Résultats – NJPW DOMINION – 12 juin 202213 min de lecture

Aaron Henare, Francesco Akira & TJP (United Empire) def Master Wato, Ryusuke Taguchi & Hiroyoshi Tenzan

L’équipe constituée de Wato, Taguchi & Tenzan ont rapidement pris le dessus du match en isolant TJP. Une fois qu’Akira a pu rentrer dans le match grâce à un hot tag de son partenaire, la situation a changé. United Empire prend le contrôle du match jusqu’à une manoeuvre de Taguchi qui cherchera ensuite le tag avec Master Wato. United Empire va ensuite envahir le ring et enchainer les grosses prises jusqu’au Splash de TJP pour un malheureux compte de deux.

Avec l’aide de ses partenaires, Tenzan va submerger Henare et lui porter un gros brain buster, pour un nouveau compte de deux. À la fin du match, Henare va échapper à une projection de Tenzan dans un coin avant de l’enchainer avec un Spinebuster, pour un énième compte de deux, avant de l’enchainer avec sa Full Nelson (son Hurt luck quoi) pour la victoire.

Après le match, Henare refusera de lâcher la prise. TJP empêchera Taguchi d’intervenir, et c’est finalement le staff de la NJPW qui viendra séparer les hommes. United Empire célèbrent dans le ring, avec notamment Francesco Akira croisant du regard Master Wato qui rappellons le, est l’un des IWGP JR. HEavyweight Tag Team Champion de la compagnie (avec Taguchi)

United Empire va d’ailleurs affronter Six Or Nine (Taguchi & Wato) le 20 juin prochain lors de la journée 4 du NJPW New Japan Road 2022.

Ace Austin, El Phantasmo & Taiji Ishimori (Bullet Club) def Tetsuya Naoto, Hiromi Takahashi & BUSHI (Los Ingobernables de Japon)

Naito a cherché à reproduire le « tour de magie » d’Ace Austin avant le début du match. Match qui d’ailleurs commencera par un brawl générale. Le Bullet Club va prendre le dessus et isoler Naito.
Une longue heat commence sur Naito avant qu’il puisse faire le hot tag à Hiromu qui enflamme les foules. Il usera de sa vitesse pour se défaire de chaque membre du Bullet Club.
Le match est très rythmé à ce stade. Le combat va cependant se poser un peu plus quand Hiromu & Taiji Ishimori seront dans un 1V1 plutôt classique (classique ? Oui non en vrai c’est super rapide et très cool à suivre)
BUSHI rentrera sur le ring et va se faire déglinguer par les membres du Bullet Club. El Phantasmo sera celui qui donnera la victoire à son équipe avec son CR2.

Après le match, Hiromu Takahashi & Taiji Ishimori se cherchent.

Toru Yano def Doc Gallows

Toru Yano cherche a asperger Doc Gallows avec son spray en début de match, mais Gallows n’a pas l’air d’avoir apprécié. S’ensuit alors un match plutôt chiant entre les deux qui désolé, n’a rien à foutre à Dominion… Toru Yano va enlever la protection du coin pour l’envoyer dans la tronche à Gallows, qui n’a aucun effet… soyons sérieux, c’est de la mousse.

Gallows a essayé d’en finir avec Yano, mais ce dernier s’est tenu à l’arbitre, profitant du chaos de la situation pour porter un low blow au membre du Bullet Club avant d’enchainer avec un tombé victorieux.
Quelle galère.

NEVER OPENWEIGHT SIX MAN TAG TEAM CHAMPIONSHIP
EVIL, SHO & Yujiro Takahashi (c) (Suzuki-Gun) def El Desperado, Yoshinobu Kanemaru & Zack Sabre Jr. (House of Torture)

Les challengers n’ont pas le temps de monter sur le ring qu’ils se font attaquer par House of Torture. Profitant du gros n’importe quoi se déroulant en dehors du ring, Yoshinobu Kanemaru en profite pour isoler SHO, et l’emmener sur le ring pour lui porter sa Figure Four Leg Lock pour remporter rapidement le match.
EVIL viendra casser la prise rapidement.
Dick Togo interviendra assez souvent dans le match, et ça, ça… c’est relou.

