Résultats – Raw – 30 mai 202214 min de lecture

Bonjour la Nation, et bienvenue à Monday Night RAW.

Ce soir, nous sommes dans la ville de Des Moines dans l’Iowa, ville d’origine du groupe Slipknot mes amis, oui oui. Les fondateurs de ce groupe légendaire de nu métal sont originaires de Des Moines, qui l’eut cru lustucru. Donc enfilé votre plus beau masque de Rey Mysterio, laissez dépasser vos cheveux longs si vous avez des cheveux – pas de discrimination svp, et POGO pour le GO HOME SHOW !

Becky Lynch ouvre le show. Nous revoyons ce qui s’est passé il y a deux semaines et la semaine dernière dans le programme « fou » entre Becky Lynch, Asuka & Bianca Belair.
Becky nous souhaite la bienvenue et dire se sentir bien à nouveau. Elle sait que beaucoup de gens souhaitent la voir échouer, qu’elle ne récupère jamais son titre… mais fort heureusement, tout ce qu’elle fait ici, c’est pour elle, rien que pour elle. Ensuite Becky fait une métaphore chelou comme quoi il y en a qui collectionnent les timbres, elle, elle collectionne les ennemis.
Becky dit que les chances sont contre elle, mais elle se rassure en se disant qu’elles le sont toujours. Elle remontre des images du Money in the Bank Ladder match de 2020 avec la victoire d’Asuka, et le moment où elle lui offre le titre au Monday Night Raw suivant. Elle dit qu’à ce moment-là, elle n’avait pas réalisé qu’elle avait crée un monstre.

Asuka débarque et se moque de Becky Lynch. Bon…C’est toujours la même tambouille, blabla je vais devenir championne, blabla personne n’est prêt pour Asuka, mais hey ? Bianca Belair s’en vient à son tour.
La championne demande aux deux lutteuses de la fermer avant de poser avec son titre et dire qu’elle fera la peau de Lynch à Hell in a Cell comme elle l’a fait à Wrestlemania 38. ET BIM, coup de poing de Becky Lynch sur Bianca Belair. La bagarre commence et voit Asuka & Bianca Belair se défaire de Becky Lynch et la sortir du ring. Trêve de bavardage, c’est le moment de se battre !

SINGLES MATCH :
Bianca Belair def Asuka

Becky Lynch est resté aux abords du ring à la table des commentateurs.
À la fin du combat, Asuka provoque Lynch de la troisième corde, elle est rejoint par Belair qui prépare une superplex mais se fait contrer. Belair se dégage de la prise avec un moonsault mais Asuka, très vive, porte un missile dropkick sur Bianca Belair.

Bianca va chercher à porter un KOD à Asuka, mais cette dernière se dégage à nouveau et tombe mal sur son genou. Asuka roule en dehors du ring pour se plaindre et se tordre de douleur. Bianca la ramène sur le ring et se faire surprendre par un coup de genou d’Asuka. Elle cherchera à porter son Buzzsaw Kick, Belair esquive mais se prend un spinning back fist suivi d’un Asuka Lock. Bianca finit par s’en sortir et enchainer ses trademarks. Tout va très vite, Asuka cherche à porter un roll-up à Bianca, mais il est contré pour la plus grande joie de Bianca Belair


Après le match, Lynch s’attaque aux deux lutteuses. Elle les déglingue et les laisses sur le ring, comme ça… comme deux déchets.

On nous remontre des images des évènements entre Ezekiel, Alpha Academy & Kevin Owens, avec le défi lancé pour Hell in a Cell de ce dernier contre le petit frère d’Elias.

TAG TEAM MATCH :
Rey Mysterio, Dominik Mysterio & Ezekiel def Alpha Academy & Kevin Owens

Kevin Owens va porter son sharpshooter au milieu du ring sur Dominik, mais Rey vient faire le save. Owens fait le tag avec Otis qui reprend le dessus et s’en prend aux Mysterios. Il cherche à porter son Vader Splash mais Dominik esquive.
Gable & Ezekiel sont à nouveau confrontés l’un à l’autre en la défaveur du membre d’Alpha Academy qui se défait facilement de ses adversaires.
À la fin du match, Kevin Owens porte un super kick accidentel sur Gable ce qui profitera à l’équipe des faces de porter un double 619 sur lui, suivit d’un Spinning Brainbuster d’Ezekiel pour la victoire.
Ezekiel et les Mysterios célèbrent à l’extérieur du ring pendant que Kevin Owens pète un cable à l’extérieur.

Cody est sur le ring, il dit qu’il est un fan de Seth Rollins, depuis toujours. Il dit que son père a entrainé Rollins à NXT et à raconté à Cody ce qui rendait Seth Rollins si spécial. Et ça a rendu nerveux Cody à son retour, car après tout ce temps passé en dehors de la WWE, il ne pouvait pas revenir avec une défaite. Par chance on connaît le résultat. Ses victoires de Wrestlemania & Wrestlemania Backlash rendent fou Seth Rollins. Et c’est ce qui le rend dangereux. Mais Cody lui adresse un message : Tout le respect qu’il a pour lui, toute la maitrise de soi qu’il a appris à avoir, toutes ses valeurs vont rester en dehors de la cage ce dimanche. Ça va cogner !

