ancienne championne ne demande à Itoh de se coucher sur le ring. La japonaise le fait et Baker fait le tomber mais Itoh la renverse pour un near fall. La confiance entre les deux est cassée. Finalement le match se termine quand Itoh part pour un Diving Headbutt mais Baker la contre et lui applique son Lock Jaw pour contraindre son adversaire à taper.

Winner: Britt Baker

A la fin du match, Toni Storm vient défier Britt Baker du regard. Baker se moque de Toni Storm, mais aucune interaction physique entre les deux n’aura lieu. Elles pourront régler ça, dans le second tour du tournoi.

Tony Schiavone est sur le ring, et nous informe que la semaine prochaine, nous fêterons les trois ans de Dynamite. Serena Deeb interrompt Tony et, elle n’est pas jouasse.
Elle dit en avoir plein le dos d’entendre Schiavone parler (gratuit). Elle dit qu’elle a très bien entendu ce que Schiavone a dit la semaine dernière, qu’elle ne pourrait pas battre Thunder Rosa à Double or Nothing. Deeb envoie quelque fion à Tony et invite Dustin Rhodes à venir sur le ring pour lui balancer ses 4 vérités. Deeb dit être déçue du comportement de Dustin Rhodes malgré tout ce qu’ils ont traversé ensemble dans ce business. Deeb envoie une petite crotte de nez à la WWE en mentionnant le fait qu’elle ait dû se raser le crâne pour ce business, mais que malgré ça, elle n’obtient toujours pas le respect qu’elle mérite. Deeb termine sa promo en frappant Dustin au visage.
Thunder Rosa cherche à intervenir, mais Deeb prend la ceinture de championne et frappe Thunder Rosa avec.

Owen Hart Foundation Men’s Tournament Semi Final Match: Jeff Hardy vs Adam Cole

Cole a voulu prendre immédiatement un avantage et a attaque Hardy dès l’entrée de ce dernier. Le membre de l’Undisputed Elite s’illustre dans ce match avec un Superkick sur Hardy qui était dans les airs. Cole fait le tombé mais son adversaire a le pied sur la corde du bas. Hardy porte un Cutter et veut suivre avec sa Swanton Bomb mais Cole le contre et lui porte son The Boom pour la qualification.

Winner: Adam Cole

A la fin du match, Cole se prépare à porter un super kick à la tête de Matt, mais ce dernier le voit venir. Les Young Bucks interviennent, et portent le BTE Trigger sur Matt.
Darby Allin & Sting débarquent à leur tour pour faire le ménage. Bobby Fish & Kyle O’Reilly arrivent également. Kyle O’Reilly porte un coup de chaise à Sting, mais aucune réaction. Sting se retourne et regarde Kyle O’Reilly et renvoie la chaise dans le visage d’Oreilly.
Sting est surpris par un double Superkick des Bucks.
The Undisputed Elite bloque la cheville de Sting avec la chaise avant de sauter sur cette dernière, une tradition quoi.

Le show se termine avec une célébration de The Undisputed Elite sur le ring.