Le match va dans une grande majorité, partir dans tous les sens, chaque lutteurs ayant sa phase de domination.
À la fin du combat, Kanemaru va bloquer SHO, mais se faire distraire par Togo qui cherchera à lui cracher son whisky ou j’sais pas quoi là en pleine figure. Kanemaru va esquiver le crachat en lui portant un coup de pied dans le visage. Et malgré le raté de la manoeuvre, la distraction est là, ce qui a laissé suffisamment de temps à SHO pour porter son Stock Arrow sur Kanemaru pour la victoire.
Et très franchement… si on peut éviter de terminer les matchs avec un pinfall de SHO, j’apprécierai, parce que son theme song mes cochons, affreux… AFFREUX !!

IWGP TAG TEAM CHAMPIONSHIP
Great-O-Khan & Jeff Cobb (United Empire) def Bad Luck Fale & Chase Owens (c) (Bullet Club)

Alors déjà, quel fut ma surprise en constatant que les champions étaient Bad Luck Fale & Chase Owens… mon dieu l’enfer.
Khan & Owens ont commencé le match avec une séquence technique de catch assez cool. Bad Luck Fale viendra casser le rythme et le fun du match en intervenant pendant cette séquence cool, ce qui n’empêchera pas O-Khan de balayer Fale.
Malheureusement le Bullet Club va entamer une longue phase de domination sur le Great-O-Khan.

Jeff Cobb finira par reprendre le contrôle du match et équilibré un peu la balance en offrant une grande résistance au Bullet Club. Cobb tentera de porter son Tour of the Islands sur Chase Owens, mais ce dernier va esquiver et porter un gros coup de genou dans le visage de Cobbs.
Bad Luck Fale & Chase Owens vont chercher à en finir en pulvérisant Cobbs, Owens monte sur le troisième corde, Fale est prêt, mais O-Khan intervient, dégage Fale en le passant par dessus la 3e corde, et se rue sur Chase Owens qui lui était placé en haut de la 3e corde, portera une belle to belle suplex, avant que Cobbs enchaine avec son finish pour la victoire.

Après le match, Rocky Romero va faire un run sur le ring pour se venger de ce qui s’est passé à Dynamite il y a quelques semaines, mais en vain. Les nouveaux champions détruiront Romero avant de poser avec les ceintures.
Vous le sentez bien le Great-O-Khan & Jeff Cobbs vs FTR à Forbidden Door ?

La NJPW nous annonce les participants du G1 Climax de cette année. Participants que vous pourrez retrouver ici.

INTERIM AEW WORLD TITLE ELIMINATOR
Hiroshi Tanahashi def Hirooki Goto

Pour rappel, le vainqueur de ce match affrontera Jon Moxley à Forbidden Door pour le titre Interim d’All Elite Wrestling.

Le match commence de manière assez classique. Tanahashi va projeter Goto dans les barricades en metal afin de calmer le jeu, mais Goto ne l’entend pas de cette oreille et enchaine immédiatement avec une Lariat.

Tanahashi va reprendre plus tard le contrôle du match en portant une Sling Blade sur son adversaire. Tanahashi enchainera avec une Santon de la 2e corde. Goto cherchera à reprendre le dessus, mais se fera calmer par une très grosse Dragon Screw de Tanahashi.
Les deux entamerons alors une petite sessions de coup de coude comme on les aimes, échange que remportera Tanahashi.
Malgré toutes les tentatives de Goto de se défaire de son adversaire, c’est Tanahashi qui remportera le match avec son Crossbody suivie de son High Fly Flow.

Hiroshi Takahashi s’en va donc à Forbidden Door pour tenter de remporter l’or laissé sur le bas côté par CM Punk. Pour rappel, Tanahashi a challengé CM Punk pour Wrestle Kingdom. Un spoiler pour la suite ?

NJPW KING OF PRO WRESTLING TITLE – 10 MINUTE UNLIMITED PINFALL SCRAMBLE MATCH
Shingo Takagi (c) def Taichi

Les règles sont simples, les lutteurs vont devoir accumuler pendant ces 10min le plus grands nombres de pinfall. Shingo & Taichi ont déjà participé à un match similaire où celui qui arrivait au compte de 30 en premier l’emportait.

Dans ce match court mais très rythmé, Shingo à vite pris le dessus, ne laissant que peu de chance à Taichi se revenir dans le match.
Sur la fin, Taichi a cependant réussi à placer un Clinch pin pour un compte de 3, se rapprochant des 11 points de Shingo, et ensuite paniquera à la vue du chrono approchant du zéro. Taichi sera focalisé sur l’idée de bloquer au sol Shingo sans lui infliger de dégâts, et pas de bol, on arrive à zéro.