La musique de Seth Rollins retentit. Il est dans la foule. Seth dit que c’est simple, il n’aime pas Cody. Il ne l’aime pas et ne veut pas de lui à la WWE. Seth dit qu’il ne supporte pas le nouveau Cody et tous les artifices qui vont avec, ça le hante la nuit. Il tacle ensuite Cody sur le fait qu’il est parti de la WWE parce qu’il n’était pas assez bon, et qu’il a consacré sa carrière a essayé de détruire ce que Rollins construisait à la WWE avec ses petits copains, mais que là non plus ça ne s’est pas bien passé, et le revoilà en tant que fils prodigue. Seth le répète mais il n’aime pas Cody. Rollins dit que ce dimanche, il sera si violent avec Cody qu’il mettra fin à toutes ces stupidités et qu’on pourra tous sortir de cet American Nightmare.

Cody regarde Seth se fendre la poire et demande à ce dernier ce qui l’empêche de venir jusqu’à lui, des cordes et une barrière de sécurité ? Cody invite Seth sur le ring. Les deux continuent de se provoquer mais s’en est assez pour Rhodes qui va attaquer Rollins dans la foule. Les deux hommes se battent. La sécurité vient séparer les deux lutteurs sous des chants « this is awesome » du public.

SINGLES MATCH :
Alexa Bliss def Doudrop

Match à nouveau sans intérêt qui voit Alexa Bliss l’emporter sur son adversaire après une tentative raté de Nikki ASH d’intervenir, et el famoso twisted bliss. Voilà voilà.

On se retrouve sur le ring pour un nouvel épisode de MizTV. Les invités du jour ? Street Profit. Il dit que la semaine programme, le show le plus show de tous les shows reprend, la semaine prochaine c’est le « season première » de Miz & Mrs. Il continue de faire la promo de son show mais se fait interrompre par Street Profit. The Miz a le regard bien agacé.

Angelo Dawkins & Montez Ford disent que le Miz devrait parler d’Hell in a Cell, car très franchement, on s’en fout de sa télé réalité. Ils disent attendre impatiemment le Cody Rhodes vs Seth Rollins et continuent la promo du PPV tout en se moquant du Miz qui n’arrive pas à reprendre son émission en main.

Mais voilà que débarque Dana Brooke à notre plus grande surprise (et joie…) Elle monte sur le ring, Miz il est pas content voilà voilà, les jobbers débarquent et c’est le bordel sous les yeux amusés des Street Profit. Une bagarre éclate entre T-Bar, R-Truth, Apollo Crews, Tozawa, Tamina & Dana Brooke, et tout ce joyeux bordel se termine par Tamina portant une Samoan Drop sur Dana Brooke pour remporter le titre 24/7

Nouvelle championne 24/7 : Tamina Snuka

Tamina relève son ami Akira Tozawa pour célébrer sa victoire avec lui, Tamina embrasse Tozawa à sa plus grande joie pour enchainer avec un ROLL-UP !

Nouveau champion 24/7 : Akira Tozawa.

SINGLES MATCH :
Mustafa Ali def CIampa by DQ

Une fois n’est pas coutume, le champion US, Theory, se trouve aux abords du ring, plus précisément à la table des commentateurs. Mustafa Ali va se défaire très rapidement de son adversaire. Ali va porter un super dive de la mort vers l’extérieur du ring et va ramener Ciampa sur le ring pour tenter de lui porter son finish de la troisième corde, mais Theory intervient et s’attaque à Ali, provoquant ainsi la disqualification de Ciampa.

Theory va continuer son attaque à l’extérieur du ring jusqu’à le projeter dans les escaliers en métal. Theory prend un micro et dit qu’il va donner ce qu’il veut à Ali, un match pour le titre, MAINTENANT !

UNITED STATES CHAMPIONSHIP MATCH
Theory def Mustafa Ali

Theory va juste démolir Ali encore et encore, mais se laissera surprendre par son challenger qui va être en position de lui porter son finish. Theory empêche Ali de reprendre vraiment le dessus et le termine avec son ATL pour la victoire.

Adam Pierce arrive et dit que Vince Mcmahon lui a dit être impressionné de la gestion d’Austin Theory, de son titre, de son challenger, etc. Mais qu’il a envie d’en voir plus, c’est pourquoi il officialise un rematch pour le titre US à Hell in a Cell entre Ali & Theory !

