Résultats – HOG High Intensity 9 – 28 août 2022

La House of Glory (HOG) est un compagnie new-yorkaise ouverte il y a maintenant 10 ans en 2012 par Brian XL et surtout Amazing Red, l’ancien de la TNA. La promotion est habituée à avoir des cartes chargées en nom, Will Ospreay était ainsi venu en novembre dernier afin d’avoir un match contre Amazing Red. Les Briscoes sont les actuels champions par équipe alors que Ricochet, EC3, les Lucha Brothers, Ortiz et Santana, Joey Janela, Lio Rush, Sami Callihan,TJP, Low-Ki, les Private Party et même les Hardyz ont été champions de la promotion à un moment.

 

  • Matt Travis Memorial Battle Royal: Violette l’emporte 

Matt Travis était un lutteur New-Yorkais bien connu de la HOG et de CZW qui malheureusement mort en 2019 et à seulement 25 ans d’un accident de moto. La liste des participants pour ce match n’est pas connue, il est cependant indiqué que Violette l’a emporté en éliminant en dernier Smiley.

 

  • Cash Flow Inc. (Ken Broadway et Encore) def. HOGPD (Dectective James et Officer Joey Silver) et Carlos Ramirez et Rochie Roach 

Match entre lutteurs formés à la HOG, Ken Broadway est le seul vétéran de ce match et son équipe l’emporte justement.

 

  • Low-Ki def. Bandido 

La HOG est l’occasion d’organiser des matchs « first time ever » comme celui entre deux lutteurs passés par la ROH à la des époques différentes. Le mexicain Bandido faisait par ailleurs ses débuts pour la promotion lui qui est allé un peu partout en Indy US. L’ancien HOG Crown Jewel Champion l’emporte cependant avec un Ki Krusher dans un match décrit comme très bon qui a vu le public lancer de l’argent sur le ring en signe d’appréciation. Les deux lutteurs se félicitent par la suite.

 

  • HOG Suicidal 6-Way Championship: Mighty Mante def. KC Navarro (c), Buddy Matthews, Grim Reefer, Nolo Kitano et Brian XL (w. Amanda Serrano) 

Comme son nom l’indique, ce titre n’est défendu que dans des matchs 6-Way. Le principal nom à ressortir est celui de l’ex-WWE et actuel lutteur de l’AEW Buddy Matthews. A signaler que Brian XL était accompagné par la combattante MMA Amanda Serrano. Cette dernière avait indiqué dans une interview actuellement s’entrainer en lutte avec Amazing Red en prévision de futurs débuts à la HOG. Matthews s’est saisi d’une chaise et a frappé Brian XL avec. L’arbitre l’a alors disqualifié seulement lui, bizarreté sachant que les 6-Way sont généralement No DQ. Brian XL n’est cependant pas en mesure de reprendre le match. Mante, connu auparavant sous le nom de Mantequilla, profite que Navarro soit occupé avec Kitano pour le surprendre et devenir le nouveau champion.

 

  • Finale pour le HOG Heavyweight Championship (vacant): Brody King vs. Jacob Fatu finit en Double DQ 

Ce titre était détenu depuis 2018 par Anthony Gangone mais ce dernier ne semble plus faire partie de la HOG. La compagnie l’a ainsi destitué en mai dernier et a annoncé un tournoi. La finale opposait donc un lutteur sous contrat à l’AEW face à un lutteur sous contrat à la MLW. Au final aucun nouveau champion sera couronné. Le match est très rapidement parti en brawl général. Les lumières se sont éteintes et à leurs retours, Malakai Black était là. Amazing Red est alors arrivé pour proposer un 2 vs. 2.

 

  • Amazing Red et Jacob Fatu def. The House of Black (Malakai Black et Brody King) par DQ 

Petite surprise avec ce résultat alors que Red semblait être la personne parfaite pour recevoir le tombé final. Le co-propriétaire de la HOG a cependant pris cher pendant le match mais a finalement réussi à faire le tag à Fatu. Buddy Matthews fait alors son retour et a attaqué les faces pour causer la disqualification. La House of Black détruit la jambe de Fatu quand Low-Ki et un Brian XL trainant la patte arrivent pour faire fuir les lutteurs de l’AEW. Low-Ki prend ensuite le micro et présente Amazing Red, Brian XL et lui comme les NYC Originals et challengent la House of Black à un 3 vs. 3.

 

  • HOG Crown Jewel Championship: Charles Mason (w. Carlos Ramirez) (c) def. Joey Janela 

Mason est lui aussi un pur produit de la HOG qui commence à apparaitre de plus en plus à la GCW (ou sa petite sœur la JCW). Cela n’est donc pas illogique qu’il affronte ici l’un des officiels de la GCW en la personne de Janela. Ce dernier revient d’ailleurs de trois semaines au Japon pour le compte de la DDT où il est devenu DDT Extreme Champion. Dans le match le plus long de la soirée hors bataille royale (15 minutes), Janela a accidentellement mis ko l’arbitre. Ken Broadway arrive alors et lui porte son Currency Kick pour un compte de deux au réveil de l’homme de loi. Ramirez chasse Broadway des abords du ring. Sur le ring, Janela porte un Death Valley Driver et un Package Piledriver pour un near fall. Finalement le champion reprend le momentum et porte un Piledriver sur des chaises pour la victoire.

 

  • HOG Tag Team Championship: The Briscoes (Mark et Jay Briscoe) (c) def. Private Party (Marq Quen et Isiah Kassidy) et The Mane Event (Midas Black et Jay Lyon) (w. Max Caster) 

Les Briscoes, déjà champions GCW, le sont également de la HOG depuis mars dernier et leur victoire sur les Lucha Brothers. Ils avaient annoncé un open challenge pour ce show. C’est donc l’équipe formée à la HOG des Private Party qui y a répondu mais pas que. L’équipe qui monte sur le circuit Indy des Mane Event était également présente. Max Caster les a accompagnés et a rappé leurs louanges lors de leur chemin vers le ring. Malgré ce double challenge, les Briscoes conservent leur titre.

 

  • Eddie Kingston def. Naomichi Marufuji 

Depuis quelques semaines, Kingston est vocal sur le fait qu’il veut affronter des vétérans jamais, citant à plusieurs reprises le nom du lutteur de la DDT Jun Akiyama. Avant de peut-être pouvoir faire cela, il avait une belle opposition à la HOG avec la star de la NOAH Marufuji. Du fait d’un manque de temps, le match a cependant dû être raccourci à seulement 8 minutes avec à la fin la victoire du lutteur de l’AEW. Intéressant d’ailleurs de noter que coïncidence ou non, Kingston n’a jamais autant lutté en Indy que lors de ses deux semaines de suspension à l’AEW.