Shingo remportera son match avec 11 points à 10 pour Taichi.
À la fin du combat, Shingo va provoquer Taichi en recevant son trophée comme le font les lutteurs de Sumo avec les enveloppes pleines d’argents après les matchs.

NEVER OPENWEIGHT CHAMPIONSHIP
Karl Anderson def Tama Tonga (c)

Tama Tonga vient déterminer sur le ring et n’attendra pas que la cloche sonne pour s’attaquer à son adversaire.
Le match va se continuer directement sur la rampe d’accès au ring. Tama Tonga va reprendre le dessus, et renvoyer Anderson dans le ring. Ce dernier va l’accueuilir avec un Cutter qui écrasera la gorge de son adversaire sur les cordes. Gallows va profiter d’une diversion pour s’attaquer à Tama Tonga.

Anderson cherchera par deux fois à porter son Gun Stun, mais Tama le bloquera à chaque fois. Tama Tonga va tenter de porter sa propre version du Gun Stun, mais Anderson va résister.
Le reste du match se jouera sur le moment où Tama Tonga n’arrivera plus à contrer le Gun Stun, ce qui finira par se produire après une dernière distraction de Doc Gallows et un Gun Stun de Tama Tonga sur le membre du Bullet Club. Karl Anderson porte donc son finish, et devient le nouveau Never Openweight Champion.

IWGP UNITED STATES HEAYVYWEIGHT CHAMPIONSHIP
Will Ospreay def SANADA

Pour rappel Juice Robison à du rendre vacant son titre car il n’a pas pu se rendre à Dominion à cause d’une appendicite.

Le début du match est déjà très intense, avec de beaux échanges entre Will Ospreay & SANADA. Ospreay sera le premier dans le match à prendre le dessus et à installer son rythme. Sanada finira cependant à bloquer OSpreay dans son Paradise Lock.

Après plusieurs minutes, Ospreay va chercher à porter son OsCutter, mais SANADA l’esquivera.
SANADA va tenter une moonsault de la 3e corde qu’Ospreay contrera avec ses genoux avant de porter son Hidden Blade mais dans la face de SANADA pour un compte de deux. Il tentera ensuite de porter son Storm Breaker que SANADA contrera à nouveau pour amener Ospreay dans un tombé magnifique.
Ospreay s’en sortira, portera finalement son Hidden Blade sur SANADA suivie du Storm Breaker pour la victoire.

Nouveau champion, Will Ospreay. C’est un sans faute pour United Empire.

IWGP WORLD HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP
Jay White def Kazuchika Okada
(c)

Match très classique, très NJPW (normal tu me diras) avec une très très longue domination de Jay White qui va survoler tout le match.
À la fin les deux s’échangeront de gigantesques coup de coude dans le tronche. Un échangé qu’Okada va finalement remporter. Jay White est au sol. Okada va trainer son adversaire sur le sol avant de le relever péniblement et de lui donner quelques coups de pieds dans la figure. C’est violent.
Okada va chercher à relever son adversaire pour une Lariat, mais White va le contrer et lui porter une Snap Suplex puis une Regal Plex pour le compte de deux.

Gedo encourage son protégé à l’extérieur du ring, Jay White enchaine un Bloody Sunday, et mime son adversaire et promet au public de porter le Rainmaker à son possesseur. Jay White enchaine deux grosses lariat sur Okada sans lui lâcher le bras. White veut tenter le Blade Runner, mais Okada esquive et lui porte à son tour une Lariat. Les deux hommes sont au sol, ils ne se lâchent pas les mains. Okada est le premier à se relever, Jay White chercher à s’en sortir, mais Okada le sèche violemment avec une nouvelle Lariat, et j’vous jure celle là elle a fait mal.

Okada va finalement porter son Tombstone sur Jay White, et vous connaissez la chanson, Okada enchaine avec sa Spinning Rainmaker, fait sa pose, se prépare pour son finish, esquivé par Jay White qui va tenter la même manoeuvre, esquivé à nouveau par Okada qui veut porter un nouveau tombstone, mais NON. Jay White veut porter son Blade Runner, mais Okada arrête son adversaire avec un dropkick.
Okada relève Jay White, le place dans son RainMaker, mais au moment de frapper son adversaire, Jay White contre la prise avec son finish à lui, le Blade Runner, pour la victoire.

Nouveau champion, Jay White.
Le show se conclura sur une célébration complète du Bullet Club sur le ring.

%d blogueurs aiment cette page :