Riddle est dans les vestiaires, il remercie les fans du soutien qu’ils ont apporté à Randy Orton la semaine dernière. Il admet que son bro n’est plus là, mais que si les Usos pensent que Riddle est seul, ils se mettent le doigt dans l’oeil. Il dit être venu avec quelqu’un d’autres. Et voilà que se pointe Shinsuke Nakamura. Ils disent avoir un objectif commun : saigner la blondine (oh oh) et qu’ils commenceront par prendre les titres par équipe unifiée des usos, et que ça… la blondine ne pourra rien y faire.

CHAMPIONSHIP CONTENDER’S TAG TEAM MATCH
Riddle & Shinsuke Nakamura def The Usos by DQ

À nouveau et histoire de rien changer, mais genre rien, le match se rythme sur la heat de Riddle…
Ce dernier finira par faire le tag avec son partenaire pour le plus grand plaisir de la foule. Nakamura va décimer les Usos pendant un long moment en enchainant ses trademarks. Jimmy va calmer Nakamura avec un super kick, Jeu enchainera avec son splash, mais Riddle vient faire le safe.
Plus tard Riddle va chercher à s’en prendre aux Usos en portant les prises de Randy Orton mais se fera éjecter à l’extérieur du ring. Et alors que nous pensions que les Usos allaitent reprendre le dessus, Nakamura porte un Kinshasa sur Jimmy Usos pour un compte de tr… NON intervention de Jey !!

Et alors que Riddle finit par enchainer toutes les prises mythiques du Legend Killer, les Usos se feront disqualifier après avoir frappé Riddle avec sa trottinette.

Dans l’after match, les Usos s’attaquent à Riddle & Nakamura, mais ces derniers reprendront le dessus et le segment se termina par un RKO de la 3e corde de Riddle sur Jey Usos.
Nakamura & Riddle célèbrent au milieu du ring.

SINGLES MATCH :
Liv Morgan def Rhea Ripley

Hey non ! Pas de match tout de suite, avant ça, on revoit les images entourant THeory & Ali, qui amène donc à un match pour le titre à Hell in a Cell, suivit d’un clip pour le Memorial Day.

Retour sur le ring, et retour sur le match. Le match est plutôt sympathique et équilibré. Rhea prend très souvent le dessus mais on notera que Liv Morgan cherche à reprendre le match en main dès que possible, mais chaque tentative est séchée par la force pure de Rhea Ripley. Cette dernière ira jusqu’à écraser Liv Morgan sur les barricades à l’extérieur du ring.

AJ Styles & Damien Priest arrivent et restent aux abords du ring. Liv Morgan va porter un crossbody du haut de la 3e corde vers l’extérieur du ring pour s’écraser sur son adversaire. Liv va tenter son finish, mais Priest intervient en faveur de Rhea. Ça plaît pas à Styles qui vient attaquer le membre de Judgment Day.
Liv profite de cette distraction pour porter un back breaker suivit d’un roll-up pour la victoire

Après le match, Damien Priest s’attaque à AJ Styles et veut aller jusqu’à s’en prendre à Liv Morgan, mais Finn Balor vient à la rescousse. Styles, Balor & Morgan prennent leur revanche en décimant le Judgment Day, pour ensuite poser au milieu du ring avec un Top Sweet.

Et après une courte pose, nous nous retrouvons sur le ring pour la signature de contrat du match opposant Bobby Lashley à MVP & Omos.
MVP déplore la situation et dit que ça n’aurait pas dû se passer comme ça, que Lashley n’aurait pas dû le mettre à l’écart à Wrestlemania 38. MVP dit que Lashley avait tout ce dont il rêvait… mais que maintenant, il n’y aura plus d’excuse, ce dimanche, la seule chose qu’il recevra de MVP et d’Omis, c’est une raclée brutale.

Lashley dit qu’il n’a jamais eu besoin d’MVP (alors ça mon copain, laisse-moi en douter) Lashley & MVP continuent de se trashtalker et le All Mighty va juste conclure en disant à MVP de simplement signer ce foutu contrat. Lashley dit qu’il considérait MVP comme un ami, mais MVP dit qu’il considérait Lashley comme un frère. (On va se taper un « but I still love you » suivit des pleurs, si vous avez pas la ref, c’est dommage)
Lashley dit que ce match le désavantage, mais il voit les choses du bon côté, il pourra se débarrasser d’MVP et d’Omos en même temps. Le contrat est signé, mais MVP dit que personne ici ne veut attendre Hell in a Cell.

Le show va se terminer sur la baston habituelle d’après signature. La sécurité intervient immédiatement mais ça n’a absolument aucun effet. Omos & Lashley se débarrassent de tout et de tout le monde. Cedric Alexander attaque Lahsley par derrière. Omos & MVP en profitent et attaque sans relâche Bobby Lashley.
Omos va chercher une table et la met dans le coin du ring, mais se fait surprendre par une spear de Lashley.
Lashley est sur le ring, victorieux, tandis que MVP bouillonne à l’extérieur.

Rendez-vous dimanche pour Hell in a Cell les copains !